Canoo dévoile son mini-bus électrique disponible par abonnement

Laura Léger Contributrice
27 septembre 2019 à 10h07
0
Canoo
© Canoo

La start-up californienne Canoo a révélé mardi soir son concept de mini-bus électrique. Son projet n'est pas de le vendre mais de le faire fonctionner avec un abonnement. Un modèle tout électrique au design excentrique mais qui peut réserver quelques surprises.

La start-up, créée par d'anciens dirigeants de Faraday Future, compte sortir son véhicule, également nommé Canoo, d'ici 2021, aux USA et en Chine.

Un design résolument futuriste

En charge du design, on retrouve un grand nom, Richard Kim, à qui l'on doit déjà la BMW i3 ainsi que de la belle supercar i8.

Les premières photos nous montrent un véhicule au vitrage omniprésent, même au niveau des pieds du conducteur et du passager, une excentricité que s'est permis Canoo grâce à l'absence de moteur à l'avant.

Si l'intérieur est à première vue très épuré, à la limite de l'ennui comme le mentionne The Verge, en regardant de plus près, le véhicule s'avère gorgé de trésors. Ici, pas d'écran tactile, mais une simple barre LED qui sépare la vitre avant du pare-brise en verre et vous indique les informations nécessaires... et rien de plus.

À l'arrière, les sièges sont disposés en U et offrent une certaine convivialité. Des strapontins ont aussi été ajoutés derrières les sièges avant pour augmenter, si besoin, le nombre de passagers. Canoo a aussi voulu rendre son concept ludique : des surfaces type « tableau à piquer » ou « planche à clous » ont été installées à l'arrière, afin de permettre aux locataires provisoires de décorer le véhicule selon leur goût, sans le détériorer.



Un changement dans la manière de voyager

Le mini-bus électrique Canoo sera disponible à la location mais pas comme on pourrait s'y attendre. En effet, l'utilisation du véhicule dépendra d'un abonnement mensuel et sans engagement. Celui-ci devrait comprendre « l'immatriculation, l'entretien, l'assurance et la recharge ». Malheureusement, il est encore trop tôt pour connaître les prix proposés.

On sait en revanche que le véhicule repose sur une plateforme « skateboard » qui regroupe tout ce qui fait fonctionner le véhicule, moteur électrique, batterie et convertisseur etc. Pour ce qui est des spécifications, on sait pour l'instant que le moteur du véhicule est situé à l'arrière, qu'il dispose d'une batterie de 80 kWh, peut avoir une autonomie de 400 km et développe 300 ch. Il est équipé d'un seul moteur capable de tracter les 2 020 kg du véhicule. Le Canoo dispose en outre de sept caméras, cinq radars et douze capteurs ultrasons qui permettront d'installer, plus tard, un système de conduite autonome.

Les tests sur routes démarreront d'ici la fin de l'année avant une commercialisation en 2021.Un projet qui tient à cœur au designer du véhicule, Richard Kim, qui l'explique lui-même :

« Dans mes précédents projets, je me disais "J'espère que les gens aimeront et en auront besoin". C'est la première fois que je me lance dans un projet où je pense : "Hey, les gens peuvent vraiment avoir besoin de cela. Ça va améliorer leur vie" »

Source : The Verge
Modifié le 27/09/2019 à 10h07
3 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top