Alerte aux applications espionnes sur l'App Store

10 septembre 2018 à 15h05
0
app-store-apple


Plusieurs applications particulièrement connues sur l'AppStore ont récemment été signalées comme des applications espions.

Apple se vante souvent du fait de faire valider les applications entrant au sein de l'App Store par des humains, et non par un processus automatisé comme c'est le cas pour Google et Android. Cependant, bien que la marque à la pomme puisse bien souvent chanter les louanges de ce procédé, il semblerait qu'il ne soit pas sans failles puisque de nombreuses applications disponibles sur son store ont récemment été signalées comme se comportant comme des espions.

Sur le banc des accusés, plusieurs apps dont certaines particulièrement connues des utilisateurs d'iPhone.

Adware Doctor par exemple, application censée combattre les "spywares" et les publicités, a été signalée par le magazine WIRED, puisqu'elle "volait" en fait l'historique internet des téléphones sur lesquels elle était installée. Une nouvelle à laquelle Apple n'a pas manqué de réagir très rapidement, en supprimant tout simplement l'application de son "magasin".

Des espions, comme s'il en pleuvait...

9to5Mac a ensuite poursuivi le travail du magazine et signalé à son tour plusieurs applications suspectes telles que Dr. Unarchiver, Dr. Cleaner, Open Any Files : Support RAR et beaucoup d'autres.

Bien que toutes ces apps ne puissent finalement pas faire grand-chose sans l'accord de l'utilisateur comme le rapporte SlashGear, il n'en reste pas moins que ce dernier n'est jamais averti de leurs agissements.

Par exemple, alors que Dr. Unarchiver proposera de nettoyer les fichiers inutiles présents sur la machine, pour peu que l'utilisateur lui en ait donné l'autorisation, l'application enregistrera également tous les historiques de navigation du téléphone, créera une liste des applications installées sur l'appareil, et enverra ensuite toutes ces informations à destination de ses serveurs, probablement détenus par Trend Micro, développeur du logiciel.

Plus inquiétant encore, toujours selon WIRED, ces problèmes auraient d'ores et déjà été signalés en août dernier par @privacyis1st, utilisateur Twitter. Un signalement qui n'avait, à l'époque, pas fait réagir Apple...
Modifié le 10/09/2018 à 18h19
10
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
scroll top