La NASA choisit Falcon Heavy pour envoyer sa sonde Europa Clipper vers l’orbite

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
26 juillet 2021 à 17h25
4
Falcon Heavy © SpaceX
Falcon Heavy lors de son premier décollage en 2018. Crédits : SpaceX

C'est un « flagship », l'une des missions les plus ambitieuses de l'agence spatiale américaine… Europa Clipper, qui partira étudier la lune de Jupiter en 2024, décollera grâce à Falcon Heavy. C'est un petit événement car durant des années, le Congrès américain imposait un départ sur le lanceur géant Space Launch System (SLS).

La NASA vient donc d'économiser (au bas mot) un milliard de dollars…

Du SLS au faucon lourd

Ce devait être l'une des principales missions du Space Launch System (SLS) sans astronautes, justifiant à elle seule une partie du développement d'un nouvel étage supérieur et d'une grande coiffe. Prévu depuis 2015, ce décollage avec la fusée géante de la NASA devait permettre d'atteindre Jupiter en trajectoire directe, sans utiliser l'assistance gravitationnelle d'autres planètes.

Ce gain d'un an et demi sur un profil de vol plus « classique » n'était pas sans inconvénient… ce qui fait que, malgré une préférence du SLS de la part des politiciens américains du Congrès, la NASA demandait depuis plusieurs années une révision des règles pour pouvoir sélectionner un « partenaire commercial ». Car non seulement un décollage du SLS coûte plus d'un milliard de dollars pièce (hors de tout développement spécifique), mais une étude parue l'année dernière pointait de potentielles vibrations longitudinales trop élevées pour la fragile sonde de la NASA.

L'agence a eu gain de cause dans son dernier budget, et elle a officialisé la nouvelle ce 25 juillet : Europa Clipper décollera donc avec Falcon Heavy en 2024 et pour un trajet de cinq ans et demi incluant des survols de la Terre et Mars . Le chèque négocié avec SpaceX s'élève à 178 millions de dollars.

En route pour Europe, finalement

Europa Clipper est en préparation aujourd'hui, sa structure et ses instruments étant déjà bien avancés. Elle entre dans la catégorie des « flagships », les missions les plus chères financées par la NASA, avec une enveloppe globale estimée à environ 4,25 milliards de dollars !

Elle disposera de neuf instruments pour étudier principalement la lune Europa (ou Europe) et sa croûte de glace en surface, dans une série de 44 survols prévus au début de la prochaine décennie. Une stratégie qui peut paraître étonnante, mais qui fait sens en termes d'énergie nécessaire pour se mettre en orbite, par rapport au terrible environnement jupitérien et au retour scientifique. En bonus, elle devrait arriver sur place peu après la sonde européenne JUICE, qui ira elle aussi étudier les lunes gelées de Jupiter (avec toutefois un focus particulier sur Ganymède).

Europa Clipper NASA © NASA
Vue d'artiste de la sonde Europa Clipper survolant son objectif. Crédits : NASA

Falcon Heavy sous pression

Du moment où la NASA a pu choisir un autre lanceur que le SLS, le choix de Falcon Heavy faisait peu de doutes. En effet, le lanceur de SpaceX est le seul disposant de cette capacité déjà démontrée pour une sélection à cet horizon.

Il n'a volé que trois fois pour l'instant, mais une véritable litanie de décollages est prévue d'ici là, pour le département de la défense américain, mais aussi pour la NASA directement (comme la sonde Psyche, les modules de la station Gateway ou l'atterrisseur lunaire Griffin). Espérons que sa fiabilité reste au niveau des enjeux au fur et à mesure que les cadences augmentent, car il s'agit de la charge utile la plus précieuse qui lui ait jamais été confiée.

Source : Spacenews

Modifié le 27/07/2021 à 08h39
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
4
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La NASA confirme que Mars a connu d'importantes éruptions volcaniques par le passé
Inspiration4 décolle et atteint l'orbite sous l'oeil des caméras de Netflix (et du monde)
Thomas Pesquet a battu le record européen du plus long temps passé dans l'espace libre
Une nouvelle start-up du NewSpace en vue ? Steve Wozniak tease l'arrivée prochaine de l'entreprise Privateer
Virgin Galactic : le prochain vol suborbital au profit de l'armée italienne est reporté d’au moins un mois
SpaceX va envoyer en orbite une capsule Crew Dragon avec 4 touristes spatiaux à son bord
L'échantillon de sol martien collecté par Perseverance dévoile ses premiers secrets
Après un été de construction, les tests de Starship et SuperHeavy devraient reprendre de plus belle
Le très attendu télescope James Webb (JWST) devrait décoller à bord d'Ariane 5 le 18 décembre
Le rover Perseverance a officiellement réussi à collecter son premier échantillon de sol martien
Haut de page