Un pistolet intelligent connecté à une montre pour limiter les accidents aux Etats-Unis

le 21 février 2014 à 11h57
0
La commercialisation de l'Armatix iP1, un nouveau pistolet de calibre .22, bien de débuter aux Etats-Unis. Sa particularité : vendue avec une montre, l'arme n'est utilisable qu'à proximité de cette dernière.

Ce pistolet futuriste pourrait être le prochain gadget de James Bond : l'Armatix iP1, conçu par une entreprise allemande, est ce qu'on peut appeler une arme connectée. Couplée lors de son achat à une montre dotée d'une puce RFID, elle en est également indissociable pour fonctionner.

01F4000007181722-photo-armatix-ip1-2.jpg

Il faut donc que l'utilisateur du pistolet porte également la montre sur le poignet de sa main de tir pour que l'arme puisse être utilisée. La montre étanche s'avère plutôt passe-partout et n'attire pas spécialement l'attention, ce qui permet de la porter au quotidien. Le pistolet, lui, est inutilisable s'il n'est pas situé à proximité de celle-ci.

De fait, il est impossible de tirer avec l'arme sans se mettre en condition, ce qui renforce sa dimension sécuritaire : en cas de vol, elle ne peut pas être utilisée par un tiers, à moins que ce dernier ne dispose également de la montre.

Pour les défenseurs du port d'armes aux Etats-Unis, l'Armatix iP1 pourrait « révolutionner l'industrie des armes à feu ». En janvier, Ron Conway, un riche investisseur de la Silicon Valley, a lancé un concours autour de la technologie des pistolets intelligent, promettant 1 million de dollars à l'entreprise qui créera « l'iPhone des armes à feu ». Conway évoque par exemple la technologie de verrouillage à l'aide d'une empreinte digitale. Il faut cependant souligner que d'autres entreprises se sont penchées sur l'intégration de technologies dans les armes pour limiter le danger de leur utilisation : la firme irlandaise TriggerSmart a présenté début 2013 un pistolet dont l'utilisation peut être désactivée par un signal émis dans certains lieux, comme les écoles.

L'Armatix iP1 n'est dans l'immédiat disponible que dans une seule armurerie de Californie, à un prix élevé : le pistolet est commercialisé à 1400 dollars tandis que la montre, indispensable, doit être achetée à part pour 400 dollars supplémentaires.

01F4000007181720-photo-armatix-ip1.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Brave lance la première régie publicitaire centrée sur le respect de la vie privée
Meizu lance le 16s : un smartphone ultra premium à prix cassé
Sono Sion, la voiture électrique rechargeable à l'énergie solaire, sera construite dans des usines suédoises
L'app e-santé Google Fit est disponible sur iOS
Airbnb veut produire des émissions pour inviter les voyageurs... au voyage
Démonté sur YouTube, le Huawei P30 montre son zoom périscopique
5G : Theresa May ignore les États-Unis et autorise Huawei (partiellement)
Tesla accuse une perte nette de 700 millions dans ses résultats financiers du 1er trimestre
Honor perd un prototype dans un train en Allemagne et offre 5000 € pour son retour
Comparatif 2019 : quel est le meilleur vidéoprojecteur ?
🎯 French Days 2019 : plus que quelques heures avant le Black Friday à la française !
Apex Legends : EA cesse de payer les streamers, les diffusions baissent de 75% sur Twitch
 Ford investit 500 millions dans Rivian : un nouveau véhicule électrique en approche
Peu avant sa sortie, Days Gone annonce déjà son premier DLC (mais il est gratuit)
Microsoft publie d'excellents résultats trimestriels, encore une fois portés par le cloud
scroll top