Une IA bat 8 champions du monde au bridge, pourquoi est-ce si important ?

31 mars 2022 à 15h50
1
cards

Les humains pourraient être bientôt vaincus au bridge par les robots. Alors que l'intelligence humaine était restée inégalée pour ce jeu, une IA de NukkAI vient de vaincre huit champions mondiaux.

C'est la start-up francaise NukkAI qui a créé NooK, l'intelligence artificielle qui a battu les champions. C'est un succès effarant, car le bridge requiert des participants qu'ils communiquent et analysent leurs comportements. NooK prouve que les robots en sont capables.

Un jeu particulièrement difficile

Le bridge présente des difficultés particulières pour les robots. Il s'agit d'un jeu à information partielle, pour lequel les joueurs doivent réagir les uns par rapport aux autres. Le but est de remplir le « contrat », c'est-à-dire le nombre estimé de levées que l'on va réaliser. Il faut donc savoir évaluer les capacités des cartes que l'on détient et celles de ses partenaires.

Ainsi, les règles ont été légèrement altérées pour le challenge posé au robot NooK. Le jeu comptait 80 manches consécutives et n'incluait pas la partie du jeu où l'on détermine le contrat. Chaque champion a joué contre les meilleurs robots en date. NooK, elle aussi, a pris part au jeu. Le score a été calculé par la différence entre les scores de NooK et ceux des champions humains. Le robot de NukkAI a remporté 83 % des manches.

Un robot perspicace

Le succès de NooK contre les robots plus anciens réside dans son système « white box », une approche qui lui permet d'apprendre et d'exhiber des comportements lisibles pour les humains. À l'inverse des systèmes « black box », NooK peut signaler et lire le comportement implicite des humains, au lieu de seulement appliquer les règles.

Ces approches sont particulièrement intéressantes pour le futur des IA et pourraient être transposées dans les domaines de la santé ou de l'ingénierie. Dans ces domaines, les robots devront pouvoir lire les comportements humains implicites et y réagir. Avec un peu de progrès, ils pourraient participer à la détermination du contrat, une phase du jeu où la communication, les erreurs et le mensonge sont de mise.

Source : The Guardian

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
Bic19
Il s’agit là d’un bridge atrophié, si la phase échanges entre partenaires pour la détermination du contrat est supprimée. Elle est essentielle, parce que déterminant entre autres la connaissance par chacun des joueurs de la répartition des cartes, l’entame, puis tout le jeu qui suit. C’est sûrement une belle performance en AI, mais rien à voir avec le jeu de bridge. A améliorer !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dyson travaille secrètement sur des robots ménagers et le résultat est bluffant
Envie de visiter Tokyo ? Explorez la capitale nippone grâce au guide de marche pas-à-pas en RA d'Apple Maps
L'IA de Google peut maintenant créer une image à partir d'un texte
Le chiffrement de bout-en-bout débarque sur Messenger pour les casques VR Quest
Impression 3D : MakerBot et Ultimaker s’unissent
Epic Games fait équipe avec la NASA pour créer des expériences VR sur Mars
Le robot-chien Spot fait plus que danser dans cette nouvelle pub de Boston Dynamics
Reconnaissance faciale : un t-shirt moche pour s'effacer, voilà la solution !
Une vidéo nous montre comment opère Daisy, le robot recycleur d'Apple
Confinement : à Shanghai, les robots autonomes prennent le relais sur les livraisons
Haut de page