Paiements sur Internet : ne pas sous-estimer les risques

21 février 2017 à 13h18
0
L'achat en ligne est en plein essor. La croissance fulgurante du géant Amazon depuis les années 2000 en est l'une des preuves et, désormais, rares sont les marques qui n'ont pas de boutique en ligne. Tout y passe : des vêtements aux jeux en passant par la nourriture, le maquillage et même le mobilier, les Français achètent de plus en plus en ligne.

Comment ne pas les comprendre ? Acheter en ligne est simple, rapide et permet même de faire des économies en cherchant le meilleur prix. Mais attention : l'opération n'est pas sans risque, loin de là.

Les risques du paiement sur Internet sont nombreux



Il n'est pas question d'arrêter les achats sur Internet, mais connaître les dangers permet de mieux se protéger.
Parmi les risques les plus courants il y a, bien évidemment, les risques informatiques.

Une attaque de phishing, par exemple, est vite arrivée : il suffit au pirate de créer un faux site marchand pour capter les données bancaires que vous aurez entrées dans le formulaire. Certaines attaques passent par des mails frauduleux de votre opérateur ou de votre banque, d'autres par des promotions incroyables... Il convient de toujours vérifier l'URL de la page sur laquelle vous rentrez les données : elle doit commencer par HTTPS (protocole sécurisé) et non simplement HTTP.

D'autres techniques, plus sournoises, consistent à voler les données directement lorsqu'elles sont tapées par l'internaute sur un site sécurisé. Contre ces attaques, malheureusement, il n'y a pas grand-chose à faire : elles sont lancées par des pirates beaucoup plus expérimentés qui s'attaquent au réseau Internet sur lequel vous êtes connecté (il vaut mieux éviter de procéder à des paiements sur un réseau Internet public comme un Wi-fi gratuit) ou au site sur lequel vous payez.

Toutes ces techniques ont un seul objectif : voler les coordonnées bancaires pour les utiliser frauduleusement ; lorsqu'on a l'habitude de payer sur Internet, il faut régulièrement vérifier ses comptes et signaler à la banque tout paiement suspect. Si la carte bancaire a été piratée, le client est couvert par l'assurance de sa banque qui remboursera les sommes débitées.

0258000006939292-photo-exclusif-ils-trafiquaient-les-puces-de-cartes-bancaires-vol-es.jpg


Les autres risques et arnaques du paiement sur Internet



Acheter un produit sur Internet présente aussi le risque de se faire arnaquer par les vendeurs ou les sites Internet. Ce type de fraude reste assez rare mais existe.

Il est par exemple possible que le panier de vos achats ne présente pas le même montant lorsque vous sélectionnez les produits et lorsque vous allez régler la commande.

Le vendeur peut aussi ne pas exister : certains sites basés à l'étranger, par exemple, vont recevoir le paiement mais ne pas envoyer la marchandise ; ou alors envoyer autre chose que le produit commandé. Et difficile de lancer une procédure à leur encontre. Il faut donc privilégier des grandes marques à l'étranger, des sites officiels et, bien évidemment, des sites basés en France.

On n'oublie pas, bien évidemment, de faire attention sur les sites de petites annonces : les arnaques y sont courantes, malgré les contrôles des administrateurs et les enquêtes des autorités.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top