🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

SpaceX : plutôt 42 000 satellites pour Starlink ?

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
15 octobre 2019 à 14h07
61
Starlink
Starlink arrivera-t-elle à tous nous connecter ?

La constellation de connectivité internet de SpaceX continue de vouloir s'agrandir. Après des demandes acceptées pour 12 000 satellites, l'entreprise a fait transmettre des dossiers pour 30 000 satellites... supplémentaires.

Avec pour l'instant 62 satellites envoyés (deux en 2018 et un lancement de 60 unités le 24 mai dernier), la constellation de communication Starlink de SpaceX est en phase de déploiement initiale.

Des décollages prévus ces prochaines semaines

Actuellement, les unités servent principalement à faire des tests de performance, mais aussi à valider le design de ces satellites très fins, équipés d'un unique panneau solaire et d'une propulsion au krypton.

Mais le déploiement devrait rapidement s'emballer : un prochain décollage est attendu dans les semaines à venir pour 60 nouveaux satellites, avant un autre en décembre et jusqu'à 24 lancements dédiés à la constellation sont déjà prévus l'année prochaine. Mais si on en croit les demandes déposées à l'autorité américaine des communications (FCC) et transmises à l'ITU (International Telecomunication Union) le 7 octobre, ces mises en orbite ne sont que des détails par rapport à l'objectif final de Starlink.


42 000 satellites Starlink

Le projet Starlink pourrait en effet croître de 12 000 (c'est déjà beaucoup) à 42 000 satellites au total en orbite basse, soit plus de 20 fois le nombre total de satellites en activité aujourd'hui... Un chiffre qui paraît démesuré et qui est pourtant issu d'une demande officielle. SpaceX souhaite en effet utiliser une multitude d'altitudes d'opération différentes pour mailler au maximum l'ensemble du globe : et chaque altitude d'opération (ou plan orbital) utiliserait entre 1 500 et 4 500 satellites Starlink.

Bien entendu, tout ceci demande encore à être clarifié, notamment par SpaceX qui n'a fait aucune nouvelle déclaration à ce sujet.

Source : ITU
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
61
18
GRITI
60 satellites par lancement. 42000 satellites donc 700 lancements. Bilan carbone et compagnie pour tout cela? Pffffffff. Toujours deux poids et deux mesures…<br /> Ils pourraient prévoir de les lancer par 10000. Bon faut pas se louper…Mais je préfère qu’ils se loupent plutôt que polluer et compagnie…
Elrix
60 satellites par Falcon 9, avec Starship ce sera beaucoup plus.<br /> Mais le problème n’est pas là. Si tout le monde se décide à lancer autant de satellites cela va être un bordel inimaginable,même si e’ orbite basse les débris partent “assez” rapidement.<br /> Cela devient un peu n’importe quoi et je suis pourtant fan de Spacex
mcha
Peanuts par repport au bilan carbone des autres activités humaines, ne serait-ce que le trafic aerien ou même les transports d’une petite ville occidentale
BetaGamma
Faut enfermer ce taré de Musk…
GRITI
Pour moi les tarés ce sont qui donnent leur accord.
Fulmlmetal
Un lancement de Falcon 9 (qui dure 15mn environ) c’est à peu près l’équivalent en kérozene que 2 vol d’Airbus A380, ou 9000 voitures sur la meme période de 15mn, c’est à peine le quart de ce qu’il y a sur le périph parisien. Y a pas de quoi en faire tout un plat.<br /> A la louche le bilan carbone d’une Falcon 9 c’est 0.1sec de la production quotidienne en carbone de la Chine et de l’Inde, plus gros pollueur mondiaux.<br /> c’est dingue on ne peu tous rien faire sans que des écolo radicaux nous sortent leur éternel bilan carbone.<br /> Pour ce qui est du lancement par 10000 il faudrait un lanceur monstreux grand comme un paquebot, ce qui n’existe pas et serait donc ultra polluant pour y arriver, ce serait bien pire au final. Retombez un peu sur Terre.<br /> Franchement lancer d’un coup 60 sat c’est déja une énorme performance.
Fulmlmetal
Le réseau Starlink sera probablement déja déployé quand le Starship sera commercialement opérationnel. Il permettra probablement de renouveler la flotte mais de la déployer
wannted
Et après Amazon voudra aussi en lancer 42000<br /> Et Tencent aussi<br /> Et Alibaba aussi<br /> Et Boeing aussi<br /> Etc…
max_971
Une question bête :<br /> Avec autant de satellites, ne risque-t-on d’en percuter un en voulant aller sur la Lune ou sur Mars ?
Niverolle
Dans l’absolu oui, mais la comparaison s’arrête là, car le fait de balancer des suies dans la haute-atmosphère est un tout autre problème.
Fulmlmetal
Pourquoi sont il des tarés ?<br /> Il volent chaque jour plus de 19.000 avions à un moment T, et plus de 200.000 par jour, volant à 10km d’altitude.<br /> Mais ses 30.000 sat se trouveront sur 3 zones d’altitude situés à 340/550/1200 km. autant dire que la surface sphérique moyenne couverte par ces sat sera environ 20% plus grande, et sur 3 étages. Ce qui fait en moyenne, si je ne me suis pas trompé dans mes calculs, environ 1 sat pour 23.000km² (soit 1 sat dans une surface de 230km x 100 km). ca reste un ordre de grandeur mais ça donne une idée de la probabilité infime de taper un sat un jour sachant que nos capsules allant vers ISS se limite à meme pas 5 ou 6 vols par an.
