Pac-man recréé par une IA de NVIDIA pour le 40e anniversaire du bonhomme jaune

25 mai 2020 à 10h45
0
PacMan

Pac-Man fête son 40e anniversaire cette année. Pour célébrer cela, le constructeur informatique NVIDIA a annoncé avoir enseigné à une intelligence artificielle à recréer le jeu simplement en regardant des parties être jouées.

Des dizaines de milliers de parties ont ainsi donné une version imparfaite du jeu, mais ont le mérite d'illustrer une autre voie de développement pour l'intelligence artificielle.

« Il apprend uniquement en regardant »

Cela signifie que l'initiative, réalisée en partenariat avec l'auteur du jeu Bandai Namco, n'a impliqué aucun codage de la part des développeurs. Ceux-ci n'ont fourni à l'IA que des données visuelles du jeu en pleine partie et les entrées des contrôleurs des joueurs.

50 000 parties de Pac-Man ont été visionnées par l'IA, qui a ainsi recréé le titre image par image. Si le résultat peut être joué par des êtres humains, il n'est pas parfait. L'image est floue et les fantômes, qui adoptent chacun un comportement spécifique, n'ont pas été totalement compris par le logiciel.

Pac Man Nvidia ©Nvidia
Le Pac-Man créé par l'IA de NVIDIA © NVIDIA

L'IA, baptisée NVIDIA GameGAN, explore cependant une nouvelle méthode d'apprentissage machine. Comme le résume Rev Lebaredian, Vice-président de la technologie de simulation chez NVIDIA, « il apprend toutes ces choses uniquement en les regardant ». Il ajoute : « [C'est] similaire à un programmeur humain qui regarderait de nombreux épisodes de Pac-Man sur YouTube et déduirait quelles en sont les règles pour les reproduire ».

De Pac-Man à la conduite autonome ?

Le principe de GameGAN a déjà été utilisé auparavant pour recréer divers environnements. NVIDIA y a cependant ajouté quelques nouveaux aspects, notamment la possibilité de dresser une carte de l'environnement en question. Si elle a été illustrée avec un jeu datant de 1980, la méthode pourrait présenter des vertus intéressantes pour les logiciels d'aujourd'hui. En général, les robots autonomes actuels sont « entraînés » dans des simulateurs, où l'IA peut apprendre à interagir avec les objets qui l'entourent. Comment bien attraper une caisse, par exemple.

Mais la conception de ces simulateurs demandent beaucoup de temps aux développeurs, qui doivent notamment programmer la manière dont les objets interagissent les uns avec les autres.

Dans son communiqué, NVIDIA fait un parallèle : « Supposons que vous installiez une caméra sur une voiture. Celle-ci peut enregistrer l'environnement routier et les actions du conducteur, comme tourner le volant ou appuyer sur l'accélérateur. Ces données pourraient ensuite être utilisées pour créer un modèle de deep learning capable de prédire ce qui se passerait dans le monde réel si un conducteur humain - ou une voiture autonome - freinait, par exemple ».

La directrice du laboratoire de recherche de NVIDIA à Toronto, Sanja Fidler, ajoute : « Nous pourrions avoir une IA capable d'apprendre à imiter les règles de conduite, les lois de la physique, simplement en regardant des vidéos et en voyant des personnes prendre des décisions dans un environnement ». Un parallèle qui n'est certainement pas anodin, NVIDIA travaillant depuis quelque temps sur ses propres systèmes de conduite autonome.

Sources : The Verge, NVIDIA

0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Crysis Remastered revient en vidéo et annonce déjà son report
scroll top