Les 6 meilleurs générateurs d'images par intelligence artificielle (2024)

Maximilien Herr
Publié le 30 août 2023 à 09h00

Le nombre de générateurs d'images ne cesse d'augmenter de semaine en semaine. L'intelligence artificielle s'implante dans tous les domaines, de la génération de texte aux images, il est désormais quasiment possible d'être un graphiste sans vraiment l'être. Ou du moins, il est possible de générer des images à partir d'une description très précise. C'est très efficace dans de nombreuses situations.

Midjourney
Midjourney
  • Droits commerciaux inclus dans tous les forfaits payants
  • Pertinence dans la compréhension des prompts
  • Tarifs accessibles
Microsoft Bing
Microsoft Bing
  • L'intégration de ChatGPT
  • Filtres pour la recherche d'images
  • Filtres des actualités par sources
Adobe Firefly
Adobe Firefly
  • Création d'image rapidement à partir d'une description.
  • L'outil de recoloration pour les images vectorielles.
  • L'offre gratuite avec 25 crédits mensuels.

On peut penser à toutes ces situations dans différentes professions où il s'agit d'illustrer un PowerPoint, par exemple. On recherche très longtemps le visuel idéal en lien avec le sujet que l'on traite, sans succès. Pourtant, on a bien une idée en tête de ce à quoi ressemblerait cette image parfaite pour illustrer notre diaporama. Pas besoin de sortir Photoshop et d'essayer de recréer cette image alors que l'on est incompétent en graphisme. Différents générateurs d'images vous permettront de décrire ce visuel et, grâce à l'intelligence artificielle, de reconstruire vos pensées. Cela se fait avec plus ou moins d'efficacité et de perfectionnement, mais peut s'avérer très efficace. Retrouvez ci-dessous la liste des meilleurs générateurs d'images par intelligence artificielle de 2023.

1. Midjourney

  • Droits commerciaux inclus dans tous les forfaits payants
  • Pertinence dans la compréhension des prompts
  • Tarifs accessibles
9 / 10

Lorsque l'on parle de génération d'images par intelligence artificielle, Midjourney est un peu l'incontournable. De nombreux articles sur Internet montrent les capacités de ce générateur d'images, qui ne sont plus à prouver. Midjourney en est désormais à sa version 5.2, qui a apporté de grandes mises à jour par rapport aux versions précédentes. La génération des humains, notamment sur les visages et les doigts, a été améliorée. Il y a moins cet effet « lissé » propre aux intelligences artificielles.

De plus, Midjourney est capable d'inventer des choses de lui-même. Bien que ce ne soit pas à proprement parler de l'invention, mais plutôt de la copie des valeurs d'entraînement, le générateur d'images est performant quand vous ne l'êtes pas. Même si votre description de l'image souhaitée est très sommaire, il se permet des fantaisies et supputera ce que vous souhaitez.

© Midjourney

Le défaut majeur de Midjourney réside dans son interface. Quand on pense à ce genre de service, on pense surtout à des outils accessibles en ligne, depuis un site internet ou une application. Cela offre un accès rapide et efficace qui permet que le plus grand nombre utilise l'outil en question. Eh bien, dans le cas de Midjourney, il faut y accéder par un bot Discord, que l'on peut inviter sur notre serveur, ou sur le serveur officiel du générateur. C'est fort peu pratique comme interface, et l'on espère que des outils en ligne seront créés par la suite. On notera également qu'un abonnement payant à plusieurs niveaux existe, pour augmenter le nombre d'usages ou les fonctionnalités de Midjourney.

2. Bing

  • L'intégration de ChatGPT
  • Filtres pour la recherche d'images
  • Filtres des actualités par sources
8 / 10

Oui, Bing est un moteur de recherche à l'origine. Mais Microsoft a bien compris qu'un tournant dans les intelligences artificielles était en cours et a ainsi transformé son moteur de recherche pour en faire un point central de votre productivité. Cette transformation se fait en partenariat avec OpenAI, qui est à l'initiative de ChatGPT et DALL-E, respectivement le chatbot très connu et un générateur d'images. Mais revenons-en à Bing qui, depuis quelque temps désormais, inclut des fonctionnalités de chatbot, mais aussi de génération d'images.

Bien qu'au tout début, Bing était un peu lent et ne proposait pas une interface aussi perfectionnée que certains concurrents, Microsoft a bien travaillé et propose à présent une interface très intuitive. En vous rendant sur Bing, vous pouvez trouver le « nouveau Bing » et lui poser des questions. On retrouve le principe de différentes conversations et le champ de texte pour soumettre ses requêtes. Dans ce champ de texte justement, il va être possible de demander de la génération d'images.

© Microsoft

L'avantage ici, c'est que l'interface est très accessible. On accède rapidement à Bing depuis un navigateur, ou maintenant depuis l'application. De plus, savoir que Microsoft est derrière le projet est rassurant. Certains générateurs d'images sont lancés par des start-up, nécessitent des abonnements et pourraient ne plus proposer leur service en cas d'échec commercial. De plus, vous pouvez lancer Bing depuis l'application mobile disponible sur iOS ou Android, et utiliser la dictée vocale pour exécuter vos demandes. C'est super pratique quand vous souhaitez envoyer une image à des amis ou des collègues, dans diverses situations.

