Il a demandé à ChatGPT-4 de le rendre riche avec 100 dollars, voilà la suite

Mallory Delicourt
Publié le 28 mars 2023 à 13h20
© La Dépêche
© La Dépêche

Le designer américain Jackson Greathouse Fall a utilisé ChatGPT-4 pour obtenir une méthode afin de rapidement générer de l'argent. En quelques jours, le résultat était valorisé à 25 000 dollars.

Le résultat est à mi-chemin entre la théorie et la réalité, mais démontre la pertinence et la puissance des outils tels que ChatGPT-4.

L'écologie, un business porteur

Il y a quelques jours à peine, Jackson Greathouse Fall s'est lancé un défi tout particulier : demander à ChatGPT-4 de le rendre riche avec une mise initiale de 100 dollars en se disant prêt à suivre à la lettre les recommandations de l'IA. Pour commencer, le chatbot d'OpenAI lui a recommandé de lancer un site d'e-commerce dont le modèle est similaire à ceux existants. L'IA précisait qu'il faudrait idéalement y vendre des produits écoresponsables, car le domaine est encore assez peu concurrentiel tout en étant très lucratif.

À la suite de cette réponse, le designer devait acheter un nom de domaine. L'IA lui a fait une première proposition hors budget avant de se rabattre sur GreenGadgetGuru.com (qui existe, donc), un nom « peu cher mais accrocheur ». Jackson Greathouse Fall avait donc à sa disposition une idée et un nom de domaine, il ne lui restait plus qu'à mettre sur pied un site. Un « prompt » a été rédigé par ChatGPT afin d'être intégré à DALL-E, qui a ensuite généré un logo. Après cela, un design et un slogan ont été proposés et utilisés. La prochaine tâche était donc de remplir le site avec des articles et de le faire connaître.

© Emiliano Vittoriosi / Unsplash
© Emiliano Vittoriosi / Unsplash

Comment générer de l'argent ?

Pour attirer de potentiels clients et investisseurs, il fallait faire connaître le site et y « vendre » des produits. ChatGPT a alors généré un article listant les 10 gadgets ecofriendly indispensables pour une cuisine responsable, après quoi toute une liste de vrais produits a été récupérée et intégrée au site. Le reste est finalement assez classique. Le chatbot a proposé de faire la publicité de GreenGadgetGuru sur Facebook et Twitter, et a accompagné le tout de quelques publications. DALL-E s'est chargé de fournir des illustrations, et le tour était joué.

24 heures seulement après la mise en ligne du résultat, un investisseur avait déjà proposé 100 dollars contre 25 % de l'entreprise. Quelques jours plus tard, Jackson Greathouse a indiqué sur Twitter que 1 378 dollars avaient été générés grâce aux investissements. L'un des contributeurs a même proposé 500 dollars pour 2 % de l'entreprise, la valorisant à 25 000 dollars. L'expérience a pris fin le 16 mars dernier, et le site n'a plus été mis à jour depuis. Il n'est pas possible d'y acheter quoi que ce soit, et les boutons ne sont pas opérationnels.

  • Chat dans différentes langues, dont le français
  • Générer, traduire et obtenir un résumé de texte
  • Générer, optimiser et corriger du code
10 / 10
Par Mallory Delicourt

Historien finalement tombé dans le jeu vidéo, je me passionne pour ces deux domaines ainsi que pour l'espace, les sciences en général, la technologie et le sport. Streameur en pointillé, j'ai tellement de jeux à faire que j'ai dû créer un tableur. Rédacteur newseur depuis 6 ans, j'aime faire vivre l'actualité aux lecteurs.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
xryl

Encore un exemple de non-compréhension de ce qui est raconté. En gros, pour une mise de $100 (en monnaie trébuchante), le créateur aurait finalement « touché » $1378. Sauf que c’est en vendant des parts dans son entreprise, qui ne vaut rien du tout car non fonctionnelle. Les investisseurs vont récupérer leurs mises (je ne pense pas que le créateur veuille aller en justice pour l’arnaque).

Le créateur a passé combien de temps au final pour réaliser le site, se documenter ?
Est-ce que ce temps là ne vaut-ils pas beaucoup plus que les $100 de départ, qui sont perdus, eux ?

