Ami One Concept : Citroën présente son biplace électrique connecté et sans permis

Grégoire Huvelin Contributeur
19 février 2019 à 20h50
0
Ami One Concept

À quelques semaines du Salon automobile de Genève, la marque française Citroën a dévoilé un tout nouveau concept de biplace électrique : l'Ami One Concept, exclusivement dédié aux trajets urbains.

Un « design audacieux, coloré, et une grande facilité d'usage, tout en confort et praticité » : voilà comment Citroën résume en quelques mots son dernier projet dévoilé dans un communiqué de presse officiel, l'Ami One Concept. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la firme tricolore a mis les petits plats dans les grands pour imaginer ce biplace électrique inédit.

Ami One Concept_cropped_262x262

En premier lieu, focalisons-nous sur le design : l'Ami One Concept affiche une silhouette cubique, marquée par des protections aux quatre coins de la carrosserie. Ses dimensions - 2,50 m de long, 1,50 m de large, 1,50 m de haut - feront de cette voiture urbaine un véhicule passe-partout et relativement facile à conduire. À l'avant comme à l'arrière, des blocs lumineux « flottants » apportent une petite touche futuriste plus que bienvenue.

Le smartphone placé au cœur de l'expérience


Son toit est quant à lui constitué d'une toile grise anthracite à ouverture manuelle : « La capote coulisse et se déplie en un seul geste », peut-on lire sur le communiqué. À l'intérieur, le siège conducteur est monté sur un système de glissière permettant d'ajuster l'écart entre le pilote et le volant, alors que le siège passager reste fixe. Les deux sièges sont placés de manière asymétrique de sorte à offrir « de l'espace et une aisance de mouvements aux occupants ».

Ami One Concept

Plus concrètement, comment fonctionne l'Ami One Concept ? Les équipes du groupe Citroën ont mis l'accent sur la connectivité en rendant l'usage du smartphone indispensable. C'est simple : pour ouvrir et fermer la voiture, l'utilisateur doit lire un QR code présent sur le socle en aluminium des poignées de portes à l'aide de son appareil mobile, qu'il placera ensuite dans un emplacement dédié situé derrière le volant.


Une fois cette manœuvre effectuée, et le téléphone bien inséré, « l'animation de l'application choisie apparaît sous forme de bulle et se projette dans le champ de vision du conducteur, tel un affichage tête haute », explique le CP. Le conducteur peut ainsi, depuis son smartphone, « accéder à son espace personnel et à un éventail de services ». Deux boutons placés sur le volant gèrent, pour l'un, la commande vocale pour appeler l'assistant, et pour l'autre, le menu d'applications à faire défiler.

À conduire sans permis


Les performances de l'Ami One Concept correspondent à la stratégie de Citroën, celle de proposer un véhicule électrique urbain et facile à contrôler : sa vitesse maximale atteint donc les 45 km/h, pour une autonomie totale de 100 km. Les battes se rechargent quant à elles en deux heures de temps, sur une recharge publique ou une Wall Box. Soit des performances très modestes, mais adaptées aux usages du produit.

Ami One Concept

Cette « alternative aux transports collectifs et autres moyens de transport individuels » offre des avantages considérables : l'Ami One Concept se conduit sans permis, à partir de 16 ans (14 ans en France, selon le communiqué) et possède sa propre signature sonore, comme le veut la réglementation européenne du 1er janvier 2019, selon laquelle tous les véhicules électriques sont dans l'obligation d'émettre un son artificiel pour alerter les piétons à proximité.

Une offre de location courte, moyenne et longue durée


Le constructeur insiste enfin sur une offre à la carte, c'est-à-dire en auto-partage ou en location. L'Ami One Concept peut être louée pour cinq minutes ou cinq heures via Free2Move, cinq jours via Citroën Rent&Smile, cinq mois ou encore cinq ans pour un forfait longue durée.

Si aucun tarif ni aucune date de lancement n'ont été communiqués, le groupe profitera peut-être du salon suisse pour en dévoiler encore un peu plus.



28 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Suite à un accident mortel, la marine américaine ne veut plus d'écrans tactiles
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait
Nos théories sur l'évolution de l'Univers remises en question par 39 galaxies

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top