Véhicule électrique : les constructeurs chinois bénéficient de la bonne production de Lithium du pays

le 09 mai 2019 à 08h29
0
Voiture electrique

Alors que les Etats-Unis et l'Australie mettent les bouchées doubles pour produire leur propre lithium, la Chine détient un quasi-monopole à l'échelle mondiale.

En ce qui concerne la production de lithium, on peut dire que la Chine détient à la fois le beurre et l'argent du beurre. En possédant deux tiers du marché du lithium, une part colossale, son quasi-monopole dans le secteur lui permet d'être leader dans un autre secteur qui fait son miel du lithium : la construction de véhicules automobiles. Un avantage compétitif de masse qui a tendance à faire grincer des dents la concurrence.

La Chine détient deux tiers du marché mondial du lithium


Le lithium, nouvel or de l'industrie ? Alors que le marché voit apparaître des fournisseurs des quatre coins du monde - Australie, Chili ou encore Argentine pour ne citer qu'eux -, la Chine s'affiche comme un colosse en détenant deux tiers du marché. Un marché qui attire en masse les constructeurs étrangers pour produire leur batteries lithium-ion, mais qui pose un problème de congestion du marché et de manque d'offre, s'alarme Ralf Speth, PDG de Jaguar Land Rover. Et la situation ne risque pas de s'arranger d'ici « deux à trois ans », d'autant que rien qu'en termes de logistique, les constructeurs chinois de batteries et véhicules électriques sont les plus favorisés dans cette situation.

Un fossé qui se creuse entre constructeurs chinois et étrangers, surtout face au risque de pénurie


Selon Bloomberg, cet avantage concurrentiel chinois dans la production de lithium ne va faire que creuser un fossé entre les constructeurs chinois et étrangers, tout particulièrement par rapport aux Etats-Unis.

Alors que la production américaine en lithium ne représente que 10% du marché mondial, la transformation du cadre législatif annoncée la semaine dernière pourrait permettre d'accélérer la production minière sur le territoire. Mais qu'il s'agisse de la Chine ou des Etats-Unis, les deux éternels rivaux pourraient faire face à un même problème de taille : une « pénurie des matériaux clé pour les batteries électriques » comme l'a déclaré Sarah Maryssael, directrice de l'approvisionnement mondial des matériaux dédiés aux batteries de Tesla, lors d'une conférence à Washington. Une pénurie qui pourrait, malgré tout, favoriser la Chine tant ses capacités de production sont élevées.
Mots-clés : Voiture électrique
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Tesla : Elon Musk prévoit des livraisons record ce trimestre
Freebox Delta : notre test complet du Player
Amazon préparerait un bracelet Alexa capable de comprendre les émotions
Élections européennes : des applis veulent vous aider à faire votre choix
NVIDIA sort un teaser
Facebook va lancer sa propre cryptomonnaie, le GlobalCoin, en 2020
Tout ça pour ça ? Huawei pourrait finalement ne plus être banni du territoire américain
Samsung fournirait des dalles OLED pour le futur MacBook Pro 16 pouces d'Apple
Acer met à jour les modèles AMD de ses Nitro 5 et Swift 3
Mission réussie : Space X a lancé 60 mini-satellites Starlink
scroll top