Starlink : on connaît les débits Internet actuels de la constellation satellite de SpaceX

19 août 2020 à 10h00
47
starlink2

Des premiers résultats très éloignés du gigabit et des 20 ms de latence attendus, mais qui restent prometteurs.

Avec Starlink , SpaceX, l’une des sociétés d’Elon Musk, ambitionne de bâtir un réseau Internet mondial grâce à une constellation de plusieurs milliers de satellites en orbite basse.

Des résultats fluctuants

En avril, Elon Musk avait annoncé le lancement d’une bêta privée dans trois mois, puis d’une bêta publique dans six mois. Par conséquent, certains privilégiés ont pu expérimenter l’Internet via Starlink. Parmi eux, des sources anonymes ont effectué des tests sur le célèbre Speedtest d’Ookla.

Si le milliardaire promet, à terme, un débit descendant de 1 Gbit/s et une latence inférieure à 20 ms, pour le moment, ce n’est pas la réalité. En effet, en l’état, Starlink offre un débit descendant de 60,24 Mbit/s et un débit ascendant de 17,64 Mbit/s dans le meilleur des cas. En ce qui concerne la latence, elle oscille entre 31 et 94 ms. Sur l’ensemble des résultats recensés sur Reddit, les valeurs les plus basses sont de 11,38 Mbit/s en download et de 4,58 Mbit/s en upload.

starlink1

Révolutionnaire dans bon nombre de régions

Malgré tout, ces premières données sont encourageantes. Premièrement, dans des zones avec une infrastructure réseau peu développée, avoir un accès à Internet est déjà remarquable ; et à de telles vitesses, déjà supérieures à certaines connexions filaires, cela relève presque du miracle.

Pour mettre les choses en perspective, sur le réseau filaire en France, Orange, leader du Baromètre nPerf toutes technologies confondues, proposait un débit descendant moyen de 100,55 Mbit/s et un débit montant moyen de 66,69 Mbit/s en 2019. Alors garantir une connexion Internet à 60 Mbit/s et 17,7 Mbit/s à n’importe quel endroit du globe et ce, grâce à des satellites, représenterait déjà une profonde évolution.