Fulmlmetal
Primo ces débris et sat sont suivi au radar et répertorié, on ne lance pas une capsule ou un engin sans vérifier s’il y a n risque de collision<br /> Secondo, tu as autant de chance de taper un sat que de gagner au loto. De mémoire, je crois qu’il n’y a eu que 3 ou 4 cas maximum de collision en 50 ans de conquete spatiale.<br /> Bref tu a un million plus de risque de te prendre un camion de face sur la route que les astronautes n’en ont de taper un autre sat.
Fulmlmetal
Les “suies” (comme tu dis) de kerozene sont les meme qu’ils soient brulé par avion ou moteurs fusées. Quand à ceux envoyé dans la très haute atmosphère, ça reste vraiment une quantité très limité, le plus gros est brulé dans la basse atmosphère.
lepef32
“42000 satellites donc 700 lancements. Bilan carbone et compagnie pour tout cela”<br /> Ce qui est marrant avec ce genre de message c’est qu’on ne sait jamais si c’est un troll ou pas … (esperons que ca en soit un)
GRITI
Tout simplement parce que, pour moi, il y a un moment ce serait bien d’arrêter d’envoyer toujours plus d’objets dans l’espace.<br /> Quant au nombre d’avions, il y en a bien trop qui volent. Leur nombre actuel n’est pas une raison pour autoriser toujours plus de choses.<br /> Entre les discours, les décisions et les actes des états il y tellement d’hypocrisie que cela me gonfle de plus en plus de voir cette course<br /> du toujours plus.
Fulmlmetal
Malheureusement je ne pense pas, les gens ont tellement eu le crane bourré et été été formaté par les médias sur le bilan carbone qu’ils en font une obsession maladive. On ne peu plus faire une chose sans que les écolo radicaux nous sortent leur fameux “bilan carbone”.
WillS
Très bonne comparaison!
GRITI
@lepef32<br /> Merci pour le troll!!! Depuis le temps que je voulais placer:<br /> Pour en revenir à mon message…<br /> C’était juste pour pointer l’hypocrisie des gouvernements qui poussent les particuliers à changer de véhicules pour avoir des véhicules électriques. Et si le particulier doit garder sa voiture thermique, il sera pénalisé: plus le droit de rouler pour aller au boulot en cas de pic de pollution, paiera son carburant plus cher, paiera des taxes supplémentaires. Sans compter la diabolisation des propriétaires de véhicules thermiques.<br /> Et pendant ce temps on veut développer les aéroports et augmenter le nombre d’avions (bah oui, Airbus doit bien vendre). On autorise de plus en plus de vols/lancements spatiaux de la part de sociétés privées. Pour moi, il y a incohérence. Et cela me conforte dans mon idée de l’escroquerie du bilan carbone.<br /> De plus, il me semble avoir lu (je n’arrive pas à retrouver l’article) que les vols privés avaient un angle de sortie de l’atmosphère différent des vols gouvernementaux. Et cet angle de sortie est mauvais pour l’atmosphère (explication trop technique pour que je la retienne). @ebottlaender et @Fulmlmetal Si jamais vous pouvez apporter des informations sur cet aspect n’hésitez pas .<br /> Au niveau des avions, la situation pourrait changer un peu:<br /> flygskam
Elrix
Pas besoin que Starship soit commercialisé pour lancer des satellites Starlink.<br /> Muskna clairement annoncé que les premiers tests avec charge utile contiendra des satellites Starlink.
GRITI
Elrix:<br /> Pas besoin que Starship soit commercialisé pour lancer des satellites Starlink.<br /> Je pense qu’il voulait dire que Starship permettra de lancer plus de satellites que les 60 actuellement par lancement.
GRITI
Fulmlmetal:<br /> Un lancement de Falcon 9 (qui dure 15mn environ) c’est à peu près l’équivalent en kérozene que 2 vol d’Airbus A380, ou 9000 voitures sur la meme période de 15mn<br /> Si je comprends bien, 1 lancement = 9000 voitures.<br /> Donc 700 lancements = 6 300 000 voitures. C’est bien cela? Si oui, la pollution de 6.3 Millions de voiture, ce n’est pas anecdotique je trouve.<br /> Fulmlmetal:<br /> A la louche le bilan carbone d’une Falcon 9 c’est 0.1sec de la production quotidienne en carbone de la Chine et de l’Inde, plus gros pollueur mondiaux.<br /> Pour moi ce passage démontre qu’une Falcon pollue énormément. En gros un objet, en 15 minutes, produit autant de carbone que la Chine et ses 1.4 milliards d’habitants et toutes ses industries en 0.1 seconde.<br /> Donc les 700 lancements nécessaires aux 42000 satellites produiront autant de Carbone que ce que la Chine produit en 70 secondes. Personnellement je trouve cela énorme. Et tout cela pour de l’internet???
