🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project

17 juillet 2019 à 12h40
26
Netflix
(Crédits : sitthiphong / Shutterstock.com)

Appelant à la « sobriété numérique », le groupe de réflexion The Shift Project fait état de la croissance continue et inquiétante des émissions de gaz à effet de serre dégagées par le streaming vidéo.

Serons-nous bientôt pointés du doigt pour notre consommation de vidéos en ligne ? La question mérite d'être posée, tant le streaming vidéo semble contribuer au bilan carbone des utilisateurs du monde entier, avec 1 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Le think thank français The Shift Project souhaite alerter l'opinion sur la croissance du coût écologique de la vidéo en ligne.

La consommation énergétique du numérique dépasse celle de l'avion

Dans son rapport Climat : l'insoutenable usage de la vidéo en ligne, publié il y a quelques jours, le groupe de réflexion rapporte que le numérique est en train de dépasser le secteur de l'aviation civile avec une part conséquente de 4 % des émissions de gaz à effet de serre. Ce qui est d'autant plus inquiétant, c'est que la pollution du numérique et du streaming vidéo (lui-même responsable d'un quart de la pollution numérique) se veut être croissante, puisque la consommation d'énergie du secteur progresse de 9 % chaque année.

En 2025, le numérique pourrait être responsable de 8 % des émissions de gaz à effet de serre de la planète. Pour tenter d'atténuer ce chiffre alarmant, The Shift Project ambitionne de faire adopter au monde un comportement de sobriété numérique qui « consiste à prioriser l'allocation des ressources en fonction des usages, afin de se conformer aux limites planétaires, tout en préservant les apports sociétaux les plus précieux des technologiques numériques ». Changer ses habitudes de consommation de vidéos fait partie des solutions.

Le streaming vidéo rejette 300 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère chaque année

La vidéo est aujourd'hui grandement sollicitée, puisqu'elle génère 60 % des flux de données mondiaux et rejette plus de 300 millions de tonnes de CO2 par an. Car contrairement à la télévision, la vidéo en ligne est stockée dans des centres de données, eux-mêmes très gourmands en énergie, puis acheminée vers nos smartphones, ordinateurs, téléviseurs connectés via des réseaux comme la fibre optique, les modems et autres câbles.

Quatre grands types de contenus constituent la consommation globale du streaming vidéo : la VoD (34 %) avec les plateformes Netflix, Amazon Prime, Hulu etc ; la pornographie (27 %) et les sites Pornhub, XVideo, YouPorn ; les hébergeurs (21 %) que sont YouTube, Vimeo ou encore Dailymotion ; et les autres (18 %) dans lesquels on peut par exemple englober les vidéos chargées sur les réseaux sociaux.

Notons qu'à elle seule, la VoD concentre un tiers des émissions de CO2 de la vidéo en ligne en 2018, avec 102 millions de tonnes.

Graphique_FR_Émissions-de-GES-de-la-vidéo-en-ligne.png

Prioriser les usages

Pour contenir l'explosion des émissions causées par le streaming vidéo, The Shift Project en appelle à la sobriété numérique. Mais elle nécessite une vraie régulation des usages. Cela peut notamment passer, à titre individuel, par l'utilisation d'une plus faible résolution et par la diminution du poids de la vidéo. Des solutions simples mais qui, à grande échelle, auraient un impact moindre que les pratiques actuelles.

Le groupe de réflexion n'accable pas nécessairement les individus, mais plutôt les plateformes de diffusion qui, par « leur design, le modèle économique sous-jacent, les métriques d'adhésion etc. » contribuent à façonner les usages des utilisateurs, qui ne sont que le produit d'un système. The Shift Project en appelle ainsi à l'ensemble des acteurs concernés (régulateurs, politiques, fournisseurs de services, justice et usagers) pour mettre au point une sobriété, en priorisant les usages.

