Le saviez-vous ? Un miroir créait l'illusion du speeder volant dans "Star Wars : Un nouvel espoir"

Alexandre Boero Contributeur
22 septembre 2019 à 14h00
0
landspeeder-luke-C3PO.png
Le Landspeeder X-34

Les speeders sont apparus pour la première fois dans l'épisode IV de la saga Star Wars. Si Luke Skywalker a pu embarquer à son bord sans « toucher » visuellement le sol, c'est grâce à un procédé on ne peut plus simple : un miroir. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?, c'est votre nouveau rendez-vous du week-end. Clubic vous fait découvrir quelques pépites de la tech et du numérique, aussi insolites qu'insoupçonnées, parfois contemporaines, d'autres fois historiques. Embarquez avec nous, c'est parti !

À sa sortie en 1977, Star Wars : Un nouvel espoir avait réussi plusieurs exploits. Le film avait su créer une communauté mondiale de fans qui, depuis, traverse les époques. Il fut évidemment un carton (deuxième plus succès de l'année en France et premier dans le monde), mais surtout, on retient de lui et de son scénariste-réalisateur, des prouesses techniques qui volèrent la vedette au chef-d'œuvre de Kubrick, 2001 : Odyssée de l'espace. Dans ce premier film de la saga, le public découvrait notamment les fameux speeders.

landspeeder-star-wars.png
Mark Hamill (à droite), a l'air d'apprécier son « bébé »

Des miroirs, du sable et un peu de soleil

Le speeder, c'est à la base un véhicule à répulseurs antigravité, construit pour se déplacer à grande vitesse. Un truc bien plus pratique qu'une trottinette électrique, n'est-ce pas ? Dans l'épisode IV, sur Tatooine, Luke Skywalker monte plus particulièrement à bord d'un landspeeder (X-34), qui contrairement à un airspeeder, ne peut décoller que de quelques dizaines de centimètres seulement. C'est là toute la difficulté. Comment mettre visuellement en scène un objet censé voler à ras le sol, sans jamais le toucher, même à vitesse nulle ?


Pour parvenir à créer l'illusion d'un objet volant sur les plans larges, un miroir a été placé entre la carcasse et le sol, afin de masquer le moteur et les roues de l'objet qui, hors caméra, ne décollait évidemment pas du sol, comme vous pouvez le voir sur les images. Le miroir était incliné vers le sol.

Un bras métallique utilisé pour les gros plans

Sur la version originale, sortie en 1977, vous remarquerez un espèce de flou légèrement foncé autour du miroir, ajouté manuellement. Cela peut paraître grossier, mais c'était un excellent moyen pour cacher les contours de la vitre et, surtout, donner l'impression que le landspeeder dégage un champ de force entre le sol et lui. Notons que cet effet a disparu lors de la commercialisation de la version Blu-Ray, sortie en 2011.

1977-2011-SWII-comparatif.jpg
On voit très bien le champ de force artificiel sur la version originale (1977), ajouté pour masquer les contours du miroir (© Crédits photo : YouTube @Marcelo Zuniga)

Pour les plans serrés, il existait une seconde version du landspeeder, suspendue, elle, à un bras métallique placé hors du champ des caméras de George Lucas. Hormis un peu de post-production, les effets spéciaux étaient donc totalement absents des passages mettant en scène le speeder.

bras-métallique-speeder.jpg
Le voici, le bras métallique

Ce deuxième épisode vous a plu ? N'hésitez pas à nous laisser vos avis dans les commentaires. D'ici-là, on se dit à la semaine prochaine pour un nouveau numéro.
Modifié le 23/09/2019 à 09h24
9 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top