illuminati
En réponse à Elrix<br /> Ce n’est pas un problème puisque dans un très proche avenir personne n’osera concurrencer SpaceX.<br /> Dans le cas contraire il faut savoir que le FCC américain (organisme qui délivre les licenses pour la mise en orbite de ces constellations de satellites) oblige les détenteurs de license de mettre en orbite la moitié de leurs satellites en 5 ou 6 ans. Si cela n’est pas respecté la compagnie perd sa license et ses satellites ne servent plus à rien.<br /> Qui à par SpaceX peut mettre en orbite des centaines de satellites chaque année et bientôt des milliers grâce au Starship? Personne. Donc personne ne lancera autant de satellites que SpaceX et ça limitera le “bordel” en orbite.
illuminati
Surtout lorsque le Starship prendra le relève du Falcon 9. Il n’y aura plus de pollution. Affaire réglée.
GRITI
illuminati:<br /> Qui à par SpaceX peut mettre en orbite des centaines de satellites chaque année et bientôt des milliers grâce au Starship? Personne. Donc personne ne lancera autant de satellites que SpaceX et ça limitera le “bordel” en orbite.<br /> Peut-être que c’est une bêtise, mais j’aurai tendance à me méfier d’Amazon sur ce terrain.
illuminati
Pas si la constellation est passé de 12,000 à 30,000 satellites.
Fulmlmetal
Tant qu’il y a de la place il n’y a pas de soucis, 1 sat pour une surface grande comme la région PACA c’est large, on est loin de la saturation et de toute façon c’est géré, controlé, et surveillé.<br /> Tu as 100.000 fois plus de risque sur la route où il n’y a aucun de ces controles.<br /> A la rigueur il y a beaucoup plus à s’inquiéter des débris et micro débris qui tournent autour de la Terre et qui sont largement plus nombreux que les sat.<br /> A noter que ne nouvelles normes imposent aux sat de se désorbiter une fois leur espérance de vie fini, sauf s’ils sont assez bas pour retomber et se désintégrer rapidement.
illuminati
En réponse à Elrix<br /> Non. J’ai déjà expliqué pourquoi un de mes commentaires précédent.
GRITI
Fulmlmetal:<br /> Tant qu’il y a de la place il n’y a pas de soucis<br /> Mon souci n’est pas la place (je ne connais pas le sujet et je ne me rends pas compte des différentes orbites, distances etc). Je parle uniquement en terme de pollution de tout ce qui vole et du fait que notre société/civilisation veut toujours plus de xxxxxxx. Ce qui, pour moi, n’est pas tenable.<br /> Edit:<br /> Fulmlmetal:<br /> Pour ce qui est du lancement par 10000 il faudrait un lanceur monstreux grand comme un paquebot, ce qui n’existe pas et serait donc ultra polluant pour y arriver, ce serait bien pire au final. Retombez un peu sur Terre.<br /> 10000 était clairement mis au hasard pour exagérer. C’était juste pour illustrer que pour moi, 60 satellites par lancement quand on veut en lancer 42000…c’est peu. Même si cela est une belle prouesse.
illuminati
En réponse à Max<br /> Très peu probable.<br /> La Terre a une superficie de 510,1 millions km². Si je positionne 30,000 satellites sur la Terre, il y en aura 1 à chaque 17,003 km². Une fusée de 3,6 mètres de diamètres peut facilement éviter un objet qui se trouve dans un espace de 17,003 km².<br /> Ceci étant dit, il faut comprendre que la circonférence de la Terre est beaucoup plus petite que la circonférence de l’orbite des satellites. Et par le fait même la superficie de cet orbite est beaucoup plus grande. Les satellites sont donc encore plus distants les uns des autres en orbite que s’ils étaient sur Terre. Et la probabilité d’en percuter un est donc plus faible.<br /> Finalement il faut savoir que l’on connait la position des satellites en temps réel, ce qui rend pratiquement impossible une collision… à moins que ce soit volontaire (Inde).
Fulmlmetal
Le problème aujourd’hui ce n’est pas tout ce qui vole, mais tout ce qui ne vole pas. La plus grosse pollution et de très loin est au sol, les voitures, les usines, les pets de vaches, les poele au bois, les bateaux, etc …
Niverolle
Sauf que comparaison n’est pas raison. C’est pourtant simple, de part leur rémanence extrêmement longue et leur rôle de catalyseur la présence de ces particules est très nocive dans la haute-atmosphère…
Fulmlmetal
T’es en train de te prendr ela tete pour 0.00001% de la polution en haute atmosphère. La frénésie écolo ça commencce à devenir saoulante. Je sais que les médias en font un gros bourrage de crane tous les jours mais faudrait se calmer avec ça. On ne peut plus rien faire sans que les radicaux écolo ne voient le mal partout. Bientot ils nous empecheront de respirer pour limiter le co2 expulsé de nos poumons<br /> Je sais que c’est très mode de parler de bilan carbone et pollution co2 mais faudrait éviter de tomber dans ce piège très à la mode du lobbying politico-scientifico-médiatico-industriel
illuminati
Le CO2 n’est pas un polluant.<br /> Sans CO2 la flore meurt, entraînant la mort de la faune, et donc notre propre mort.
illuminati
Tu serais pas le genre de personne qui a cru au Trou dans la Couche d’Ozone? Et aux Pluies Acides? Au Bug de l’An 2000? Et au retour de l’Ère Glacière? Et maintenant au réchauffement… heu plutôt au Changements Climatiques?
illuminati
Petite précision:<br /> L’article parle de 42,000 satellites alors que la nouvelle demande de SpaceX est une modification de la dernière demande. Qui dit modification ne dit pas ‘ajout’ et donc ce ne serait pas 30,000 satellites de ‘plus’ mais 30,000 satellites au ‘total’.
