Le ministère français des armées s'intéresse enfin au projet Stratobus

10 janvier 2020 à 14h18
0
stratobus.jpg

L'armée française témoigne finalement de l'intérêt pour Stratobus, le projet de ballons stratosphériques dirigeables imaginé par Thales et Thales Alenia Space.

Un contrat d'étude de concept a été signé afin d'évaluer l'intérêt et la faisabilité du projet, qui pourrait revêtir des applications dans les domaines du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance pour les armées.


Un dirigeable stratosphérique pour la surveillance

Le contrat entre Thales et la Direction générale de l'armement (DGA) était attendu pour l'été dernier. Le délai de signature vient-il de la frilosité du ministère envers le projet ou d'un problème structurel ? Impossible de savoir. Quoi qu'il en soit, le contrat d'étude de concept a bel et bien été signé, mercredi 8 janvier.

L'objectif est désormais d'étudier les différentes applications et la pertinence de Stratobus, ce projet de ballon stratosphérique dirigeable dont le coût de développement est estimé, dans un premier temps, entre 100 et 150 millions d'euros. À priori, il pourrait avoir un intérêt dans les domaines du renseignement, de la surveillance et de la reconnaissance militaire (ISR).


« Ce contrat a pour objet d'évaluer la pertinence des solutions stratosphériques persistantes de type Stratobus pour les besoins de défense et marque une étape clé vers la définition d'une éventuelle solution opérationnelle en lien avec les utilisateurs », a expliqué Jean-Philippe Chessel, directeur de la ligne de produit Stratobus chez Thales Alenia Space.

L'étude inclura des exercices de simulation sur plusieurs théâtres d'opération et des vols dans la stratosphère afin de démontrer les performances en vol de Stratobus lors d'une mission ISR.

Premier vol en 2023 ?

Thales et sa division spatiale développent le projet Stratobus depuis 2016. Ils envisagent ce projet pour de nombreux usages. En effet, les dirigeables positionnés à 20 kilomètres d'altitude pourraient aussi être utilisés dans la surveillance des frontières, le contrôle des sites critiques, la sécurité militaire, les télécommunications ou même dans le contrôle environnemental.

Avec ce nouveau contrat et les premiers essais à venir, Thales espère lancer un premier vol de Stratobus à la fin de l'année 2023, pour une démonstration.

Source : Thales
Modifié le 10/01/2020 à 14h19
11
9
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Reconnaissance faciale : l'Union européenne pourrait interdire la technologie pendant 5 ans
Une ONG accuse YouTube de favoriser la propagation de fake news sur le changement climatique
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Cyberpunk 2077 repoussé au mois de septembre
Un député LREM veut inscrire une référence aux Lois de la robotique dans la Constitution
Sony prévoit de sortir Horizon Zero Dawn sur PC

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top