Source : The Shift Project
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
19
metamorphosis
Vive la 4k, 8k…
saint_win
Bien sur, il vaut mieux aller dans une salle de cinema climatisée en voiture que de regarder le film sur son ecran. Cette étude est payée par qui??
drno95
Et toujours rien sur les industries lourdes, le retour à la production d’électricité à base d’énergies fossiles (parce que le nucléaire c’est dangereux et surtout moins lucratif), l’absence de volonté politique de développer les réacteurs au thorium etc.<br /> Ces “think tanks” culpabilisent sans cesse les consommateurs finaux dans un monde qui associe sciemment sa stabilité à la surconsommation de produits industriels à bas prix de revient sans jamais remettre réellement en cause ce paradigme fondamental. C’est ridicule d’hypocrisie.
marc6310
Ben oui en fait … Les gens n’ont vraiment pas la mesure des coûts environnementaux engendrés par le streaming que ce soit des séries et films et encore plus pour le jeux vidéo.
gwlegion
j’aimerais savoir d’ou ils tirent leurs calculs …<br /> non, par ce que dire que le numerique a un cout en energies … ok<br /> mais de la a dire que ca emmet massivement des gaz a effets de serre ?<br /> Et puis, ils y vat pas par 4 chemins … l’accusation de veut precise :<br /> je cite “Le streaming vidéo rejette 300 millions de tonnes de CO2 dans l’atmosphère chaque année”<br /> le numerique, c’est electrique … donc en france, et dans la majorité des pays industrialisés, c’est en grande majorité nucléaire, puis en energies renouvellables … Et en general, les grands datacenter ne sont pas hebergés dans les pays ou on s’electrise au charbon … donc rien qui emmet de gazs.<br /> du coup ma question : d’ou ils tirent cette conclusion ? En l’etat, elle me semble completement erronée, mais surtout mensongere …<br /> J’ai d’ailleurs parcouru leur site, et y’a un nombre incroyable de biais cognitifs … d’arguments moisis si vous preferez :<br /> je site " (le rapport) … est le fruit d’un travail dirigé par Maxime Efoui-Hess, ingénieur spécialiste du climat et de la modélisation, diplômé de l’ISAE-SUPAÉRO, de l’Université Paul Sabatier et de l’École nationale de la météorologie."<br /> Argument d’authorité . Deja ses etudes, on s’en cogne, mais le gars est meteorologue … il n’a donc pas plus de competences en energetique et en industies du numerique que le quidam moyen …<br /> Ils citent des temoignages d’experts … la moitié sont dirrectement ou indirectement affiliés au shift project … les autres ne sont pas competent dans ce domaine … en tout cas a titre professionel…<br /> Je n’ai vu aucune source mis a part … ben leur propre documentation …<br /> on affirme dans le raport tartenpion que c’est youtube qui deregle le climat … comment on le sait ? ben c’est marqué dans le rapport tartenpion … ca me rapelle les conversation que je peux avoir avec certain catho …<br /> Bref, tout ca me semble a premiere vue bien faiblard … mais je peux me tromper
AlexLex14
Hello tout le monde,<br /> Pour vous apporter un petit complément d’info, l’an dernier, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) affirmait déjà que le secteur du numérique polluerait plus que l’aviation dès cette année…<br /> Si vous avez un peu de temps pour la lecture https://www.novethic.fr/actualite/infographies/isr-rse/envoyer-un-mail-regarder-une-video-l-impact-environnemental-du-numerique-decode-145813.html
Exosia
Je me suis régalé de cette lecture ^^"<br /> Tout est dit en tout cas.
Exosia
A quand une étude sur l’énergie des usines fabriquant des CD DVD/Blu-Ray plus leur packaging si le streaming n’existait pas x)
chickenwing
La solution serait de revenir à la bonne vieille tnt.<br /> Mais bon… faut dire que les chaines tv ne nous aident pas beaucoup ^_^’
Elrix
Peut-être parce que les utilisateurs finaux sont au final, responsables?<br /> C’est bien gentil de toujours rejeter la faute sur les autres, mais au final les utilisateurs sont les premiers responsables.
daerlnaxe
là ou c’est très étrange c’est de ne pas voir d’étude comparative, car logiquement il fallait comparer avec la télévision conjuguée aux dvd, bluray etc… A moins que d’un coup il faille totalement stopper aussi de regarder la télévision, ce qui combiné au fait de manger des vers, faire ses besoins sur des toilettes sèches et cie, devrait nous ramener sous peu à l’age de pierre au lieu de se préoccuper du contrôle des naissances.
daerlnaxe
malheureusement ce ne serait pas la première fois, la sécurité routière se base non sur un rapport de personnes qualifiées dans le domaine de la physique mécanique mais sur le rapport de médecins qui ont fait leur calcul à l’aide des lois les plus basiques qui consistent à considérer le véhicule comme une brique. Pas de calculs sur la perte d’énergie par freinage, système hydraulique, frein moteur.