Nmut
Le trou de la couche d’ozone est un fait.<br /> Les pluies acides aussi (demande aux allemands ou aux alsaciens l’état de leurs forêts dans les années 80-90…). Ces deux problèmes ont pu être quasiment réglés, juste en prenant quelques mesures pas trop restrictives. C’est la masse de petits plus qui a généré un effet positif.
Nmut
Il me semble que c’est une autorisation de 30000 qui est demandée =&gt; 30000 de plus puisque les 12000 premiers sont déjà autorisés, non (voir le chapeau de l’article)?
Elrix
Si je ne me suis pas torché dans mes calculs, 32000 satellites à l’altitude prévu cela fait 1 satellite dans chaque carré de 100km de coté.<br /> Cela commence à ne plus être négligeable.
Fulmlmetal
Le problème c’est qu’avec 3 zones situées à 340km, 550km puis 1200km d’altitude on ne sait pas très bien combien de sat figureront dans chaque zone, on doit donc y aller par estimation ou plutot par moyenne, ce que j’ai fait.<br /> Perso pour simplifier le calcul et je me base sur 600km en moyenne. Le rayon de la Terre étant de 6371km + 600km = 6971. Bon pour simplifier on arrondi à 7000 km ça ne changera presque rien<br /> S=4pir²<br /> Ca donne 616 millions km². si on divise par 32000 on obtient 19300km² par sat, ce qui donne une surface de 193*100km par sat<br /> Au pire des cas, c’est à dire au plus bas à 340km, le meme calcul donne 176km x 100km par sat<br /> ce qui finalement laisse une faible marge d’erreur, on reste dans des proportions allant de 175/200km sur 100km par sat, ce qui est encore plus grand que l’Ile de France, ou les 2/3 de la Belgique.<br /> Ces proportions restent énorme sachant qu’un sat n’est guère plus grand qu’une voiture. si tu traverse cette zone perpendiculairement en capsule quel risque as tu de taper ce sat ? ultra minime. comme je le disais 1 million de fois plus risqué sur la route que dans l’espace
GRITI
Elrix:<br /> Si je ne me suis pas torché dans mes calculs, 32000 satellites<br /> Fulmlmetal:<br /> si on divise par 32000<br /> Pourquoi 32000 et pas 42000? J’ai raté un truc?<br /> Si c’est bien 42000, cela fait 14666 km²<br /> Dimensions des satellites Starlink (source wikipédia):<br /> 1,1 x 0,7 x 0,7 mètres et deux panneaux solaires de 2 × 8 mètres
Fulmlmetal
Avec une capacité max de 400 sat tu crois qu’il prendra le risque d’en prendre autant ? et que les assurance le suivront ? Oui c’est possible qu’il y en ait sur le premier vol, mais pour moi il n’y en aura pas beaucoup, à peine une dizaine, symboliquement tout en restant raisonnable financièrement en cas de perte.
Fulmlmetal
Oui avec 42000 sat ça montera à 146km x 100km, ce qui ne change pas grand chose vu que ça reste une surface incroyablement grande pour un sat grand comme un car si on inclue les panneau solaire.<br /> Mais je réalise que dans cette estimation, j’ai oublié un parametre important, il faut diviser le nombre de sat par 3 vu qu’il y a 3 zones d’altitude orbitale, ce qui fait que l’espace entre chaque sat sera plus grand, donc ce qui au final donnerait en gros 450km x 100km par sat.<br /> a noter que il est fort probable que ces 12000 sat supplémentaires se retrouvent sur une 4eme zone d’altitude orbitale, qui qui donnera un facteur 4 au lieu de 3, soit 600km x 100km par sat.
_cedric_1_1
une fois que ces 42000 satellites seront fonctionnelles, n’y aura t’il pas de danger pour la santé avec toutes ses ondes qui nous bombarderons ?<br /> c’est quand même des ondes de 12 a 75 Ghz qui sont dans la bande des micro ondes
Niverolle
J’aurais pensé que les faits (en l’occurrence de la chimie) sauraient t’intéresser, mais en toute franchise il semble que tu ne comprends même pas que tu ne comprends pas… C’est ainsi que ton parti pris t’a conduit a faire une comparaison biaisée, puis a me coller une opinion extrémiste…
ebottlaender
Là pour le coup je vais répondre : non. Il y a une différence entre la fréquence d’une onde et sa dangerosité.
Vanilla
Il faut arrêter de simplifier tout… “les gouvernements”<br /> Pour rappel, tout ceci se passe aux USA.<br /> Aux USA, je rappelle qu’officiellement selon Trump, le réchauffement climatique NEXISTE PAS.<br /> CQFD.
