Dyson va construire son usine de véhicules électriques à Singapour

23 octobre 2018 à 15h35
3
Dyson voiture electrique

Les véhicules électriques de la marque Dyson seront fabriqués dans sa toute nouvelle usine dont l'emplacement a été dévoilé par le groupe anglais : Singapour, qui bénéficie d'un accès privilégié aux grands marchés asiatiques comme la Chine.

Principalement connue pour ses produits électroménagers - aspirateurs sans sac, sèche-cheveux ou encore ventilateurs -, la marque britannique Dyson n'en demeure pas moins remplie d'ambitions dans d'autres secteurs : celui des voitures électriques notamment, sur lequel la compagnie fondée par James Dyson souhaite se positionner de manière durable.

Un colossal plan d'investissement dans l'électrique

En septembre 2017, le groupe se fendait d'un communiqué aussi surprenant qu'excitant, dans lequel étaient présentées ses véritables ambitions à long terme dans le domaine des véhicules électriques. L'occasion pour la firme d'outre-Manche de passer la seconde en août dernier, en mettant en place un gargantuesque plan d'investissement de 2,6 milliards de dollars, dont 10 % alloué à son usine de Wiltshire.

Dyson voiture electrique

L'objectif : recruter entre 200 et 300 nouveaux employés, et ce pour accélérer les recherches et essais de ses futurs produits électriques. Si son site britannique semble davantage destiné à l'étude du projet, son futur terrain à Singapour sera quant à lui dédié à la production de ses modèles. Car oui, les membres du conseil d'administration ont approuvé la construction de la première usine de fabrication de voitures électriques dans la cité-Etat susmentionnée.

Trois modèles de voitures électriques Dyson

James Dyson a par ailleurs donné quelques précisions dans un courrier électronique adressé à ses employés : le mois de décembre marquera le début des travaux, tandis que les premières automobiles électriques estampillées Dyson sortiront de l'usine d'ici 2021, et non 2020 comme annoncé quelques mois plus tôt. Trois modèles devraient être au programme : l'un haut de gamme, les deux autres plutôt adressés au marché grand public.

Comme le souligne judicieusement The Verge, Singapour jouit d'un accord de libre-échange avec le Japon, et de liens commerciaux étroits avec la Chine : soit deux marchés au potentiel immense en termes de voitures électriques. Dyson semble donc avoir choisi Singapour de manière réfléchie, et souhaite mettre toutes les chances de son côté pour devenir un acteur influent du secteur.
3
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top