Felaz
Et en 5G tant qu’à faire!
Dahita
Les gens, c’est toi et moi einh, vaut mieux dire “nous” dans ces cas la
Mrpolnar
En quoi l’utilisation de toilettes sèches vous ramènerais à l’âge de pierre? Utiliser de l’eau potable pour ses toilettes me semble complètement idiot mais bon si vous voulez enrichir les actionnaires de Veolia et tout les groupes privés qui gère l’eau potable.
obyoneone
finalement, le téléchargement et stockage local est peut être moins polluant
Elrix
Oui, curieusement on ne parle pas du bilan carbone lorsqu’on a un enfant…<br /> Cela doit en faire des aller/retour Paris-NY
Maga83
Sinon… il reste le pigeon voyageur… écolo-responsable, empreinte carbone pratiquement nulle… une poignée de graines et un perchoirs.<br /> Bon… pour la transmission de la connaissance… bin, ça vaut rien mais c’est écolo
obyoneone
Dans GOT, ils sont super efficaces
marc6310
Non, je suis contre le streaming de jeux vidéo et je sais exactement pourquoi. Je ne suis ni client ni potentiel client alors tu t’inclus dedans si tu veux dans le “les gens” ou “les autres” c’est selon mais je peux m’exclure sans rougir cette catégorie. Tout comme je parle des autres quand je parle des bouffeurs d’animaux ou des fans de football. Tout est une question de point de vue, merci de pas rectifier le mien a ton bon vouloir.
Maga83
Toi… t’es un puta1n de génie… dans mes bras ma poule.
kroman
Notre cher gouvernement va bientôt nous fourrer une écotaxe à chaque vidéo Youporn regardée…
backsec
Ça paraît partiel car c’est parfois un report de consommation : avant que le streaming “existe”, que faisait les gens ? Ils sortaient davantage ? Si oui comment, en voiture ou en bus non électrique ? Ils regardaient des VHS et DVD qui consomment aussi de l’électricité ? Etc.<br /> On devrait davantage parler de surconsommation par individu dès lors qu’il y a cumul comme par exemple une personne qui se déplace en voiture tout en streamant.
jutdl
Surprenant ! je pensais que le fait de prendre la voiture pour aller cinéma ou aller louer/acheter des dvd (et donc l’emballage du dvd) avait un impact supérieur sur l’environnement.
philouze
"le numerique, c’est electrique … donc en france, et dans la majorité des pays industrialisés, c’est en grande majorité nucléaire, puis en energies renouvellables … Et en general, les grands datacenter ne sont pas hebergés dans les pays ou on s’electrise au charbon … donc rien qui emmet de gazs.<br /> du coup ma question : d’ou ils tirent cette conclusion ?"<br /> Le Shift, Carbone 4, ce sont des boites affiliés à JM Jancovici, des gens qui tiennent plutôt la calculatrice dans le bon sens.<br /> En france, pays le plus nucléarisé au monde, en journée, on est déjà à 50g de co2/kWh<br /> le reste de l’europe en moyenne c’est le demi-kilo ou pas loin.<br /> donc oui, faire tourner une heure, une seule, un gros serveur (imagine derrière toute la part de chaine fond de panier / routeurs / lignes / dslam ou fibres / puis device de lecture… difficile d’imaginer moins de quelques centaines de grammes.<br /> quand tu sais que la vidéo BOUFFE toute la bande passante du Net (&gt;80% de mémoire) pour un contenu informatif très maigre au final, oui ça a un vrai poids.<br /> je suis de ceux qui pensent que le net (hors vidéo) est un GAIN carbone sur les usages physiques et déplacement évités. Mais sur la vidéo clairement pas, c’est un gouffre comparé au broadcast hertzien (un seul flux et quelques kilowatts d’émetteur pour jusqu’à quelques millions de récepteurs)
gwlegion
tres interessant, mais tu reponds pas a la question.<br /> 50g de Co²/kwh … ok mais d’ou tu tire ca ? Je dis pas que tu ou ils sont incompetant … mais devant une telle affirmation, j’aimerais plus de details sur les calculs …<br /> encore une fois, le nucleaire, hors cout carbonne du transport de combustible, coté CO², c’est par grand chose…<br /> Par contre, je suis d’accord que la video, ca bouffe beaucoup de bande passante … ca, et le telechargement (pas forcement l’illegal … je pensait aux jeux steam / programmes divers) .<br /> mais encore une fois, c’est juste un peu tot pour aborder cette facette du probleme.<br /> Si calculs il y a, j’aimerais savoir d’ou viennent les chiffres a l’origine.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Fnac Day : Aspirateur robot iRobot Roomba 980 à 499€ au lieu de 699€
🔥 Soldes Amazon : Ultrabook Dell XPS 13
FaceApp et son filtre vieillissant peuvent réutiliser vos photos à l'envi
Les maquettes des iPhone XI s'exposent en détail dans une vidéo
Ubisoft : on connait les 108 jeux disponibles sur la plateforme UPlay+
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page