Au final, la seule manière pour qu’il rentre dans ses frais, ce serait qu’il vende le nom de domaine, profitant de la pub qu’il a faite pour ce NDD.

kiwi5

je ne vois pas en quoi c’est « juste du », cela montre que c’est « aussi du » comme a peu pres tout ce qui existe, meme la charite, la mort, l’amour, c’est aussi du business

kiwi5

oui je vois plus cela comme une experience ou a la rigueur une sorte de demarche curieuse. J’imagine que les fonds seraient restitue ne serait ce que par decence (en effet ils n’ont rien achtete et c’est justement experimental)

xryl

Beh, 2eme phrase de l’article en gras:

Le designer américain Jackson Greathouse Fall a utilisé ChatGPT-4 pour obtenir une méthode afin de rapidement générer de l’argent. En quelques jours, le résultat était valorisé à 25 000 dollars.

Ce qui est faux. Il n’a pas généré d’argent, il en a perdu ($100 + son temps). Le montant de la « valorisation » est bidon, c’est du vent. Bref, le journaliste aurait pu indiquer: « Dans le but de tester ce que dit ChatGPT en terme de développement de business, qui aurait pu donner une valorisation de $25000 pour un site web ». Mais la perte du conditionnel ici est la preuve de la non compréhension de l’expérience et du mélange entre la réalité et le fantasme.

Si il (le créateur) avait réellement monté le site web, mobilisé du stock, procédé à de la vente en ligne, mis en place un système de paiement, créé une entreprise légale, et, malgré tout cela, qu’il avait ne serait-ce que $1 en poche après coup, alors là, oui, ce ne serait pas du pipo (et les $25000 de valo, pas cher payé). Mais c’est clairement le travail du créateur qui serait valorisé et certainement pas le conseil à 2 balles de ChatGPT.

xryl

Pardon, j’avais pas vu ton premier message. Je critiquais l’article, pas ce que tu rapportais. Je suis tout à fait d’accord avec toi.

Furax

Pas d’accord.
Ca permet de montrer qu’on peut monter des arnaques grâce à un sujet qui est médiatiquement présent.
Parce qu’il s’est appuyé sur quelque chose pour monter une potentielle arnaque ne veut pas dire que toute cette chose en est.

Bombing_Basta

« comment devenir riche ? »

« en arnaquant les gens »

Tout est dit.

cwerle

Il n’a pas touché les 25000 $ et même si c’était dans le cadre d’un vrai projet, il ne les aurait pas touché non plus. C’est une valorisation de l’entreprise, du projet → ça vaut tant, et ne possède rien tant qu’il n’a pas revendu ses parts (pas 100% puisqu’il y a des investisseurs qui ont des parts eux-aussi).
Dès l’instant où on remarque que ces produits ne se vendent pas (on va dire « pas d’approvisionnement ») lorsqu’il va vouloir vendre ses parts personne ne va vouloir les acheter.
Est-ce que l’IA avait prévu de lui faire faire quelque chose de malhonnête comme vendre ses parts avant l’ouverture du site ?
Est-ce que l’IA n’a pas conscience du caractère malhonnête d’une telle action, parce que sa base de donnée lui informe que c’est des pratiques courantes ?

blue_dwarf

Tout est dans le sujet
Autant les nft c était de l arnaque annoncé et y a que des fou pour en avoir acheté
Autant les crypto monnaie un détournement de ce que c était réellement par les rat de spéculateur
Autant chatgpt c est juste un outil qui simplifie les escroquerie vendu au riche comme un « grâce à ça tu pourra encore plus dégraisser ta boîte et les occidentaux que t a remplacé par des hindous bah maintenant mm les hindous t as plus besoin d eux »

Donc chatgpt ça profite toujours au spéculateur et ça facilite la vie des branleurs d escroc
Par contre pour le commun avant tu faisait le boulot de 4 payé au SMIC
Maintenant tu fera le boulot de 20 a temps partiel
C est comme ça que c est en train de réfléchir chez les grand patron

Cette manie de constamment vouloir enlever l humain de l équation pognon
Alors que pour vivre l humain à lui besoin de pognon
Ou comment revenir à l esclavage de plus en plus

yeerum

C’est marrant comment Chat GTP a fait l’amalgame entre valorisation et fond propre.
Comme disent certains, c’est ce qu’on donne à manger qui fait son « intelligence »; et donc on tombe dans les mêmes travers que notre commun des mortels, à savoir une fortune virtuelle mais zéro trésorerie, c’est ça être riche pour Chat GTP…
Bref, la sacro-sainte trinité Invest. <=> Valor. <=> Spécu