Intel tacle Google sur la course à l'informatique quantique

Intel logo entreprise
© Walden Kirsch/Intel Corporation

La course à l'informatique quantique continue. Google a annoncé en septembre la mise au point d'un ordinateur de 53 qubits. Mais pour le directeur général d'Intel Labs, Rich Uhlig, « la course à l'informatique quantique commercialisable est un marathon, pas un sprint ».

Dans un communiqué publié le 23 octobre, l'homme félicite le géant Google pour son nouvel ordinateur quantique, avant de préciser qu'« il faudra probablement des années avant que l'industrie puisse produire cette catégorie de processeurs quantiques ».

Un accomplissement sans utilité pratique, d'après Intel

Google n'est pas seul dans cette course. IBM compte mettre en service son propre ordinateur quantique de 53 qubits au mois d'octobre. La société a aussi contesté la « suprématie quantique » de Google il y a quelques jours.

C'est aujourd'hui au tour d'Intel de critiquer la posture de Google. Le billet de Rich Uhlig félicite d'abord le géant américain, précisant que celui-ci a mis au point une puce supraconductrice. Celle-ci serait capable de résoudre en 200 secondes un calcul qui prendrait normalement 10 000 ans au supercalculateur le plus puissant. Puis, le directeur d'Intel relativise : « nous devrions maintenant porter notre attention sur les étapes nécessaires à la mise en place d'un système permettant de relever des défis insolubles. Autrement dit, de démontrer une "utilité pratique" ».

Intel en tête de peloton

Dans un paragraphe intitulé « la voie de la pertinence commerciale », Rich Uhlig précise ainsi que, selon lui, il faudra « des années » pour que la prouesse réalisée par Google devienne une réalité industrielle, puis commerciale. Le communiqué détaille également l'ensemble des avancées d'Intel dans le secteur. « Chez Intel, nous travaillons avec nos partenaires et le monde de la recherche pour accélérer les avancées sur l'ensemble de l'informatique quantique, pour que chaque étape franchie dans ce marathon nous rapproche de la véritable utilité quantique », peut-on lire.

Intel semble même prétendre à une certaine avance concernant la commercialisation de processeurs quantiques. « Nous avons tiré des enseignements concernant la fabrication de transistors, et les avons appliqués à grande échelle à la recherche en informatique quantique. Aujourd'hui, nous fabriquons des spin qubits sur des tranches de silicium de 300 mm dans les mêmes installations, et selon les mêmes processus que ceux que nous utilisons pour produire nos meilleurs processeurs ».

Au CES 2018, Intel avait présenté une puce à 49 qubits. Mais comme le concepteur le rappelle lui-même, cette course n'est pas terminée.

Source : Intel
Modifié le 25/10/2019 à 11h54
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

25 km/h, minimum 12 ans, le Code de la route intègre les trottinettes électriques
Souris gamer Logitech MX518 à 29,99€ au lieu de 44,99€
Ford : son SUV électrique inspiré de la Mustang dévoilé le 18 novembre
Le P.-D.G. de Samsung de nouveau jugé pour corruption
Console Xbox One X 1 To Edition Limitée Gears 5 Ultimate + Call of Duty Modern Warfare à 399,99€ au lieu de 553,98€
Cette SEGA Ultimate portable en promotion ferait un beau cadeau de Noël pour un proche geek
Fractal Design lance ses alimentations Ion SFX Gold semi-passives de 500W et 650W
French Tech 120 : tous les détails du programme destiné à élever des leaders techno mondiaux
Le logiciel libre Blender a un nouveau mécène, et pas des moindres : AMD
Haut de page