GRITI
Vanilla:<br /> Il faut arrêter de simplifier tout… “les gouvernements”<br /> En effet. J’avais essentiellement (uniquement? )notre gouvernement à l’esprit.<br /> Vanilla:<br /> Pour rappel, tout ceci se passe aux USA.<br /> Aux USA, je rappelle qu’officiellement selon Trump, le réchauffement climatique NEXISTE PAS.<br /> Bien vu.
darkneo2976
Tu les sorts d’où tes chiffres? Car perso je trouve vraiment, mais vraiment pas pareil.<br /> Pour un vol Paris - New York, l’A380 consomme 85 tonnes de carburant.<br /> Durée du trajet : 7h15min (7,25 h). La consommation est donc de : 85 / 7,25 = 11. 7 t.h-1<br /> Soit 2.9 t pour 15mn, dans ton exemple tu prends 2 A380, donc 5.8 t.<br /> Pour une Falcon 9, elle embarque 411 tonnes pour le premier étage, et 112 pour le second. Soit 523 tonnes.<br /> Soit un facteur 100.<br /> source :<br /> http://decollage-a380.e-monsite.com/pages/caracteristiques-de-l-a380/caracteristique-de-l-a380.html<br /> https://fr.wikipedia.org/wiki/Falcon_9
Feladan
C’était juste pour pointer l’hypocrisie des gouvernements qui poussent les particuliers à changer de véhicules pour avoir des véhicules électriques…Et pendant ce temps on veut développer les aéroports et augmenter le nombre d’avions (bah oui, Airbus doit bien vendre).<br /> Tu peux voir ça comme de l’hypocrisie ou non, ça dépend factuellement du point de vu.<br /> Moi je n’y vois pas spécialement d’incohérence.<br /> Déjà, je ne sais pas trop de quel pays tu parles, tu as l’air d’un peu tous les mélanger. Mais il faut savoir que la plus grosse partie de la pollution en Co² en France, et même en Europe, est dû voitures. L’aérien de représente beaucoup dans la production total de Co² en France par exemple. Par exemple en 2017, 22,5 millions de Tonnes tous avions réunis (nationaux et internationnaux), contre 336 Mt total.<br /> Dans le monde, le secteur du transport était responsable en 2016 de 24.4% de production mondial de CO².<br /> Dans ce secteur du transport, tu retrouves 12% dû à l’Aérien et … 74 % Du au routier. (Source AIE 2016)<br /> Tu comprendras bien, que proportions remisent, l’Aérien, c’est cacahuète comparé au routier.<br /> De plus, l’Aérien n’a pas d’alternative, le train est énormément couteux voir impossible à l’international. Là où les voitures et le routier … Il y en a une, les voitures électriques. On ne peut pas tout supprimer d’un coup et qu’il n’y a pas des alternatives fiables à tous les moyens de transport et à prendre en compte.<br /> De ces 2 arguments, je pense que tu vois qu’effectivement, la notion d’où est l’hypocrisie est très … subjective :D. Par exemple, certaines personnes, et ce serait légitime, trouverait hypocrite le discours que tu as ^^’, à pointer les avions du doigt alors qu’ils génèrent 6 fois moins que le routier ^^’ et qu’il s’agit d’une solution très bonne niveau rapport coût/rapidité/Co² généré.<br /> (Ps: Je parle d’avion, mais le spatial c’est pareil, après, on peut se demander de l’utilité réel de ces satellites, c’est clair. Mais c’est un autre débat et je te rejoins probablement un peu dessus ! )<br /> (edit : j’ai oublié des mots -.-)
GRITI
Pour moi la pollution des transports à énergies fossiles ne se limitent pas qu’au CO2. Et comme je l’ai déjà dit, cela a beau être peanuts par rapport aux voitures, cette pollution se rajoute à celle des véhicules roulants. Tout comme celle engendrée par la multiplication des vols spatiaux. Je n’arrive d’ailleurs pas à trouver l’évolution du nombre de lancements par an.<br /> Feladan:<br /> Déjà, je ne sais pas trop de quel pays tu parles, tu as l’air d’un peu tous les mélanger.<br /> J’ai répondu à Vanilla sur ce point…<br /> Feladan:<br /> l’Aérien n’a pas d’alternative<br /> Faux. tout dépend où tu va. Pour voyager en France où dans les pays limitrophes, tu as des alternatives. C’est plus long ou plus cher mais l’alternative existe.<br /> En 2018 il y a eu environ 4,3 milliards de passagers dans les avions. Source<br /> Sur ces 4.3 milliards de passagers, je pense que l’on peut dire qu’une énorme majorité sont des vacanciers. Pour moi la majeur partie des utilisateurs d’avions sont des touristes. Certains en ont besoin pour leur travail.<br /> Pour le trafic routiers, la proportion de personnes l’utilisant pour leur travail est sans commune mesure avec ceux utilisant l’avion pour leur travail:<br /> -particuliers qui vont au travail<br /> -agriculteurs<br /> -transports en commun<br /> -livraisons de marchandises (périssables ou non)<br /> Feladan:<br /> Dans ce secteur du transport, tu retrouves 12% dû à l’Aérien et … 74 % Du au routier. (Source AIE 2016)<br /> Tu comprendras bien, que proportions remisent, l’Aérien, c’est cacahuète comparé au routier.