3. Adobe Firefly

  • Création d'image rapidement à partir d'une description.
  • L'outil de recoloration pour les images vectorielles.
  • L'offre gratuite avec 25 crédits mensuels.
8 / 10

Vous connaissez très certainement Adobe pour son célèbre logiciel Photoshop. Et citer une solution Adobe dans un comparatif de générateurs d'images prend ainsi tout son sens. Pour créer un modèle d'intelligence artificielle permettant de générer des images, il faut entraîner ce modèle. Et pour entraîner ce modèle, il faut des données sources, des « données d'entraînement ». Ces données d'entraînement, Adobe les a obtenues grâce à l'expertise dans le graphisme que lui offre Photoshop.

Ainsi, la compagnie américaine a été en mesure de proposer Adobe Firefly, un outil disponible en ligne. La génération d'images peut prendre plusieurs facettes. On pense bien sûr aux demandes classiques consistant en la compréhension d'un texte descriptif par l'IA, pour en sortir l'image correspondante. Mais Adobe va plus loin, en proposant aussi le remplissage génératif. Cela consiste en la complétion ou la modification d'une image existante, toujours à partir d'une description textuelle. Il est également possible de créer des effets de texte à partir d'une description ou d'appliquer des filtres de couleur.

© Adobe

Grâce à la présence d'une grande compagnie, Adobe Firefly pourrait s'implanter dans différents autres outils que vous connaissez. Google travaille déjà avec Adobe pour intégrer la solution au sein de Bard, le ChatGPT de Google. De plus, une API sera disponible. Reste à savoir quel en sera le prix, et si elle sera aussi disponible pour le grand public ou restreinte aux professionnels.

4. Canva AI

  • Prise en main intuitive.
  • Gestion automatique des types de fichiers.
  • Nombreux templates disponibles.

De la même manière que Firefly a du sens grâce à l'expertise d'Adobe, Canva AI a pleinement sa place dans la génération d'images. Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas Canva, il s'agit d'un site assez populaire de création d'images et d'illustrations pour professionnels et particuliers. Avec une large base de templates personnalisables, il est possible d'y créer des visuels très rapidement.

Pour étoffer sa gamme d'outils intégrés à Canva, l'entreprise propose désormais Canva AI. Il est ainsi possible de décrire rapidement une image que l'on voudrait intégrer à un visuel que l'on est en train de créer. Cela évite de passer par des services externes et fluidifie la production de visuels d'entreprises. L'expérience est également améliorée, avec la possibilité de définir un style d'image IA généré pour s'approcher au mieux de l'effet désiré. De plus, les outils classiques de Canva peuvent être utilisés sur les images générées. Vous pouvez ainsi modifier les paramètres de la photo, comme la saturation, le contraste ou autres.

© Canva

5. DreamStudio

  • Open source et accessible à tous
  • Interface utilisateur intuitive
  • Modèles génératifs de pointe

DreamStudio est un générateur d'images comme beaucoup d'autres, mais sa grande force est qu'il est open source. Cela permet à des développeurs de proposer des améliorations à cet outil, profitant ainsi de l'intelligence collective. Par ailleurs, on peut avoir une image dépréciative des logiciels open source, mais dans ce cas précis, les images générées sont de très bonne qualité.

De plus, ce qui est intéressant avec DreamStudio, ce sont tous les paramètres que l'on peut appliquer sur l'image qui sera générée. Il est notamment possible de définir le ratio de l'image générée ou le nombre de propositions que fera le modèle par rapport au prompt inscrit. Il est aussi possible d'envoyer une image source pour l'exploiter comme base ou inspiration des images générées. Enfin, il existe deux champs de texte pour définir les prompts utilisés. L'un est la description de l'image que l'on cherchera à générer, l'autre définit ce que l'on ne veut pas voir. Cela s'avère pratique lorsque le premier essai de génération est infructueux et qu'il génère l'opposé de ce qui est désiré en matière de style par exemple.

© DreamStudio

Pour utiliser DreamStudio, il suffit d'accéder au site web du générateur d'images. Une fois que vous vous êtes connecté, vous obtiendrez un lot de crédits vous permettant de générer des images. L'utilisation de crédits dépend des paramètres et du nombre de propositions demandées pour une génération d'image. Vous pouvez en ajouter avec différents tarifs, bien sûr. De plus, une fois votre compte créé, vous obtiendrez une clé API permettant de générer des images avec du code.

