YouTube fait machine arrière sur les critères du statut « vérifié »

24 septembre 2019 à 07h15
8
Youtube

Après avoir revu avec une certaine sévérité ses conditions d'attribution de validation des chaînes, YouTube a finalement cédé à la grogne des utilisateurs en revenant sur sa position.

Il y a quelques jours, nous vous informions d'un changement dans le processus de validation des chaînes YouTube. Dès qu'un utilisateur parvenait à se constituer une communauté de 100 000 abonnés, il pouvait théoriquement prétendre à l'obtention du statut « vérifié », sésame suprême pour tout créateur de chaîne. La filiale de Google voulait alors durcir les conditions, de façon notamment à éradiquer les faux comptes de la plateforme. Les nouvelles conditions, jugées pénalisantes par de nombreux utilisateurs, ont finalement poussé YouTube à faire marche arrière.

Les excuses de la grande patronne

Avec les nouvelles conditions, de nombreux utilisateurs allaient perdre leur certification, ce qui a manifestement engendré une vague importante de protestations. YouTube a fini par plier sous la pression et a annoncé que les titulaires d'un compte YouTube déjà « vérifié » pourraient conserver leur authentification, considérée comme un gage de popularité et de notoriété. La patronne de YouTube en personne, Susan Wojcicki, a présenté ses excuses en indiquant que « le changement de politique avait raté sa cible ».

En revanche, une seule chose ne changera pas : lorsqu'un utilisateur franchira la barre des 100 000 abonnés, il ne sera plus systématiquement certifié par la plateforme vidéo, qui étudiera son cas avec attention.

Source : TWSJ
Modifié le 24/09/2019 à 09h06
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
5
GRITI
Quel moyen de pression ont les youtubeurs concernés? Peuvent-ils trouver une autre plateforme et recréer une chaîne comme sur Youtube ou sont-ils soumis à Youtube/Google?
Mx34
Le seul moyen de pression, c’est faire plus de sponso et moins monétiser les vidéos.<br /> Il n’y a pas de réel concurrent a youtube malheureusement.
GRITI
Mx34:<br /> faire plus de sponso et moins monétiser les vidéos<br /> C’est à dire? Je vois mal les youtubeurs moins monétiser leurs vidéos pour faire pression. Il doit y avoir un truc que j’ai mal compris .
Mx34
Youtube se finance avec les pubs et reverse une partie au youtubeur.<br /> Si les gros youtubeur ne monétise plus leur vidéo et compense avec les sponso qui ne rapporte rien a Youtube, ça leur fait un moyen de pression.
GRITI
Ok j’ai compris. Merci.
Palou
Mx34:<br /> Il n’y a pas de réel concurrent a youtube malheureusement.<br /> Dailymotion …
Mx34
J’espère que c’est de l’humour …
jabuz72
Dailymotion était capable de rivaliser avec Youtube dans les premières années (2006-2010), puis Google a fait du bon boulot comme il sait le faire en enfermant les gens dans son ecosystème, et donc au début des années 2010 Youtube est devenu beaucoup plus populaire que tous les autres… Puis le cercle vicieux des créateurs qui vont publier sur la plateforme qui a le plus de public, etc…<br /> Mais n’oublions pas que les premiers « youtubeurs » comme Norman ou Cyprien ont commencé sur Dailymotion ! Sinon comme alternative il y a framatube, logiciel libre lancé il y a peu.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Samsung Galaxy S10 : la dernière version du firmware lui accorde des fonctionnalités du Note 10
Red Dead Redemption 2 de nouveau classifié en Australie : la version PC en approche ?
Call of Duty : Modern Warfare pourrait s’accompagner d’une cinquantaine de maps
Samsung inaugure le capteur photo pour smartphone aux pixels les plus fins du monde
Google fait un pas de géant avec son ordinateur quantique Sycamore de 53 qubits
Installer les applications Google sur son Mate 30 ou Mate 30 Pro ? 5 minutes montre en main
🔥 Xiaomi Mi 9 Lite 64 Go à 269€ + Mi Band 3 offert chez Cdiscount
Un géophysicien américain utilise une IA pour prédire des séismes
🔥 Écouteurs sans-fil Apple AirPods 2 à 137,74€ au lieu 144,99€
Wing (Google) lance ses premiers tests de livraison par drone aux US
Haut de page