YouTube traite le problème de la démonétisation en modifiant son système publicitaire

22 novembre 2019 à 17h00
0
YouTube

Il y a quelques mois, YouTube commençait le déploiement d'un système proposant la monétisation des vidéos par auto-évaluation. Celui-ci devait mettre fin aux défauts de monétisation dénoncés par les créateurs.

Avec le même objectif, l'entreprise a annoncé tester un système de monétisation pour les contenus dits « sensibles ».

Publicités spécifiques

Cette mise à jour est évoquée dans la lettre ouverte que la P.D.-G. de YouTube Susan Wojcicki publie chaque trimestre.


À l'heure actuelle, les créateurs de vidéos dont le contenu est jugé sensible peinent à trouver des annonceurs. The Verge cite l'exemple de Philip DeFranco, un vidéaste américain commentant l'actualité, et dont la chaîne YouTube compte 6,4 millions d'abonnés. L'homme dit rencontrer des difficultés à trouver des annonceurs en raison des thèmes qu'il aborde (notamment des sujets à caractère politique). Il souligne que les chaînes YouTube appartenant à des médias comme la CNN ou MSNBC diffusent pourtant des publicités alors qu'elles évoquent ces mêmes thèmes.

Susan Wojcicki explique vouloir remédier à ce genre de situations. Elle écrit : « Nous menons des expériences afin de mettre en relation des contenus sensibles avec des annonceurs dont les marques y seraient réceptives. Comme vous le savez, les icônes jaunes indiquent que seule une publicité limitée peut être diffusée sur une vidéo en raison de son contenu. Nous travaillons à identifier des annonceurs qui pourraient être intéressés par un tel contenu, comme un commercial ferait la promotion d'un film déconseillé aux moins de 17 ans ».

Un nouvel espoir pour le gaming

Cette nouvelle promet à certains vidéastes de pouvoir renouer avec la monétisation de YouTube. Les chaînes portées sur le jeu vidéo, par exemple, ont été particulièrement touchées par les questions de démonétisation. Susan Wojcicki déclare : « Nous avons clairement entendu que nous devions faire la différence entre la violence dans le monde réel et la violence dans un jeu vidéo. Nous avons prévu une mise à jour de notre politique qui se chargera prochainement de cela. Celle-ci montrera moins de restrictions concernant la violence dans le jeu vidéo, mais maintiendra une grande vigilance concernant la violence réelle ». Dans une interview réalisée plus tôt ce mois-ci, la présidente s'était également montrée rassurante, précisant que le jeu vidéo n'était pas considéré comme un sujet sensible par les annonceurs.


Pour beaucoup, les règles de YouTube autorisant une monétisation restent obscures. D'après une enquête rapportée par The Verge, la plateforme démonétiserait des vidéos mentionnant simplement les termes « gays » ou « lesbiennes ». Ce flou sur la définition d'un contenu sensible apporte un stress supplémentaire aux créateurs de contenus. Une importante proportion d'entre eux serait déjà en burnout.

Source : The Verge

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 22/11/2019 à 17h03
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
L'ESA travaille sur une usine capable de transformer la poussière de Lune en oxygène

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top