6. DALL-E

  • Ergonomique et intuitif
  • Comprend le langage naturel
  • Comprend le français
10 / 10

DALL-E est un peu le mal-aimé « populaire » des générateurs d'images. Proposé par OpenAI, à l'origine de ChatGPT, il fait presque tache dans le CV de l'entreprise à l'origine du chatbot le plus populaire. En effet, il est nécessairement comparé aux autres générateurs d'images, dont Midjourney. Les performances des deux sont comme le jour et la nuit. Midjourney est aujourd'hui très pertinent et génère des images qui ne sont quasiment plus détectables par l'humain. De l'autre côté, DALL-E est encore assez criant d'IA. On aperçoit rapidement que l'image n'est pas tout à fait naturelle et ne semble pas issue du Photoshop d'un artiste compétent.

Toutefois, la force de DALL-E, c'est son accessibilité. OpenAI cherchant à entraîner et à améliorer son modèle de génération d'images, il lui est bien nécessaire d'ouvrir son modèle à l'utilisation. Une utilisation large du modèle permet son perfectionnement, en notant les imperfections et les problèmes majeurs des résultats de génération.

© OpenAI

Pour utiliser DALL-E, c'est donc très simple, il suffit de se rendre sur le site de DALL-E, qui montre d'ailleurs le côté expérimental de l'outil. On est sur la zone « labs » d'OpenAI. On voit directement un champ de texte pour initier la description de l'image que l'on désire générer. Il est aussi possible de modifier des images existantes ou de les compléter en les envoyant simplement au sein de l'interface. C'est l'une des autres facettes de DALL-E.

Qu'est-ce qu'un générateur d'images par intelligence artificielle ?

Un générateur d'images par intelligence artificielle est une technologie qui utilise des algorithmes avancés, notamment des réseaux neuronaux, pour créer des images originales. Ces images peuvent aller de simples motifs ou textures à des représentations complexes comme des portraits, des paysages ou même des objets en trois dimensions. Grâce à l'IA, ces générateurs sont capables de créer des visuels de haute qualité, qui sont souvent indiscernables des images produites par des moyens traditionnels.

Les générateurs d'images par IA peuvent-ils reproduire des styles artistiques spécifiques ?

Oui, les générateurs d'images par IA peuvent reproduire et imiter des styles artistiques spécifiques. En utilisant ce que l'on appelle le « transfert de style », ces algorithmes peuvent prendre le style d'une image source (par exemple une peinture de Van Gogh) et l'appliquer à une autre image cible (comme une photo moderne). Ceci est particulièrement utile pour transformer des photos en œuvres d'art ou pour adapter des images à des esthétiques particulières.

Comment fonctionnent les GAN dans la génération d'images ?

Les GAN, ou réseaux antagonistes générateurs, sont une architecture spécifique de réseaux neuronaux profonds utilisée dans la génération d'images. Ils fonctionnent avec deux réseaux en concurrence : le générateur et le discriminateur.

  1. Le générateur crée des images à partir de données aléatoires ;
  2. Le discriminateur évalue ces images par rapport à de vraies images et donne un verdict sur leur authenticité.

L'objectif du générateur est de produire des images qui trompent le discriminateur en lui faisant croire qu'elles sont réelles. Le discriminateur, lui, s'efforce de mieux distinguer les fausses images des vraies. Cette concurrence continue améliore la qualité des images générées jusqu'à atteindre un niveau pour lequel il est souvent difficile pour les humains de distinguer les images générées des vraies.

Les générateurs d'images par IA ont-ils des limitations ?

Oui, malgré leurs capacités impressionnantes, les générateurs d'images par IA ont des limitations :

  1. Authenticité : bien qu'elles puissent être visuellement convaincantes, les images générées ne représentent pas de véritables scènes ou des objets réels.
  2. Biais : si les données d'entraînement sont biaisées, les images générées peuvent refléter et amplifier ces biais.
  3. Coûts de calcul : la génération d'images de haute qualité nécessite souvent des ressources matérielles importantes.
  4. Complexité : maîtriser ces outils et obtenir les résultats souhaités peut nécessiter une expertise approfondie.

Quelles sont les perspectives futures pour les générateurs d'images par IA ?

Les perspectives pour les générateurs d'images par IA sont vastes. On s'attend à voir :

  1. Une meilleure résolution et un meilleur réalisme : les images générées deviendront de plus en plus indiscernables des images réelles.
  2. Intégration multimodale : combinaison de la génération d'images avec du son, du texte ou d'autres médias.
  3. Applications étendues : utilisation en design, art, jeux vidéo, réalité virtuelle, et bien d'autres domaines.
  4. Réduction du biais : avec une prise de conscience accrue, de meilleurs outils et des méthodes d'entraînement seront développés pour minimiser les biais dans les images générées.
  5. Optimisation des coûts : alors que la technologie progresse, les ressources nécessaires pour générer des images de haute qualité seront probablement réduites.
Par Maximilien Herr

Etudiant en Informatique, je suis aussi rédac' tech à mes heures perdues. Principalement passionné par le logiciel (via ma formation), mais aussi le monde d'Android, donc les tablettes, montres, smartphones et autres !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Nos experts recommandent des produits et services technologiques en toute indépendance. Si vous achetez via un lien d’affiliation, nous pouvons gagner une commission. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. En savoir plus