Disney+ dévoile son interface et son catalogue

le 12 avril 2019
 0
Disney+ Interface

Disney a présenté dans le détail son service de streaming. Il proposera comme prévu l'accès à l'ensemble des productions du groupe, pour un prix de 6,99$/mois, soit un peu moins cher que Netflix.

Disney est officiellement entré dans l'univers de streaming. Le géant du divertissement a présenté en détail ce jeudi 11 avril son service de SVOD et les contenus qui viendront garnir son catalogue dans les prochaines semaines. Sans surprise, la firme de Mickey va mettre en avant son impressionnant catalogue. Les classiques d'animation seront accessibles dès le premier jour, ainsi que l'ensemble de ses récentes acquisitions avec les films des studios Pixar, Marvel et Lucasfilm.

Des séries et films originaux développant les univers Marvel et Star Wars


Disney+ proposera également des contenus originaux dérivées de ses prestigieuses (et juteuses) licences. Parmi les séries disponibles sur la plateforme on trouvera entre autres The Mandalorian, un spin-off Star Wars centralisé sur un chasseur de primes, Falcon & Winter Soldier, une série réunissant les deux Avengers ou encore Loki, pour les fans du demi-frère de Thor.

Les acteurs déjà castés dans les films reprendront leurs rôles respectifs, assurant la continuité dans les univers respectifs entretenus par Disney. Des séries d'animation dérivées seront également disponibles et exclusives à Disney+ ainsi que des remakes live de ses grands succès d'animation. On a pu d'ailleurs apercevoir lors de la présentation une adaptation de La Belle et le Clochard.


L'offre sera complétée par des documentaires produits par National Geographic, ainsi que des productions développées en interne sur les coulisses des studios ou des parcs d'attraction.

La firme mettra à profit le rachat historique de la 20th Century Fox et proposera également de découvrir ou redécouvrir les films et séries produites par l'ancien mastodonte hollywoodien. Les Simpson seront bien entendu au rendez-vous et un petit clip a été mis en ligne pour célébrer l'événement.


Une expérience Disney disponible partout dès 2020


Si la première année la catalogue sera principalement assuré par des contenus existants, Disney a pour objectif de proposer 50 séries originales, plus de 10 000 épisodes et plus de 500 films en 5 ans.

Son lancement aura lieu le 12 novembre aux Etats-Unis et sera rapidement déployé autour du globe. Disney compte proposer son service en Europe dès le premier trimestre 2020. Il sera disponible sur toutes les plateformes : smartphones, tablettes, consoles de jeu et TV connectées. Sony et Roku ont déjà passé un accord pour intégrer le service à leurs appareils à l'ouverture.

L'accès à la plateforme coûtera 6,99$/mois, deux dollars moins cher que la formule basique de Netflix. Disney+ semble se présenter comme une alternative sérieuse au géant de la SVOD, qui compensera un catalogue moins fourni par la force de ses licences et de ses univers étendus. L'avenir nous dira si les clients seront prêts à repasser à la caisse pour profiter uniquement de l'offre Disney sur tous leurs écrans.

Source : Engadget
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Fnac-Darty lance son Appartement du Futur, un lieu immersif et expérientiel au coeur de Paris
La version gratuite de YouTube Music arrive sur Google Home... avec de la pub
Mediapart révèle que l'ancien dirigeant de l'Ecole 42 aurait trempé dans des malversations financières
Le Honor 20i, qui devait être présenté le 21 mai, fuite sur un site de vente
Les puces 5G by Apple ne seront probablement pas une réalité avant plusieurs années
La Tesla Model 3 est la voiture qui se vend le mieux en Norvège, aux Pays-Bas et en Suisse
Lime vous indiquera bientôt si vous êtes trop saoul pour grimper sur une trottinette
Mega Drive Mini : SEGA confirme dix nouveaux titres (et pas des moindres)
Un ancien cadre de Mozilla accuse Google d’avoir sciemment saboté Firefox
Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
scroll top