Disney contrôle désormais Hulu, en attendant de le racheter intégralement

le 16 mai 2019 à 07h58
0
Hulu

Le groupe Comcast a autorisé Disney a prendre en main la plateforme de streaming Hulu.

Il lui vendra ses parts dans un délai de 5 ans pour un montant basé sur une valorisation minimale de l'entreprise de 27,5 milliards de dollars (soit un peu plus de 9 milliards de dollars pour Comcast s'il reste à 33% jusque là).

Disney continue à développer son emprise sur le streaming


L'appétit de Mickey semble sans limites. Après avoir dévoilé dans le détail sa future plateforme de streaming vidéo, Disney+, et les contenus exclusifs qui viendront garnir son catalogue, le groupe de divertissement vient d'annoncer un accord conclu avec Comcast l'autorisant à prendre le contrôle intégral de la plateforme Hulu.

Disney possède déjà la majeure partie du service de vidéo à la demande depuis le rachat du studio 20th Century Fox, effectif depuis le mois de mars 2019. Comcast, qui regroupe les studios Universal ou la chaîne de télévision NBC avait néanmoins refusé de vendre sa participation de 33% à Disney, malgré l'insistance de l'entreprise.

Le communiqué publié indique que Disney a désormais le contrôle complet d'Hulu. Comcast continuera de lui fournir ses films et séries exclusifs à la plateforme durant une année, avant de pouvoir faire payer des licences d'utilisation à Disney dès 2020 s'il le désire. Comcast pourra retirer ses productions du catalogue d'Hulu à partir de 2022.

Un rachat qui positionne Disney comme seul rival de poids face à Netflix



Disney devra attendre 2024 pour acheter les parts restantes d'Hulu. Le prix exact sera évalué par des experts indépendants à cette date mais Disney s'est engagé à ce que Hulu soit valorisé au moins 27,5 milliards de dollars lors de la vente des parts de Hulu. Et Comcast s'est aussi assuré d'avoir un filet de sécurité si Disney investit massivement dans Hulu d'ici là sans que l'opérateur n'investisse également. Ainsi, même si Comcast est dilué au fil des prochaines années, Disney lui a garanti qu'il toucherait au minimum 21% de la valorisation d'Hulu (soit au moins 5,8 milliards de dollars pour Comcast si la valeur retenue pour l'entreprise est de 27,5 milliards de dollars).

Comcast prévoit de lancer sa propre plateforme de Streaming concurrente dès 2020. Disney de son côté pourra compter sur un large catalogue plus adulte que celui proposé par Disney+ et servir tous les publics abonnés à ses deux plateformes. Des bundles pourraient être proposés regroupant un abonnement aux deux services ainsi qu'à son offre de sport ESPN et se positionner comme une alternative solide face au géant Netflix.

Source : Variety.
Modifié le 16/05/2019 à 12h05
Mots-clés : Hulu
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Microsoft brevette un système automatisé de génération de carnet de voyage
Un nouveau kilo, Huawei, SFR, Parcoursup : les actualités tech' de la semaine
LG veut être neutre en émissions carbone d'ici à 2030 et explique comment
Star Wars : après l'échec de Solo, Lucasfilm abandonne les spin-off
Comparatif 2019 : quels processeurs pour jouer et travailler ?
Où en est la législation française sur les travailleurs d'Uber, Deliveroo et consorts ?
Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
scroll top