Le MIT met au point une encre révolutionnaire reprogrammable grâce à la lumière

14 septembre 2019 à 19h19
0
Couleurs MIT CSAIL
© MIT CSAIL

Nous avons pour habitude d'acheter nos vêtements selon les couleurs qui nous plaisent. Imaginons à présent qu'au lieu de les choisir ainsi, nos vêtements changeaient de couleur selon nos envies du moment.

C'est ce que suggère une encre « reprogrammable » mise au point par le MIT, la PhotoChromeleon Ink.

Une encre caméléon

Pour parvenir à obtenir cette encre, le laboratoire d'intelligence artificielle et de science informatique (CSAIL) du MIT a mélangé des colorants photochromiques cyan, magenta et jaune. La solution obtenue a été vaporisée sur divers objets dont nous pourrions avoir envie de changer la couleur : voiture, jouet, chaussure, protection pour téléphone... L'objet ainsi peint est ensuite placé dans une boîte équipée d'un projecteur et d'une lampe UV. À l'aide d'un programme, l'équipe du CSAIL a alors pu choisir quelle couleur devait être « activée » et dans quelles proportions.

Cela dit, si la mode passe et qu'un changement de couleur s'impose, il est possible d'utiliser de nouveau la lumière UV pour annuler cet effet et en obtenir un nouveau. Le procédé du CSAIL, qui demande entre 15 et 40 minutes pour un objet de la taille d'une chaussure, permet aussi de dessiner des motifs.


La principale autrice d'un article portant sur le projet du CSAIL, déclare : « Ce type de colorants autorise une foule d'options de personnalisation, et est susceptible d'améliorer les procédés de fabrication en réduisant le gaspillage. Ses utilisateurs peuvent personnaliser quotidiennement l'ensemble de leurs biens personnels, sans avoir à acheter un même objet plusieurs fois dans des couleurs et des styles différents ».

Vers une personnalisation en un geste

Pour la création de son encre PhotoChromeleon, l'équipe a réutilisé son système ColorMod, grâce auquel des objets imprimés en 3D peuvent changer de couleur. Mais dans le cas du ColorMod, le procédé n'autorisait qu'une basse résolution et chaque pixel ne pouvait afficher que deux états : sa propre couleur ou transparent, limitant les possibilités de personnalisation. Cette fois, PhotoChromeleon suggère une haute résolution et des possibilités étendues de couleurs et de motifs.

Actuellement, les chercheurs travaillent toujours au perfectionnement du rendu des couleurs, mais elle a déjà reçu des soutiens. Le groupe Ford, qui a participé au financement du projet du CSAIL, fait partie des acteurs intéressés. La compagnie compte sur des procédés comme celui-ci pour réduire le coût et le temps de fabrication de ses pièces automobiles.


Alper Kiziltas, spécialiste des matériaux durables et émergents chez Ford, a exprimé son enthousiasme concernant l'encre programmable. « Cette encre pourrait réduire le nombre d'étapes requises pour la fabrication d'une pièce multicolore, tout en améliorant sa durabilité face aux conditions météo ou à la dégradation par les UV. Un jour, nous pourrions même être en capacité de personnaliser nos véhicules d'un geste », conclut-il.

Source : Engadget
2
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Limitée à 320 km, l'autonomie de la Porsche Taycan Turbo électrique déçoit...
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre
Le CSA monte une équipe de professionnels des médias pour lutter contre les fake news
Malgré l’essor des voitures électriques, les constructeurs pourraient supprimer 80 000 postes
SFR augmente le prix de ses forfaits internet fixe
Amazon dévoile le calendrier pour recevoir ses commandes avant Noël
Xbox Series X : GDDR6, 4K 60fps, 12 teraFLOPs... quelles specs derrière Scarlett ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top