Flickr : Open Street Map à la rescousse dans les régions exotiques

Romain Heuillard
Publié le 29 juin 2012 à 18h29
Flickr a annoncé hier une refonte de sa cartographie, qui augmente sensiblement l'intérêt et la facilité d'usage de ses fonctions de géolocalisation, sur lesquelles il mise beaucoup pour se différencier des ses concurrents.

00A0000001961182-photo-flickr-logo.jpg

Si Facebook, qui l'a détrôné de la première place des services de partage de photos, propose depuis quelques temps d'indiquer l'emplacement des clichés, il reste loin de Flickr qui affiche en permanence une carte et permet surtout de trouver les photos d'autres internautes, ce qui lui confère une approche enrichissante d'exploration et de découverte.

Flickr a donc renouvelé sa cartographie et conclu pour ce faire un partenariat avec Nokia, à qui appartient Navteq, l'un des principaux cartographes au monde aux côtés de TomTom (suite au rachat de Tele Atlas) et de Google. Il fournit désormais les fonds de carte en deux dimensions mais aussi les vues satellites.

00F0000005273736-photo-photo-g-olocalis-e-sur-flickr.jpg
00F0000005273738-photo-photo-g-olocalis-e-sur-flickr.jpg

Mais Flickr n'abandonne pas pour autant les cartes d'Open Street Map (OSM) qu'il exploite, tout comme Apple avec la future application Plans d'iOS 6, dans les régions où les cartes commerciales n'offrent pas une couverture totale. C'est tout particulièrement le cas des endroits « les plus exotiques », où ne s'aventurent pas les unités de cartographie des acteurs commerciaux mais où se rendent d'autant plus les globe-trotters et où l'approche communautaire fait ses preuves.

La nouvelle cartographie de Flickr est donc disponible dès à présent.

0000014005273718-photo-refonte-de-la-cartographie-de-flickr.jpg
Romain Heuillard
Par Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.