ARM présente ses nouveaux processeurs dédiés à l'IA

11 février 2020 à 11h10
0
processeur
© Pixabay

L'Edge computing d'IA, soit l'exécution d'applications IA en local et non dans le Cloud, se développe. Google s'y est déjà engagé en janvier avec son initiative Coral, tandis qu'à la même période, Apple rachetait la start-up spécialisée Xnor.ai pour 200 millions de dollars.

Le fabricant de puces ARM vient à son tour de se lancer plus concrètement dans ce secteur en dévoilant deux nouvelles puces : le Cortex-M55 et l'Ethos-U55, le second pouvant être couplé avec le Cortex-M55 pour les cas plus gourmands.

Des puces orientées objet

Parallèlement au Cloud computing, l'Edge computing est lui aussi en plein boom. Un article du Journal du Net, qui cite l'étude Data Age 2025, estime que d'ici 2020, 82 % des entreprises de la zone EMEA (l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique) l'utiliseront. Et pour cause, l'Edge computing présente des avantages en termes de confidentialité et, contrairement au Cloud, n'est pas soumis aux aléas du réseau. Les applications de l'intelligence artificielle étant elles aussi en plein essor, les solutions d'Edge computing spécifiques à l'IA se démocratisent.

ARM ne destine pas ses nouvelles puces aux smartphones ou aux tablettes, mais plutôt à l'Internet orienté objet (IoT) et aux objets connectés. Sur son blog, l'enseigne donne l'exemple d'une caméra 360° capable, sans intervention du Cloud, d'identifier des obstacles. Pour ARM, il s'agit ainsi de démocratiser l'intelligence artificielle sur des appareils qui, en temps normal, n'auraient pas la puissance de calcul nécessaire à son exécution.


Jusqu'à 480 fois plus rapide

Le Cortex-M55 est 15 fois plus rapide dans son machine learning, et cinq fois plus rapide dans sa capacité de traitement que les précédentes générations de Cortex-M. Il peut être combiné - au même titre que les anciennes générations - avec l'Ethos-U55, une unité de traitement neuronal (NPU) capable de multiplier par 32 la rapidité du machine learning du Cortex-M55. À terme, ARM promet ainsi une vitesse d'apprentissage multipliée par 480 pour le duo Cortex-M55/Ethos-U55 par rapport aux anciennes générations de Cortex-M.

L'entreprise, qui n'attend pas cette nouvelle génération avant 2021, ne produira pas ces puces elle-même. ARM a l'habitude de proposer ses processeurs sous forme de « plans » à des tiers, qui les adaptent ensuite pour la création de leur propre matériel. Si les chiffres communiqués sont conséquents, elle a déclaré que la rapidité de traitement réelle de sa nouvelle génération varierait en fonction du type d'IA impliqué.

Ses Cortex-M sont capables de participer à des tâches de base, comme la détection de mots clés ou de vibrations. Le M55 y ajoute la reconnaissance d'objets. Utilisé par d'autres enseignes, il pourrait être adapté à de nouveaux usages.

Source : The Verge.
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top