Cette IA Google permet de bien jouer du piano... et même si c'est la première fois

21 octobre 2018 à 19h55
5
piano

Google a réussi à mettre au point une IA capable de rendre "doué" n'importe qui sur un piano, même si c'est la première fois que la personne en voit un.

Ah... le piano... Cet incroyable instrument capable de transmette les plus intenses des émotions, simplement en appuyant sur quelques boutons... Un instrument duquel beaucoup de gens souhaiteraient savoir jouer, mais qui demande un pe de pratique avant de pouvoir sortir quelconque composition correcte. Mais c'était sans compter sur Google qui récemment mis au point une intelligence artificielle capable de permettre à n'importe qui de jouer du piano, et ce, dès le premier jour.

L'art du music learning

Piano Genie. Voilà le nom du programme d'IA récemment lancé par Google, et dont l'équipe à la base du projet s'est tout simplement inspirée du célèbre jeu Guitar Hero pour sa création.

Exit les 88 touches de l'instrument, bonjour le petit boitier made in Google ne présentant que 8 boutons. Seulement 8 touches, oui, mais capables d'inventer des mélodies à la volée, se basant sur la première note jouée. Un système comparable à celui utilisé pour la saisie de texte intuitive sur mobile (le fameux mode T9).

"Je voulais vraiment concevoir un outil que nous pourrions donner à quelqu'un qui ne sait pas jouer et qui serait alors quand même capable de créer de la musique" explique Chris Donahue, membre du trio ayant créé le boitier, à nos confrères de The Verge.

Improviser note par note

Comme l'explique Donahue, il existe déjà beaucoup de programmes musicaux permettant de créer une mélodie complète à partir d'une note de base. La différence avec Piano Genie, c'est que le programme improvise note par note, permettant à l'utilisateur d'avoir une réelle sensation de contrôle.

"Quand vous en jouez, c'est une expérience vraiment géniale où, de temps en temps, vous aurez l'impression que le programme lit dans votre esprit et joue la note à laquelle vous pensiez" raconte-t-il.

Un défi technique

Mais Piano Genie n'a pas été simple à mettre en oeuvre. Il fallait en effet que ses créateurs soient capables de réaliser moult petits exploits afin de donner naissance à leur projet.

Entre réduction de la latence au minimum, apport des informations nécessaires au "réseau neuronal récurrent" utilisé par la machine afin de lui apprendre à jouer de l'instrument, réduction du nombre de touches d'un piano (généralement au nombre de 88) à seulement 8, et raccord de l'appareil à un vrai piano, les employés Google peuvent être fiers de leur travail.

Retrouvez ci-dessous une petite démonstration de Piano Genie que vous pouvez tester ici dans sa version logicielle :

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
fat_clubic
Impressionnant.
Sagard
Waouh !!!
Metaju
Merci Google<br /> Je vais commencer ma reconversion des maintenant ça m'évitera de manger des pâtes jusqu’à ma mort !<br /> Je pensais pas que mon domaine dans la composition musicale allait être touché à ce point, le travail était déjà bien mâché avec certains VST’s .<br /> Plus largement, quand personne n’aura besoin de travailler, qu’est ce que l’humain va faire ?
ZorgTheBoss
Mouais, pour qui fait un peu de piano, décliner des notes qui composent une gamme harmonique est le b.a.-ba de l’impro. Monter et descendre des gammes et plaquer des accords peut se programmer en quelques lignes sans IA. L’“intelligence” n’y est pas pour moi… Mais je suis sûr que ça va venir!
FrosT74
@Metaju: il y a peut être autre chose à faire pour l’homme que travailler non ?<br /> Le jour ou l’IA sera omniprésente il faudra de toute façon réinventer notre société
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La Société Générale lance la première carte de crédit biométrique en France
Gmail accepte désormais les extensions des développeurs (dont Dropbox)
Le PDG de Salesforce bouscule les « pingres » milliardaires de la tech'ex
La proportion de personnes connectées à Internet dans le monde ne cesse de baisser
Selon CapGemini, la blockchain inondera les entreprises du monde entier d'ici 2025
Des autocollants électroniques pour sauver des vies ?
Orionides 2018 : la pluie annuelle de météorites sera la plus visible ce soir
Royaume-Uni : malgré les mesures, le contenu pornographique encore accessible aux mineurs
DeepFake, un fan de la saga réussit à intégrer Harrison Ford à
Hot Wheels : un
Haut de page