Mega bientôt doté d'une messagerie instantanée chiffrée

12 juillet 2013 à 10h12
0
Le service de stockage en ligne Mega sera très prochainement doté d'une plateforme de messagerie instantanée chiffrée, ont confirmé les responsables du cyberlocker fondé par Kim Dotcom. Une manière de répondre au scandale Prism.

06023704-photo-mega-logo.jpg
C'est dans un billet de blog qui dresse le bilan des 7 premiers mois d'activité de Mega que Vikram Kumar, le CEO du service, annonce l'arrivée dans les prochaines semaines d'un service de messagerie instantanée entièrement chiffré.

« Nous lancement la messagerie instantanée au sein de Mega dans quatre à six semaines » a de son côté précisé Kim Dotcom au site TorrentFreak. « Les applications arriveront dans deux à trois mois, et un service mail de grande envergure sera proposé dans six à neuf mois » a-t-il ajouté. « C'est notre feuille de route. Il y a toujours un risque de retard en fonction des défis que nous rencontrerons. »

Vers « une guerre du chiffrement » ?

L'arrivée de tels services au sein de Mega découle, selon Vikram Kumar, d'une demande des utilisateurs. Mais le CEO de la plateforme va plus loin : dans une tribune publiée sur le site CitizenTekk, baptisée « La prochaine bataille du chiffrement », Kumar estime que le chiffrement et la sécurisation des données est aujourd'hui un enjeu de taille. Les révélations autour de la NSA et du programme Prism ont renforcé les enjeux, mais pas seulement : « Les préoccupations mondiale sur la collecte, le dstockage et l'analyse de tout le trafic Internet par les gouvernements est en croissance. De nouvelles lois se multiplient partout, comme au Royaume-Uni, en Australie ou en Nouvelle-Zélande. »

Les demandes des utilisateurs de Mega concernant de nouveaux services chiffrés ne découleraient donc pas uniquement des inquiétudes vis-à-vis de Prism. En développant ainsi son activité, Mega va continuer à tirer son épingle du jeu, mais va sans doute s'attirer davantage encore les foudres des gouvernements. Mais selon Vikram Kumar, les autorités devront accepter que les utilisateurs puissent se battre pour conserver leur vie privée et chiffrer leurs données. « Ce sera une victoire pour le bien public et le rôle indispensable d'Internet dans nos vies quotidiennes. Jusqu'à ce qu'une nouvelle bataille de chiffrement éclate » conclut-il. Gageons que Mega ne sera pas très loin...

Vidéo sur le même thème

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Apple répond à demi-mot aux questions sur la provenance de l'étain de ses produits
Le déploiement des compteurs électriques Linky fait grincer des dents
Vine pour Android se met à jour... trop tard ?
Twitter dit avoir livré l'identité des auteurs des tweets racistes
Heml.is : le cofondateur de Pirate Bay lance (aussi) sa messagerie instantanée chiffrée
EMC rachète ScaleIO, spécialiste des systèmes de stockage côté serveur
Deutsche Telekom pousse Firefox OS en Europe
Nokia Imaging SDK : après la cartographie, le constructeur mise sur la photo
Infos US de la nuit : Path sur Windows Phone, Microsoft accusé, le micro-onde du futur
CM 10.1.1 : Cyanogen premier à combler l'exploit Master Key d'Android
Haut de page