Une IA parvient à créer des portraits réalistes à partir de croquis

28 juin 2020 à 15h15
0

Un groupe de chercheurs de l’Académie chinoise des sciences de Pékin a créé une intelligence artificielle capable de transformer de simples esquisses en portraits photos réalistes. Voici DeepFaceDrawing !

Une prouesse rendue possible grâce à une nouvelle approche intégrée aux technologies d’apprentissage qui laisse présager de multiples applications dans les prochains mois.

Une technologie basée sur un nouveau système d’analyse des probabilités

Ce programme a été conçu pour permettre aux utilisateurs ne sachant pas dessiner de créer des portraits photo fictifs provenant de dessins réalisés à main levée. À partir d’un simple croquis, le logiciel va tout d’abord modéliser une image générale, puis il va retravailler chaque élément de manière indépendante : la forme du visage, les sourcils, le nez, les yeux, la bouche et enfin les cheveux. Pour terminer, il harmonise tous les détails et les combine à partir d’un ensemble de probabilités afin de fournir un résultat réaliste.

Cette IA imite le cerveau humain en s’appuyant sur un réseau de neurones artificiels. Plus elle reçoit de données, plus elle apprend et devient précise. Mais comme toujours, la technologie a ses limites : en raison de certaines lacunes au niveau des informations fournies préalablement, l’algorithme réalise essentiellement des visages caucasiens, de face, et dont la peau manque cruellement de texture. Des évolutions sont donc à prévoir pour pallier cette absence de diversité.

De vastes domaines d’application

Passant avec fluidité d’un visage à un autre, ce logiciel offre des perspectives intéressantes pour le cinéma ou le jeu vidéo. Que ce soit pour incarner un personnage, le vieillir ou donner corps aux fruits de son imagination, cette IA pourrait repousser les frontières de la création visuelle.

Des débouchés pourraient également voir le jour dans le domaine de l’imagerie médicale afin de reconstruire les parties manquantes des images provenant de scanners. Reconnaissant instantanément les différentes zones d’un visage provenant de plusieurs photos, l'IA est en mesure de les assembler et de reconstituer un nouveau portrait. La police judiciaire pourrait ainsi s’en servir afin d’établir des portraits-robots de personnes recherchées à partir des descriptions parfois incomplètes des témoins.

Une démo sera visible au SIGGRAPH, salon dédié aux images numériques et aux technologies de l'interactivité, dont l’édition virtuelle se tiendra en août 2020.

Source : Engadget

22
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Thunderbolt 4 : 40 Gb/s ,mais Intel veut du 32 Gb/s en PCIe et la prise en charge double 4K
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple recommande de ne pas fermer votre MacBook si vous en cachez la webcam… voilà pourquoi
scroll top