Par ailleurs, « seuls » 600 d'entre eux sont actuellement actifs autour du globe. À terme, le maillage planétaire promet d’être nettement plus conséquent : SpaceX a obtenu l’autorisation de déployer 12 000 appareils, mais aimerait parvenir à une flotte de 42 000 satellites . Autant dire qu’une telle armada améliorerait nettement les débits et permettrait une latence moindre. En revanche, elle ne ferait pas plaisir à tout le monde, notamment à cause de la pollution lumineuse qu'elle engendre.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
47
29
malak
«&nbsp;Premièrement, dans des zones avec une infrastructure réseau peu développée, avoir un accès à Internet est déjà remarquable ; et à de telles vitesses, déjà supérieures à certaines connexions filaires, cela relève presque du miracle.&nbsp;»<br /> Nous mais sérieusement? internet par satellite, cela existe depuis pas mal d’années déjà et avec des perfs équivalentes!
nirgal76
Bah c’est pas mal quand même, mais traiter ça de miracle euh…faut redescendre sur terre là…(surtout avec 42 000 machins qui tourneraient dans le ciel, 600 provoquant déjà des gênes)
pinkfloyd
Partout dans le monde et avec un tel débit ? pas dans mes souvenirs, ou alors c’était il y a longtemps…<br /> exemple trouvé a l’instant :<br /> hughesnet logo $59.99–$149.99/mo.† Up to 25 Mbps Nationwide
Urleur
j’imagine bien la saturation autour de notre belle planete
nirgal76
Faut faire 2 satellites «&nbsp;chalutier&nbsp;» avec un gros chalut entre eux pour les ramasser et nettoyer le ciel
xryl
Beh non, justement. L’internet par satellite, actuellement, c’est avec des satellites géostationnaires donc à 36000km de toi. Ce qui veut dire 72000km (au mieux) pour faire un aller retour (soit, dans le meilleur de cas, 240ms de latence, dans la pratique beaucoup plus car le signal doit faire 2 aller-retours spatiaux (toi =&gt; satellite =&gt; station sol =&gt; internet =&gt; station =&gt; satellite =&gt; toi). On arrive à des latences proches de la seconde.<br /> De plus, la bande passante est forcément limitée, car plus le sat est loin, plus fort doit être la transmission (et plus gros doit être l’antenne). Les satellites ne sont pas «&nbsp;rechargé&nbsp;» une fois lancés, donc le budget puissance est très limité (et donc c’est cher).<br /> Ici, ce sont des satellites basse altitude (~400km, soit 1ms de latence), nombreux (donc pas de limite théorique à la bande passante), faillible (si il y en a un qui tombe… tant pis), renouvelables.<br /> Bref, c’est comme comparer l’internet via modem RTC vs modem ADSL. Sûr, fondamentalement, ça remplit le même service, mais en réalité, c’est le jour et la nuit.
malak
Pourquoi évites-tu soigneusement de donner le premier?<br /> ViaSat $30.00–$150.00/mo.* Up to 12–100 Mbps Nationwide
nicgrover
42 000 satellites…<br /> La pollution lumineuse va poser de très gros problèmes dans les campagnes. Les coqs vont être déboussolés et chanter à tout-va et les parisiens en vacances vont râler… Encore des plaintes en perspective…
PsykotropyK
Alors garantir une connexion Internet à 60 Mbit/s et 17,7 Mbit/s à n’importe quel endroit du globe et ce, grâce à des satellites, représenterait déjà une profonde évolution.<br /> Il s’agit ici de tests sur un réseau non saturé. C’est encourageant, mais comme personne ne l’utilise aujourd’hui, c’est non représentatif.
dvaid
Oh la boulette, ils n ont pas pensé aux coqs
stevelumia
C’est une excellente nouvelle
Cleindori
Mdr c’est déjà meilleur que mon actuel débit en ADSL…
qterrn
C’est quand même 5 fois plus rapide que ma connec adsl pourrie dans une petite/moyenne ville française. Donc bon XD
nordic16
Par contre le parisiens auront chez eux enfin leurs étoiles a observer.
Oldtimer
C’est où qu’on s’abonne ?
MisterGTO
nirgal76:<br /> Bah c’est pas mal quand même, mais traiter ça de miracle euh…<br /> Va dire ça aux nombreux américains qui n’ont accès qu’à un réseau complètement pourri.
rexxie
The latency (Ping) rates between eight beta testers in Los Angeles, California ranged from 20ms to 94ms. And the download speeds varying from 11Mbps to 60Mbps, with upload speeds ranging from 5Mbps to 18Mbps.<br /> TESMANIAN<br /> Starlink Beta Testers Share Internet Speeds, SpaceX achieves latency below...<br /> SpaceX plans to offer affordable low latency, broadband internet worldwide. The company is initially targeting rural areas. – “With performance that far surpasses that of traditional satellite internet, and a global network unbounded by ground...<br />
rexxie
