Kia Niro : premières impressions à bord du nouveau SUV

04 avril 2022 à 11h15
2
Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Après 6 ans de bons et loyaux service, le Kia Niro prend sa retraite. La nouvelle génération arrive, et nous avons pu monter à son bord pour découvrir ses technologies embarquées.

De 2010 à 2019, c’est le Kia Sportage qui a occupé la tête des ventes en France chez le fabricant coréen. Mais avec l’arrivée de Kia Niro, notamment dans sa version restylée plus mûre, le SUV a rapidement laissé sa place à son petit frère : disponible avec plusieurs motorisations différentes, il a pu séduire une large partie de la clientèle. Si bien que le e-Niro était N°1 des ventes Kia l’année dernière.

Une nouvelle plateforme et plus d'espace

Une page se tourne donc pour le constructeur, qui lance la nouvelle génération du Niro. Reposant sur l'inédite plateforme K3, le SUV gagne en volumes. C’est notamment le cas sur la longueur avec un total de 4,42 m, soit un peu plus de 6 cm. Jouant des coudes dans le segment des crossover urbain auparavant avec les Honda HR-V ou Peugeot e-2008, il s’incruste désormais dans le cœur du segment C-SUV où trônent des références comme le Nissan Qashqai ou le Peugeot 3008.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

L’empattement grimpe de 2 cm à peine. Pas de quoi révolutionner l’espace à bord en temps normal, mais les différents agencements permettent de faire augmenter l’habitabilité arrière de 4 cm tout de même. C’est d’ailleurs sur cette banquette que les nouveautés sont nombreuses, avec notamment la présence de dossiers inclinables.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Comme le reste de l’habitacle, la sellerie est réalisée avec des matériaux recyclés. C’est le cas par exemple du ciel de toit, fabriqué à partir d’ancien papiers peints (56 %) ou du cache bagage en tissu (75 %). Les sièges font le choix de cuir artificiel et du Tencel (issu d’eucalyptus) et les contre-portes sont habillées d’une peinture sans COV. La qualité visuelle y est, un peu moins au toucher.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

La soute profite de cette nouvelle génération pour gagner en volume. La version hybride HEV grimpe de 15 l, pour un volume total de 451 l. La déclinaison PHEV profite de 24 l supplémentaires pour un total de 343 l. Le coffre de la version 100% électrique gagne autant, mais elle reçoit également un compartiment de 20 l sous le capot, portant ainsi le volume total à 495 l.

Technologies embarquées : une Kia EV6 de poche

Cette nouvelle génération de Kia Niro tourne la page en matière de style. Et c’est particulièrement le cas à l’extérieur, avec des pirouettes cosmétiques qui marquent la rupture avec la précédente génération. Mais tout n’est pas que stylistique ici, comme c’est le cas avec les panneaux arrière configurables : ils cachent un canal d’air pour favoriser l’aérodynamisme. A ce titre, Kia annonce un coefficient de trainée Cx de 0,29.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Les habitués du modèle découvriront aussi un habitacle entièrement remanié, qui reprend les derniers codes de la marque - et plus précisément de la Kia EV6, le porte-étendard technologique de Kia. Derrière un volant à deux branches se trouve une grande dalle numérique qui embarque l’instrumentation et le système d’infodivertissement central, de 10,25 pouces chacun sur la version haut de gamme. 

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

La présentation et les graphismes sont parfaitement similaires aux autres modèles du fabricant, Kia Sportage compris. En revanche, certaines fonctionnalités disparaissent, à l’image de la projection des angles morts par caméra à l’activation des clignotants. Dommage, mais le Niro se rattrape avec un affichage tête haute.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Aussi, notons la présence de la commande de navigation et de climatisation tactile façon Touch-Bar sous l’écran central. Là encore, la rupture avec la précédente mouture est totale : l’habitacle est débarrassé de nombreux boutons physiques. La commande de boîte aussi préfère une configuration plus épuré avec une molette Shift By Wire.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Au rayon technologies embarquées, le Kia Niro disposera des connexions habituelles avec un compartiment composé d’une prise 12V, de ports USB et USB-C et d’un chargeur à induction. Deux autres ports USB-C avec une puissance de 27W sont présents dans les dossiers pour permettre aux passagers arrière de brancher leurs appareils. Notons aussi la présence d’une commande vocale, d’une sono Harman Kardon, d’une navigation Live et d’une fonction de mises à jour à distance OTA.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Plus de puissance pour les versions hybrides

