L'armée américaine envisage d'utiliser des véhicules autonomes pour les évacuations médicales

22 novembre 2019 à 13h00
0
Sikorsky UH-60A
Le Sikorsky UH-60A, un appareil amené à opérer de façon autonome dès 2020. © FlightGlobal

L'armée américaine a mis à jour sa feuille de route pour l'intégration de véhicules pleinement autonomes à ses opérations. Elle projette de disposer de véhicules capables de mener des évacuations médicales.

L'US Army attend également de ces véhicules qu'ils puissent participer aux soins apportés aux soldats blessés.

De l'autonomie sur tous les terrains

Le secteur des véhicules autonomes trouve un écho largement favorable dans l'armée. Le constructeur américain Boeing a présenté un avion de chasse totalement autonome en mars dernier, soulignant que ces appareils supprimeraient le risque de perdre des vies humaines.

L'US Army, de son côté, fait le pari inverse : confier à une intelligence artificielle le sort de soldats blessés, en mettant l'accent sur les évacuations médicales. Pour cela, elle s'intéresserait à différents degrés d'autonomie. Outre la conduite pleinement autonome, elle cherche également des modèles capables de suivre un véhicule de tête piloté par un être humain. Une opération à la portée du Sikorsky UH-60A présenté en tête d'article, qui doit disposer de différents modes de conduite autonome dès 2020. À l'heure actuelle, l'US Army utilise la génération de l'UH-60M, un HH-60M susceptible d'être modifié pour devenir autonome.

Ces appareils concerneraient tous les terrains : terrestres, aériens et navals. Selon FlightGlobal, il serait aussi question de sous-marins et de véhicules amphibies sans équipage.


Des appareils autonomes face aux urgences médicales

Il y a quelques mois, l'armée américaine a annoncé travailler avec le corps des Marines (l'une des cinq branches des forces armées américaines) au développement d'un programme appelé JTAARS (Joint Tactical Autonomous Aerial Resupply System, ou « système de réapprovisionnement aérien tactique autonome »). Ce programme vise à mettre au point des drones capables d'emmener jusqu'à 636 kilos de fret, d'afficher un rayon d'action minimal de 80 kilomètres et de pouvoir décoller et atterrir verticalement.

Dans un communiqué publié en avril dernier, l'US Army a affirmé que de tels appareils pourraient être utilisés pour ravitailler des soldats en munitions, en eau et en matériel médical. Désormais, ils pourraient également servir à l'évacuation de soldats blessés. L'armée compte les doter d'appareils d'analyse et d'aides aux décisions médicales, les faisant participer aux soins.


Tous les pays ne montrent pas un tel engouement à l'idée de confier des soldats à une intelligence artificielle. En France, la ministre française des Armées s'est prononcée en avril dernier contre son intégration. Elle a déclaré : « La France refuse de confier la décision de vie ou de mort à une machine qui agirait de façon pleinement autonome et échapperait à tout contrôle humain. (...) Terminator ne défilera pas au 14 juillet ».

Source : FlightGlobal

Le Black Friday c'est parti ! Retrouvez les meilleurs bons plans et promos avec Clubic.

Les bons plans Black Friday

Modifié le 22/11/2019 à 13h48
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top