<br /> Les chiffres en eux-mêmes ne veulent rien dire pour moi. 12% est en effet bien plus petit que 74%. Sauf que ces 12% ne sont pour moi pratiquement que du loisir. Alors que dans les 74% du routiers, il y a essentiellement un impératif lié au travail au sens large: y aller ou le faire avec un véhicule.<br /> De nombreux pays sont présents aux COP xx et signent (ou pas) des engagements. Réchauffement climatique, CO2, bilan carbone blabla…<br /> Et à côté de cela, on continue à développer les compagnies low cost, à proposer des prix toujours plus bas pour pouvoir prendre l’avion plus souvent. En France en tout cas, mais je ne pense pas que nous soyons le seul pays.<br /> Pour moi le discours est:<br /> Il y a le réchauffement climatique (je ne prends pas partie, je parle du discours médiatisé). Les énergies fossiles ne sont pas bonnes. Il faut passer à des sources alternatives: VE ou hydrogène. Mais pour le trafic routier.<br /> Parce que les paquebots de croisières, les bateaux de transports de marchandises, les bateaux de plaisance, les avions (gros ou tout petits), les vols spatiaux représentant moins que le trafic routier, et bien on continue à les développer. Désolé mais non. Même si certains essayent de développer des avions et bateaux électriques, nous en sommes loin.<br /> Il faut en effet trouver des solutions pour que les véhicules routiers polluent moins ou que l’on en ait moins besoin. Mais en parallèle, pour moi, il faut aussi arrêter de développer l’utilisation des autres transports à énergie fossile. Surtout quand c’est pour du loisir ou pour des choses non essentielles (de mon point de vue). Et 42000 satellites pour internet c’est complètement superflu pour moi.<br /> Donc moins voyager en avion pour les loisirs/vacances, moins commander en Chine etc…<br /> Feladan:<br /> le spatial c’est pareil, après, on peut se demander de l’utilité réel de ces satellites, c’est clair. Mais c’est un autre débat<br /> Pour moi ce n’est pas un autre débat. Le débat, pour moi est le suivant.<br /> Une activité génère une pollution (type et quantité).<br /> Avec l’état actuel de la planète (qualité de l’air, l’eau, pollution des sols, diminution des ressources), il faudrait se poser la question de l’utilité et de la priorité de l’activité. A mettre ensuite en parallèle avec les différents impacts de cette activité. Se demander aussi s’il y a une alternative avec moins d’impact ou des impacts différents et moins gênants.<br /> Et l’aviation civile/les vols spatiaux rentrent tout à fait dans ce schéma, pour moi.
Feladan
GRITI:<br /> Faux. tout dépend où tu va.<br /> Tu vois pas un soucis dans la phrase ? Je parlais de façon générale, l’Aérien n’a pas d’alternatives remplissant totalement les conditions actuelles de transport… Donc au final, j’ai bel et bien raison. Comme tu dis, tout dépend où tu vas, mais prendre les exemples qui te vont bien (trajet france), n’exclue pas les exemples qui ne te vont pas (transport marchandise international par exemple) .<br /> Là où, encore une fois, la comparaison avec la voiture électrique n’est pas vrai. Il y a très très très peu de cas impossible en voiture électrique.<br /> Les chiffres en eux-mêmes ne veulent rien dire pour moi. 12% est en effet bien plus petit que 74%. Sauf que ces 12% ne sont pour moi pratiquement que du loisir. Alors que dans les 74% du routiers, il y a essentiellement un impératif lié au travail au sens large: y aller ou le faire avec un véhicule.<br /> Argument complétement triché, il y a aussi de l’Aérien pour le business, et principalement pour le transport de marchandise qui rempli une grosse partie (et je sais de quoi je parle, je suis dans une boite éditrice de progiciel pour le transport international (intéressant de savoir tiens !)). Tout comme la plupart des trajets routiers, je ne suis pas certain que ce soit beaucoup pour le boulot en proportion, je pense que c’est kiff kiff avec le loisir …<br /> Quoi qu’il en soit, on parle de données que nous n’avons pas. Ni toi, ni moi, pouvons juger de l’importance des deux cas (boulot et loisir) des deux moyens de transport. Donc restons en au fait, les pourcentages officiels.<br /> Et fort est de constater de, ce qu’on sait, je t’ai donné deux arguments parfaitement valable qui te montrent que ce n’est pas si hypocrite que ça, de demander aux gens de changer de voiture et de continuer à faire de l’Aérien et de le développer.<br /> De mon côté, je trouve ça très hypocrite de pointer du doigt les avions, quand il n’y a pas de moyen alternatif quasiment iso fonctionnel, et que la totalité pollue 6 fois moins.<br /> C’est parfaitement normal de demander aux gens de changer de moyens de transport, et in fine de taxer le plus polluant.<br /> Chacun son point de vu après ^^
