MOTIV, la (toute) petite voiture électrique et autonome signée Gordon Murray

11 février 2020 à 14h58
0
MOTIV Gordon Murray

On connaît davantage Gordon Murray pour le design de ses Formule 1. Travaillant autrefois chez McLaren et Brabham, l'ingénieur automobile sud-africain a depuis lancé Gordon Murray Automotive (GMD). Il vient tout juste de dévoiler une voiture au design bien éloigné de ses F1 et sportives habituelles.

Baptisée MOTIV, ce véhicule amené à assurer un service de mobilité urbaine est entièrement électrique et autonome. Il doit être présenté pendant le Move 2020 qui se tient ces 11 et 12 février à Londres.


Léger et économique

MOTIV est un véhicule mono-place mesurant 2,537 mètres de long pour 1,31 mètre de large et 1,628 mètre de haut. Il est propulsé par un moteur électrique de 20 kW et un pack de batteries de 17,3 kWh refroidi par eau. Il affiche une autonomie de l'ordre de la centaine de kilomètres et des pointes de vitesse de 65 km/h. En termes d'accélération, il serait capable de passer de 0 à 62 km/h en 7,5 secondes.

Si le communiqué mentionne le terme de « voiture », la marque semble plus encline à parler de « véhicule » ou même de « quadricycle » pour désigner ce modèle clairement dédié à la mobilité urbaine.

GMD affirme que cette « nouvelle conception brise le moule du développement de la mobilité future en créant une plateforme de véhicule quadricycle ultra-légère et économique, conçue pour répondre aux exigences de sécurité des voitures particulières. Parallèlement à ces références en matière de sécurité, ce nouveau véhicule entièrement électrique vise des économies de coûts significatives et un raffinement amélioré par rapport à ses concurrents ».

Il comprend aussi une technologie de charge CCS capable de recharger la batterie de 20 % à 80 % en 40 minutes. GMD annonce enfin un châssis essentiellement en aluminium extrudé, promettant que le poids de l'ensemble est inférieur à 450 kilos. Ce nombre n'inclut pas le poids des batteries, mais GMD affirme que MOTIV peut recevoir des batteries de petites dimensions sans que cela n'impacte son autonomie.

MOTIV Gordon Murray

MOTIV Gordon Murray

Gordon Murray s'aventure hors des sportives

GMD espère que son véhicule, qui est donc encore en période de test, sera prêt d'ici deux à cinq ans. Cela sera fonction, aux dires du constructeur, « des applications et de la législation ». Pour sa conception, GMD s'est associé à Delta Motorsport et itMoves. Il a été en partie financé par le projet IDP14, un programme du gouvernement britannique qui vise à développer la filière du transport zéro émission.

Depuis la création de Gordon Murray Automotive, l'ingénieur s'est intéressé à la question de la mobilité urbaine, sans pour autant oublier son domaine de prédilection. Certes, il a designé pour le compte de Yamaha la Motiv.e, un modèle au look et au nom proches de sa dernière création. Mais il a aussi travaillé sur la nouvelle génération de la TVR Griffith. Et surtout, il a présenté en juin dernier la T50, une supercar qui doit être produite en 100 exemplaires à partir de 2022. Bref, chassez le naturel, il revient au galop.

Source : SlashGear.
Modifié le 11/02/2020 à 14h58
6
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top