Keurig lance une machine à cocktail avec des capsules

Par
Le 13 novembre 2018
 0
drinkworks home bar
© Drinkworks

Après la machine à café à dosettes, Keurig espère reproduire son modèle avec sa nouvelle machine à cocktail. Celle-ci adopte un fonctionnement similaire, grâce à des capsules que l'appareil transforme en mojitos, margaritas, etc.

Keurig, qui fabrique notamment des cafetières à dosette, s'est alliée avec Anheuser-Busch, brasseur n°1 aux États-Unis (grâce notamment à sa marque Budweiser), pour créer la société Drinkworks. Son premier produit, Drinkworks Home Bar, s'adresse à ceux qui rêvent de tenir leur propre bar chez eux.

Des cocktails en dosettes

Le fonctionnement de cet appareil à cocktail s'apparente à celui d'une machine à café moderne. Il dispose d'un bac à eau à remplir, d'un compartiment pour y placer les dosettes, mais également d'un réservoir à CO2, à recharger régulièrement. Au lancement, une quinzaine de cocktails seront disponibles, du mojito à la margarita, en passant par le Moscow mule (boisson à base de vodka, ginger beer et citron vert). Mais la machine pourra également brasser de la bière et du cidre.

Trois tailles sont disponibles à chaque utilisation : 11, 18,5 ou 23 cl. Quant au temps de préparation, il varie en fonction du cocktail choisi, mais l'appareil sera certainement plus rapide que votre barman préféré. Une margarita demande environ 25 secondes, un Moscow mule une cinquantaine.

3,99 $ pour une capsule

Outre la capacité à fournir des capsules de cocktails, la machine de Drinkworks présente l'avantage de servir la boisson à bonne température, sans avoir besoin d'y ajouter des glaçons. Elle s'appuie sur le savoir-faire de Keurig en la matière, l'entreprise ayant précédemment lancé une machine à soda.

Le Drinkworks Home Bar sera lancé en premier lieu à Saint-Louis, dans le Missouri (États-Unis), au prix de 299 dollars (environ 265 euros). Chaque dosette coûte 3,99 $ (3,54 €) et une recharge de deux réservoirs à CO2 14,99 $ (13,30 €).

À ce prix, l'avantage, c'est qu'il ne sera sans doute pas difficile d'en profiter avec modération.

Source : The Verge
Modifié le 13/11/2018 à 17h24

Les dernières actualités Technologie

scroll top