GRITI
Feladan:<br /> C’est parfaitement normal de demander aux gens de changer de moyens de transport, et in fine de taxer le plus polluant.<br /> Je ne suis pas d’accord. Pour moi il ne faut partir sur une taxe uniquement en fonction du moyen de transport mais aussi de la raison du transport. Je dis ça pour les gens qui ont besoin de leur voiture diesel pour aller travailler et qui n’ont pas les moyens de changer de véhicule pour un diesel plus récent ou un VE. Il faudrait aussi taxer sur l’usage qui est fait: nécessaire (travail/santé).<br /> Je reprends l’exemple de l’avion.<br /> Quelqu’un prend l’avion pour son travail. Pas de taxe. Quelqu’un prends l’avion pour des vacances. Grosse taxe.<br /> Pour la voiture, je reconnais que ce serait plus dur à mettre en place.<br /> Feladan:<br /> mais prendre les exemples qui te vont bien (trajet france), n’exclue pas les exemples qui ne te vont pas<br /> Je n’exclus pas les trajets qui ne me vont pas. Je fais une distinction. Je n’ai pas parlé des trajets qui ne me vont pas, tout simplement car en effet il n’y a pas de véritable alternative. Donc pas besoin de revenir sur ce point. Par contre, pour les vols en France ou les pays limitrophes il y a des alternatives. Donc sur ces aspects là au moins on a des alternatives.<br /> Perso, je rêve de pouvoir voyager en train avec mon véhicule plutôt que de traverser la France avec ma voiture. Moins de pollution, moins de fatigue, moins de risque d’accident, beaucoup moins d’embouteillages.<br /> Feladan:<br /> ce n’est pas si hypocrite que ça, de demander aux gens de changer de voiture et de continuer à faire de l’Aérien et de le développer.<br /> Désolé mais pour moi ça l’est. L’avion pour les vacances (je ne parle que des avions dans ce marché) n’est pas vital comme peut l’être un véhicule pour aller travailler.<br /> C’est comme pour l’eau potable. Chaque foyer devrait avoir, pour moi, une quantité d’eau journalière gratuite par personne: pour boire, faire la cuisine, se laver (douches courtes), laver le linge et les WC (la question de l’eau potable dans les WC se pose). On calcule la quantité nécessaire par personne et on sait qu’un foyer a droit à tant par mois/semestre. Au-delà, c’est payant et de plus en plus dissuasif en fonction du volume.<br /> De plus, en France, le gouvernement a pris l’habitude de mettre la pression sur les particuliers plutôt que les industries/corporations. Développer l’aérien permet de faire fonctionner l’industrie (Airbus par exemple chez nous) et le tourisme. Faire changer les gens de véhicules c’est aussi bon pour pour les constructeurs. Alors que faire ralentir une industrie avec du chômage à la clé…pas bon. Mettre en place une refonte complète de la façon de se déplacer/travailler…oula trop compliqué et cher (ce qui est vrai il faut bien le reconnaître).<br /> Bref…Chacun son point de vue, comme toujours. . J’arrête là mes romans.<br /> De plus, je sais très bien que j’ai une vision très particulière de tous ces sujets. Vision qui n’est que très rarement partagée/comprise. Et avant d’en prendre plein la tête, je précise que je ne dis pas que ma vision est la bonne.<br /> @Feladan<br /> RDV pour le prochain échange .
Fulmlmetal
Saut que la F9 a 523 tonnes d’ergol “au total”, mais cet ergol est composé de Kerozene (RP-1) et d’oxygène liquide (LOX) dans un rapport de 1:3 soit une tonne de RP-1 pour 3 tonnes de LOX. Or seul le Kerozene dégage du carbone. donc la f9 a 1/3 de ses 523t qui corresponde au kerozene, soit 174t de Kerozene.<br /> Pour l’ A380 tu te bases sur un vol Paris-NY, de 5600km … or l’A380 a une autotnomie et capacité bien plus grande … de 15000km.<br /> La capacité en kerozene de l’A380 est 320m3. Le Kerozone a un poids de 0.8t par m3.0.8*320=256t.<br /> Bref tu as raison, je me suis trompé, mais pas dans le sens où tu le pensais, puisque finalement un A380 plein, consomme 60% plus de kerozene qu’une Falcon 9 pleine.
