Love Island : Amazon se lance dans la télé-réalité, avec Nabilla aux commandes

02 mars 2020 à 08h20
0
nabilla-prime-love-island.jpg
© Amazon / ITV Studios France

L'ancienne candidate de télé-réalité, devenue une star des réseaux sociaux et businesswoman, devient animatrice sur la plateforme américaine de vidéo à la demande Prime Video.

Amazon semble décidée à rajeunir le public de son service de SVoD, Prime Video, en lançant ce lundi 2 mars la version française d'un programme de dating venu du Royaume-Uni, Love Island. Véritable carton à l'étranger, ce reality-show proposera à des femmes et des hommes célibataires de trouver l'amour et invitera les téléspectateurs et internautes à prendre part à ce dernier en votant, l'émission étant interactive. Le tout, chapeauté par Nabilla Vergara.



De la télé-réalité sur Prime Video ? « Non mais Allô quoi »

Love Island France démarre ce 2 mars 2020 sur la version française de Prime Video, gratuitement donc pour les membres de la plateforme. L'émission suivra, tout au long de ce mois de mars, le parcours d'un groupe de célibataires, qui vivront sur une petite île paradisiaque sud-africaine, aux côtés d'autres « islanders », avec qui ils pourront former des couples, pour ainsi trouver l'Amour.

Mais il ne faudra pas choisir son ou sa partenaire à la légère, puisque ce sont les membres de la plateforme et utilisateurs de l'appli dédiée « Love Island », développée par la maison de production ITV Studios Limited (« The Voice », ça vous parle ?), qui auront leur destin entre leurs mains, avec une influence plus que certaine sur le déroulement du show de dating. Ils pourront en effet imposer des épreuves aux candidats, célibataires ou couples, ou organiser des rendez-vous.

Le couple gagnant sera désigné par les téléspectateurs et internautes. Les deux vainqueurs se partageront la somme de 100 000 euros.

love-island.jpg
Aperçu de l'application mobile Love Island (© Amazon / ITV Studios France)


Un pur produit de la télé-réalité à la tête de l'émission

Présente sur de nombreux écrans publicitaires télévisés depuis quelques jours, Nabilla Vergara sera l'animatrice du programme. La star des réseaux sociaux (5,5 millions d'abonnés rien que sur Instagram) connaît la chanson, elle qui a explosé aux yeux du grand public dans la première partie des années 2010, dans « Les Anges de la télé-réalité », émission toujours en cours de production sur NRJ 12.

Après y avoir rencontré son compagnon devenu son mari, Thomas, la starlette de 28 ans, célèbre pour sa phrase « Allô ! Non, mais allô quoi ! » devenue culte aux yeux des fans du genre, devient animatrice et aurait touché pour sa participation au programme, au passage, une somme - assez folle - comprise entre 1 et 2 millions d'euros, selon les sources. « Animer un programme qui me correspond comme Love Island a toujours été l'une des ambitions qui muraient dans ma tête », a-t-elle déclaré sur le site de Télé-Loisirs.



Prime Video, place aux jeunes !

On l'a bien compris, Amazon ne fait pas dans la philanthropie. La plateforme, qui entend bien faire le buzz avec son programme (qu'il soit bon ou mauvais d'ailleurs), en profite pour attirer la lumière sur son service, à l'heure où Netflix continue de séduire et où Disney+ pointe le bout de son nez magique. Prime Video mise incontestablement sur Love Island pour booster les abonnements, et rajeunir un peu plus son parc de clients. Faire appel à Nabilla, l'une des personnalités françaises les plus suivies sur les médias sociaux, paraissait indispensable aux yeux de la plateforme.

Plus tard cette année, Prime Video devrait également lancer un jeu d'aventure, The Missing One, dans lequel seront présents d'anciennes gloires du sport français comme Tony Parker, Robert Pirès, Marcel Desailly ou des artistes comme Bigflo et Oli. Cette fois-ci, la somme remportée (200 000 euros) ira directement dans les caisses d'une association humanitaire.


Modifié le 05/03/2020 à 17h14
29
25
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top