ZeroPhone : assemblez votre propre téléphone Linux pour 50 $ seulement

Par
Le 10 septembre 2018
 0
raspberry pi
Zoltan Kiraly / Shutterstock.com

Un technophile répondant au pseudo d'Arsenijs s'est amusé a lancer un projet reposant sur un téléphone portable à monter soi-même, et tournant sous Linux. Le tout pour 50 $ seulement.

Quand certains s'apprêtent à présenter au monde entier leurs téléphones dernier cri devant un parterre de journalistes et professionnels du secteur - Apple, pour ne pas le citer -, d'autres, dans l'ombre, se lancent dans des projets plus personnels remettant au goût du jour le système d'exploitation GNU/Linux. C'est notamment le cas du programmeur autodidacte Arsenijs, à l'origine d'un téléphone portable loin des standards d'aujourd'hui.

Un écran OLED... de 1,3 pouce


Repéré par Developpez sur la plateforme de financement participatif Crowd Supply, le projet en question repose sur un téléphone portable à assembler soi-même, et dont la base n'est autre qu'un micro-ordinateur monocarte RaspBerry Pi. Ce dernier prend notamment en charge des systèmes d'exploitation libres comme Linux, justement intégré au device. Le ZeroPhone, du nom de l'appareil mobile, serait aussi doté d'un écran OLED littéralement minuscule : 1,3 pouce, soit 3,3 cm.

Ce dernier, dont la résolution atteint les 128 x 64 pixels, est également accompagné d'un Model 2G et d'un WiFi ESP8266. ZeroPhone serait aussi capable de basculer en 3G. Concernant la connectique, l'appareil embarque un port HDMI, un port USB 2.0 et une borne de chargement microUSB. Comme le précise la page du produit, l'ensemble des composants sont disponibles sur des plateformes comme eBay ou TaoBao.

Langage Python au programme


Son créateur précise par ailleurs que le langage de programmation Python est à privilégier pour développer des « applications ». ZeroPhone propose ensuite tout ce qu'il y a de plus basique pour un téléphone, à savoir passer des appels, recevoir et envoyer des messages. N'hésitez pas suivre ses aventures sur sa page officielle, sur laquelle vous pourrez aimer, suivre ou même rejoindre le projet.
Modifié le 07/09/2018 à 16h40
scroll top