Feladan
GRITI:<br /> Il faudrait aussi taxer sur l’usage qui est fait: nécessaire (travail/santé).<br /> Le mieux est l’ennemi du bien. Ce scénario est logique, équitable , mais impossible à mettre en œuvre administrativement ni éthiquement (bah oui, tu en es à demander la vie privée des gens là, même pour l’avion …).<br /> GRITI:<br /> Donc pas besoin de revenir sur ce point<br /> Justement si, c’était le fondement de mon propos et de l’argument &gt;.&lt;. Qu’il n’y a pas d’alternative ISO fonctionnelle, contrairement à la voiture. J’en étais bien conscient depuis le début que certains trajets Aériens sont inutiles. L’idée était de mettre en avant que pour une énorme partie de l’Aérien, il n’y a aucun moyen qui est moins polluant. Contrairement à la voiture ^^’.<br /> Quoi qu’il en soit, j’ai pas bien compris ton avis et tes réponses à mes arguments, tu pars tout azimut dans le rationnement, la vie privée et diverses solutions inapplicables et irréalisables .<br /> Je suis sincèrement désolé, je comprends ton idée et elle est logique dans le monde de Mickey mais tu vas trop loin. C’est impossible pour tout un tas de raisons (fraude, déclaration, qui juge de quel cas est légitime ou non dans l’infinité des possibilités ? Vie privée ? Etc etc etc).<br /> C’est tout bonnement et simplement irréalisable, du moins chez nous et avec la mentalité actuelle . Tu imagines une seconde le bordel que les Français feraient si du jour au lendemain tu demande la raison de tel ou tel trajet et que tu le taxe ? xD. Du point de vu du gouvernement, autant démissionner illico, ça ne passerait jamais.<br /> Donc en revenant aux bases et en matière de réalisable aujourd’hui, il est parfaitement logique de s’axer sur le transport le plus polluant (voitures) et qui a un moyen alternatif, plutôt que sur l’autre (6 fois moins polluant) où on a pas vraiment de solution dans une grande partie des cas. Et qui in fine, sera répercuté sur les gens de la même manière (prix des billets ^^’). Je ne comprends toujours pas en quoi c’est hypocrite :x
darkneo2976
Tu mélanges un peu tout, tu parles de consommation, de capacité, d’autonomie, de poids au lieu de masse…si l’A380 avait un réservoir de 100m3, il consommerait 3 fois moins d’après ta logique. Ce soir je change mon réservoir de 70l de ma voiture par un 10l, je vais consommer 7 fois moins.<br /> Citer quelques sources ca ne fait pas de mal non plus
Elrix
Parce que c’est un peu l’urgence.<br /> Tu auras beau dire ce que tu veux cela ne changera pas la réalité : diminuer fortement la quantité émise de co2 devrait être la priorité absolue
illuminati
C’est urgent! Bah oui parce que le niveau des océans a monté de 1 cm au cours des 100 dernières années.<br /> … sauf que c’est le cas depuis la dernière glaciation. Mais les gens n’en savent rien car ils ne se renseignent pas.
Fulmlmetal
y a aucune urgence, c’est du pipeau ces histoires de climat, le GIEC c’est un organe purement politique créé par les états, ils font ce que les états leurs demande de faire.<br /> Le taux de CO2 est passé en 100 ans de 0.03 à 0.01%, alors que le plus gros gaz a effet de serre reste la vapeur d’eau (variable de 0.1 à 2%) et les gaz agricole (methane, proxyde d’azote). Le CO2 c’est rein du tout par rapport à ces autres gaz à effet de serre.<br /> Le seul bout de ce nouveau catastrophisme à la mode c’est de nous rajouter des tonnes de taxes avec un peuple qui paie en étant content car croyant que c’est pour la bonne cause.
ebottlaender
Faux et archifaux, le Giec donne la parole aux scientifiques et il est issu d’un programme de l’ONU. Il est indépendant des états.<br /> Je conseille la lecture de l’article de wikipedia “Carbon dioxide in Earth’s atmosphere” qui montre très bien que la concentration de CO2 dans l’atmosphère n’a jamais été aussi haute depuis l’apparition de l’humain. La concentration se mesure en PPM et les données de référence montrent un emballement sans précédent.<br /> Le climatoscepticisme n’a pas sa place sous un article sur Starlink. Ce n’est pas le propos.
Fulmlmetal
Ce sont au contraire vos arguments qui sont archi faux, le GIEC est constitué de 3 groupes qui étudient différents themes, l’un est constitué que de scientifiques(tous choisi par les états …), un à moitié scientifique et le troisieme de haut fonctionnaire et divers ingénieurs de toutes natures, ces trois groupes font leurs rapports à une assemblé plénière, qui est totalement constitués de hauts fonctionnaires placés par les différents gouvernements . Celle ci et uniquement celle ci réalise le rapport final, à leur guise, validan tou pas etchoisissant les rapports qui les arrangent et en imposant une certaines lignes et orientation voulu par leurs gouvernements. Le rapport du GIEC n’est donc qu’un rapport rédigé par ces haut fonctionnaires, le GIEC n’est en aucun cas un organisme de scientifique, c’est faux de prétendre cela. Le GIEC est donc un organe politique.<br /> Mais je m’arrête là, comme vous le dites c’est un autre sujet, donc j’en resterai là car qui plus est c’est un sujet s’en fin.
FoxLeGoupil
Avec autant de satellites, on ne pourra bientôt plus faire une photo du ciel profond sans avoir un photobomb orbital.<br /> Je n’ai plus qu’a vendre mon télescope…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Vous avez un NAS QNAP ? Corrigez vite cette grosse faille
ChatGPT, Dall-E, Mid-journey : ce blog est entièrement rédigé et alimenté par des IA
Intelligence artificielle : Google va tenir une conférence à Paris la semaine prochaine, pour quelles annonces ?
Torrents, streaming, musique : voici la liste des plus gros sites pirates de 2022
Ce
Bonne nouvelle : la webcam Logitech C920 HD Pro est à moitité prix chez Cdiscount
YouTube : sur iOS et Android, cette nouvelle fonctionnalité va révolutionner les lives
Profitez d'une réduction exceptionnelle de 60% sur cet antivirus pour Mac
iPhone, Macbook, Apple TV... Apple dépasse les 2 milliards d'appareils actifs
Soldes Amazon et Cdiscount : TOP 10 des vraies bonnes affaires du jour
Haut de page