Le Kia Niro de nouvelle génération ne proposera que des motorisations électrifiées avec des déclinaisons sobrement baptisées HEV, PHEV et EV. Voilà qui est clair pour comprendre ce qui se cache sous le capot de chacune. La première, qui se présente sous nos yeux, fait toujours confiance à un tandem thermique/électrique composé du bloc 1,6 l essence et d’une machine électrique dans la boîte, pour un total de 141 ch. Répondant au code DCT6, celle-ci se présente d’ailleurs sous une forme retouchée et plus légère : la suppression du pignon de marche arrière permet d'économiser du poids (pour un total de -2,3 kg) et de laisser le moteur électrique assurer les manœuvres, sans émissions.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

La version hybride rechargeable gagne aussi en puissance et touche les 183 ch de puissance cumulée. Le bloc thermique ne bouge pas, mais l’unité électrique grimpe à 84 ch. La batterie est également plus grosse avec une capacité utile de 11,1 kWh, ce qui lui permet de viser les 65 km d’autonomie en cycle mixte. HEV comme PHEV, ces Niro hybrides disposeront du Green Drive Zone, qui basculera automatiquement en mode de fonctionnement en EV à l’approche d’hôpitaux, d’école, de ZFE, ou aux endroits choisis préalablement par le conducteur.

De nouvelles fonctionnalités pour le Kia Niro EV

Se trouve tout en haut de la gamme le Kia Niro EV, qui se présente désormais avec une seule configuration technique et mécanique. La version 39 kWh prend donc sa retraite méritée et ne laisse plus que la version 64 kWh continuer sa carrière. Et il s’agit bien de continuité puisque, malgré la base inédite, la configuration est similaire à la précédente version. On y retrouve donc un moteur de 204 ch (quoique moins coupleux) et une batterie de 64,8 kWh exactement. En revanche, les améliorations aérodynamiques et pondérales participent finement à l’efficience : le Niro EV promet 463 km d’autonomie, soit 8 km de mieux.

Avec une recharge rapide de 10 à 80% en 43 minutes, la puissance DC ne devrait pas évoluer et stagner à 77 kW. Mais ceux qui profitent davantage de recharges à domicile ou en milieu urbains seront ravis d’apprendre que le chargeur AC de 11 kW est désormais livré en série.

Statique-Kia-Niro © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Mais là ne sont pas les seules nouveautés avec ce SUV électrique. Se voulant toujours plus dans la trajectoire de l'EV6, il améliore sa capacité de remorquage à 750 kg, gagne le système de freinage régénératif automatique et les palettes i-Pedal, ainsi que la fonction de recharge inversée V2L d’une puissance maximale de 3 kW.

Seule inconnue pour l’heure : la grille tarifaire des trois niveaux de finition pour chaque motorisation. Un peu de patience donc : ceux-ci seront communiqués à la fin de la semaine, à l'ouverture du carnet de commandes. Les versions hybrides arriveront en concession avant l’été, et il faudra attendre la rentrée pour voir arriver le Niro EV.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
EnLighter
Hâte de connaitre les prix des versions électriques.
fredolabecane
Trop bizarre le bandeau noir au 3/4 ar…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La petite électrique Volkswagen ID.1 à moins de 20 000 euros va-t-elle chambouler le marché ?
Faraday Future avait annoncé 14 000 précommandes de son électrique FF 91, la réalité est loin du compte
Regardez cette Tesla Model 3 rouler avec les pneus sans air Goodyear
Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Haut de page