La sphère ou évolueront les Starlinks est d’environ 800 000 000 de km² / 42 000 = 19 000 km² pour chacun. Aucune saturation possible.<br /> Pour la nuisance visuelle, les nouveaux sont peints en noir et auront un petit paravent pour bloquer le soleil au crépuscule, la seule période où ils peuvent être visible.<br /> Les photos qui nous montre un train de satellites sont ceux qui viennent d’être largués, qui ont un équilibre instable et qui n’ont pas encore atteint leur orbite définitive plus haute.<br /> Musk est en constante communication avec les organismes astronomiques et assure que les suivants seront invisibles en tout temps.<br /> D’ailleurs tout astronome pro a des logiciels et bases de données qui effacent les objets célestes indésirés sans intervention.<br /> à 4 minutes dans la video, il explique la nuisance actuelle temporaire :<br />
Fulmlmetal
Resultat effectivement loin de ceux annoncé et qui confirme les récents doute de la FCC.<br /> Dire que cela va s’améliorer avec avec plus de sat n’est pas véridique, car les sat sont pour le moment sur quelques tranches de plans orbitaux qui sont complets, les futurs trains seront sur des plans différents. Les test ont été réalisé lors de passages de plan orbitaux complets ou quasi complets donc les perf seront proche des perf finaux en terme de latence.<br /> Pour les débits il ne faut pas espérer des miracles non plus, certes il y aura plus de sat mais à l’avenir il y aura surtout bien plus de clients. Pour le moment ils sont très rares, ce sont surtout des beta testeurs. On restera donc dans la meme tranche de débit.<br /> Comme d’hab il y a un fossé, que dis je un ravins, un canyons, entre les annonces formidables de Musk pour faire le buzz et la réalité.
nicgrover
Excellente celle-là.
nirgal76
Oui mais bon, y’a rien de miraculeux la dedans. C’est de la technologie c’est tout.
nirgal76
rayon de la terre (6371) + plus altitude starkink, y’a plusieurs orbite entre 500 et 1000 km, donc disons 750km, 7121 km, donc une surface de disons 640 000 000 km². soit 15200 m² par sat, un carré de 123 x 123 km par satellite dans l’hypothèse des 42000. Se déplaçant à 7.2 km/s, en 17s il passe d’un coté à l’autre du carré. va falloir viser juste pour passer entre 2.<br /> Bon tout cela est faux car ils sont répartis sur plusieurs orbite donc on ne peut pas calculer comme ça en fait, ça fait plus d’espace du coup, mais plus complexe à calculer un espace car y’a plusieurs niveaux.
Palou
nirgal76:<br /> soit 15200 m² par sat<br /> Rectification : 15200 km²
nirgal76
Vi pardon. merci pour la correction.
vVDB
Maintenant, il va falloir négocier avec chaque pays le droit d’émettre, d’utiliser… Licence Telecom etc…<br /> Ça risque d’être difficile car Elon ne s’est pas caché de vouloir tuer les opérateurs télécom en place avec cette constellation.<br /> Sur un malentendu ça peut marcher…
vVDB
Le Pentagone a réservé une bande passante pour accompagner ses drones partout dans le monde sans avoir a repositionner ses propres satellites…
vVDB
Il y a aussi le nombre de stations au sol pour récupérer le trafic… Ce débit n’est pas infini.<br /> Il va lui en falloir beaucoup et bien positionnées.
vVDB
Ça serait intéressant de savoir comment il compte couvrir les zones polaires. C’est toujours un gros problème technique…
rexxie
Fulmlmetal:<br /> à l’avenir il y aura surtout bien plus de clients.<br /> Je la retiens celle-là <br /> Pour le financement il vient de lever presque 2 milliards ce mois-ci.<br /> En anglais, désolé pour toi.<br /> https://finance.yahoo.com/news/musk-spacex-raises-almost-2-190854628.html
Fulmlmetal
rexxie:<br /> Je la retiens celle-là<br /> «&nbsp;bien plus&nbsp;» que pas grand chose ca ne me parait pas élogieux
Blackalf
@sas-seb encore une allusion du style «&nbsp;parasites&nbsp;», «&nbsp;trolls&nbsp;», «&nbsp;attardés mentaux&nbsp;» et autres noms d’oiseaux et c’est qui dégageras pour un long moment
kyaude
Si le ciel ne nous appartient pas le droit d’exploitation sur notre territoire lui est bafoué et on ne pourra plus exploiter les bandes K utilisées. D’autres part avec la fibre pas encore totalement déployée et la 5G à venir ou est la cohérence de tout cela sur notre territoire et notre ciel ? Tout est pollution supplémentaire pour ®envoyer des satellites et nous farcir de Ghertz
srochain
Ça pollu le ciel
SamDesBois
Je me demande bien qui autorise le déploiement de 42 000 satellites dans le ciel. L’espace appartient à qui en fait ?<br /> C’est grand l’espace.
jwchretien
Quand tu fais des photos des étoiles c’est déja incroyable le nombre de satellites que tu photographes. Tu as un ciel superbe avec de jolies ligne au milieu.
louchi
