Facebook désactive le compte de Signal après une publicité alertant sur l'utilisation des données personnelles

06 mai 2021 à 08h50
8
Signal
© Signal

Le service de messagerie instantanée cryptée s'est attiré les foudres de Facebook suite à une campagne publicitaire portant sur la manière dont le réseau social protège les données de ses utilisateurs.

En réaction, la firme de Mark Zuckerberg a suspendu le compte publicitaire de Signal jusqu'à nouvel ordre. Un nouveau conflit qui relance évidemment le débat sur la protection des données personnelles .

Une campagne publicitaire sur Instagram dénonçant les pratiques de Facebook

Avec pour principal cheval de bataille la sécurité et la protection des données de ses utilisateurs, Signal s'est creusée les méninges pour préparer sa prochaine campagne publicitaire. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle est loin d'être passée inaperçue pour le premier concerné.

En effet, le service de messagerie instantanée a tout simplement décidé de cibler, à partir de posts conçus pour être publiés sur Instagram, ni plus ni moins que le détenteur du réseau social : Facebook.

Une idée assurément originale inspirée de la manière dont les publicités sont personnalisées lors de leur apparition sur vos fils d'actualité. Parmi les posts préparés par Signal on pouvait retrouver, par exemple : « Tu as reçu cette publicité car tu es comptable public certifié et tu te trouves dans une relation libre. Cette publicité utilise ta géolocalisation pour voir que tu te trouves actuellement à South Atlanta. Tu aimes les soins de peau naturels et tu es fan de Cardi B depuis le premier jour ».

La page de Signal suspendue jusqu'à nouvel ordre

Sauf que Facebook ne l'entend pas de cette oreille. Sa réaction immédiate fut de suspendre la page de Signal sur le réseau social, sans donner de précision quant à son déblocage.

Une conséquence que déplore sur son blog le service de messagerie cryptée, soucieux de « vous montrer comment Facebook collecte vos données et à qui il les vend. » Le tout en accusant le réseau social d'être « plus que disposé à vendre des informations sur les manières de vivre de ses utilisateurs, beaucoup moins à les informer sur ce qui est fait de leurs données personnelles ». Des secrets de polichinelle dans des propos qui, en revanche, ne devraient pas motiver Facebook à rendre rapidement sa page à Signal.

L'entreprise s'offre néanmoins un joli coup de publicité tout en rappelant que le géant des réseaux sociaux ne se contente pas de collecter des données personnelles sur Facebook et Instagram. Le service de messagerie instantanée Whatsapp , qui n'est autre qu'un concurrent direct de Signal, est également visé. En somme, une manière comme une autre pour Signal d'attirer de nouveaux utilisateurs sur ses services .

La semaine dernière, l’introduction de nouvelles conditions d’utilisation sur WhatsApp  a suscité une vive polémique parmi les utilisateurs les plus inquiets pour leurs données personnelles . Au point que l’application a été détrônée par d’autres, censément plus respectueuses de la vie privée, sur les plateformes de téléchargement.
Lire la suite

Sources : Signal

Modifié le 06/05/2021 à 09h03
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
8
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Forfait mobile : le forfait RED by SFR 5Go à 5€ est encore disponible quelques heures
Huawei :
Honor pourrait également sortir son smartphone pliable... mais pas avant la fin d'année
Après Aukey, au tour de RavPower d'être banni d'Amazon en raison de faux avis
Galaxy Z Fold 3 et Z Flip 3 : vers un lancement tout début août
Qualcomm : le futur haut de gamme Snapdragon 895 en test chez les constructeurs partenaires
Le forfait mobile B&You 5 Go à prix mini est de retour !
Le trafic de données mobiles a augmenté de 46 % depuis le début de la pandémie de COVID-19, selon Ericsson
Tim Cook estime qu'il y a 47 fois plus de malwares sur Android que sur iOS (et c'est drôlement précis)
Les Honor 50, 50 Pro et 50 SE sont officiels : les premiers smartphones de la marque depuis qu'elle n'appartient plus à Huawei
Haut de page