Ca me rappelle quand on traitait les appels d’un client, qui utilisait Inmarsat.<br /> Je crois que c’était du 10 euros par minute ça doit exister encore je pense…
Palou
louchi:<br /> Inmarsat.<br /> Je crois que c’était du 10 euros par minute<br /> https://www.francesatellite.com/inmarsat/fbb_com.html
louchi
Ha oui, merci pour la ratecard.<br /> Niveau voix, ça a bien baissé !
louchi
En même temps, ceux qui utilisent Inmarsat ont…du pétrole.
cid1
Bonjour a tous , j’espère laisser une bonne image de moi ici.<br /> un réseau de satellite par ci, un autre par là, tout le monde veut son réseau de satellites<br /> quand arrèterons t-ils.
kyaude
Bonjour, une usine à gaz avec rupture de service garantie quand il faudra commuter le roaming a l’envers (c’est les sattelites qui bougent et pas le terminal) avec une synchronisation laser entre satellite et du double bonds en bande K, le routage terrestre etc… c’est vraiment fait pour les trous perdus ou la rentabilité sera de niche
kyaude
on ne peut comparer inmarsat à ce projet car même en agregeant des canaux sous inmarsat on n’atteindra pas les débits et prix de starlink … si un jour ça marche en charge.
Palou
Je répondais à l’interrogation de louchi<br /> Ca me rappelle quand on traitait les appels d’un client, qui utilisait Inmarsat.<br /> Je crois que c’était du 10 euros par minute ça doit exister encore je pense…<br />
smover
A voir les performances au fur et à mesure que le réseau se déploie et se met en place.<br /> «&nbsp;On restera donc dans la meme tranche de débit.&nbsp;»<br /> Tu n’en sais rien, et moi non plus : ça sera peut-être mieux, peut-être pire mais affirmer quoi que ce soit de définitif à ce stade est un peu prématuré et inutilement provocateur
Fulmlmetal
smover:<br /> A voir les performances au fur et à mesure que le réseau se déploie et se met en place.<br /> « On restera donc dans la meme tranche de débit. »<br /> Tu n’en sais rien, et moi non plus : ça sera peut-être mieux, peut-être pire mais affirmer quoi que ce soit de définitif à ce stade est un peu prématuré et inutilement provocateur<br /> Oui ça évoluera mais vu la très faible performance on n’aura pas un changement radical. La FCC avait émis de gros doute et ce test leur a donné raison. Meme s’ils améliore on sera loin des chiffres annoncé par Musk.<br /> Pour info le test a eu lieu lors d’un passage de grappe complet de sat, c’est à dire avec une bonne couverture de sat qui est très représentative de ce qu’il y aura partout à long terme. ils ont donc attendu une couverture local complete pour ce test ce qui rapproche de la solution finale mais au lieu d’etre mondiale c’est local, ce qui ne change donc rien à la validité du test.<br /> Il faut aussi dire que pour le moment il y a très peu de monde de connecté, juste des beta testeur, or quand les clients seront là la bande passante devra etre partagée, donc on peut facilement penser que l’augmentation de sat ne compensera pas le nombre de clients connectés en plus par rapport à aujourd’hui.
kyaude
tant que les de-connexions, routages inter sattelites et terrestres, de-chiffrements, resynchronisations etc… ne seront pas en charge nominale je ne mettrais pas un €. l’essai reflète la connexion de 2 terminaux éloignés c’est tout. la distance terre satellite est incontournable et imposera une disponibilité sans faille de la couche transport pour assurer la permanence de services de plus en plus gourmands (4k à court terme et plus bientôt) pour effacer le délai initial de connexion. j’espère que la France ne s’appuiera pas dessus pour nos besoins vitaux. il n’empêche qu’en cas de conflit nous aurons un indicateur de gravité de situation, merci les US pour cela.
petrus_pierre
d ici la les coqs auront disparue ou trouveront bien un moyen génétique pour qu ils ne chantent plus
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un compte Facebook sera bientôt obligatoire pour utiliser les casques Oculus VR
EA Play débarquera sur Steam le 31 août (MàJ)
Google Meet se fait une place sur Chromecast
La carte SD SanDisk Extreme 256 Go à son meilleur prix chez Amazon
Cluster, la mission qui devait étudier la magnétosphère terrestre pendant 2 ans, souffle ses 20 bougies
Google Maps se met à jour et apporte plus de détails (et de couleurs) à ses cartes
La Lucid Air capable de charger pour 500 km de trajet en 20 minutes
La chaîne-application Téléfoot est disponible sur tous les appareils Apple
Asus commence à teaser le ZenFone 7 en vue d'une sortie très prochaine
Risque de cyberattaque : la surexposition des compagnies aériennes en chiffres
Haut de page