Salon de Francfort - Mercedes ESF, un impressionnant SUV autonome dédié à la sécurité

David Nogueira
Spécialiste automobile
10 septembre 2019 à 14h10
0
Mercedes ESF
David Nogueira

Faire communiquer le véhicule autonome avec les piétons, assurer une sécurité active encore plus complète à bord de ses véhicules ou encore créer des robots qui se chargent de mettre en place les mesures de sécurité en cas d'accident... Mercedes expose ses projets de R&D en matière de sécurité.

« Experimental Safety Vehicule », ou Mercedes ESF. Voilà comment le constructeur allemand a baptisé son SUV autonome électrique dédié à la recherche et développement des outils de sécurité du constructeur. En fait, ESF - qui est conçu sur une base du Mercedes EQC, SUV 100% électrique du constructeur - est ici présenté à Francfort dans sa quatrième version, et les précédentes itérations ont permis de mettre au point des technologies qu'on retrouve aujourd'hui dans les véhicules de série de la marque.

Mercedes ESF
David Nogueira

Sur ce sujet, la philosophie reste la même... sauf que la présence des outils dédiés à la conduite autonome est de plus en plus importante.

Tester des outils de communication

On retrouve ainsi sur ce SUV tous les capteurs nécessaires à la conduite autonome : caméras, lidar, radars à courte et longue portée... rien ne manque.

Mercedes ESF
David Nogueira

De fait, l'originalité est ailleurs, du côté de la calandre notamment. ESF intègre là un très large bandeau de 2000 LED qui, par le biais d'un code couleur, permet de communiquer avec certains usagers de la route. Faire communiquer le véhicule autonome avec un piéton qui attendrait pour traverser n'est pas chose facile sans échange visuel entre le conducteur et ledit piéton.

Mercedes ESF

Ces LED passeront au vert pour indiquer qu'il peut alors s'engager sur la chaussée et traverser.
Plus impressionnant encore, le concept ESF utilise ses capteurs et dispositifs lumineux pour assurer la sécurité des piétons dans des situations spécifiques que nous connaissons tous pour les dangers qu'elles représentent.

Mercedes ESF
David Nogueira

Par exemple, si un piéton s'engage devant l'ESF, que celui est à l'arrêt, mais qu'il détecte qu'une voiture est à l'approche sur la voie d'à côté, il utilise ses LED en façade et ses pleins phares pour éclairer le piéton et allume ses lumières sur les lidars en orange pour notifier le danger.

Un siège auto connecté

Outre ces fonctions de communication avec l'extérieur, Mercedes teste aussi à bord d'ESF des dispositifs de sécurité adressés cette fois-ci aux passagers... et plus particulièrement aux enfants.

Mercedes ESF
David Nogueira

Cela commence par un concept de siège auto qu'on nous décrit comme étant connecté au véhicule. Les technologies de pré-tension des ceintures de sécurité qui s'activent en cas de danger ne sont pas nouvelles chez Mercedes, mais elles sont cette fois-ci étendues aux accessoires. En l'occurrence, le constructeur a imaginé un siège auto sur lequel les sangles permettant de maintenir le bébé pourraient elles aussi se tendre (sans doute avec une force adaptée à leur physique de bébé) pour être sûr que celui-ci ne risque rien en cas d'impact.

Mercedes ESF
David Nogueira

Sécurité et surveillance aussi puisque Mercedes pousse un peu plus loin le concept en intégrant dans le siège des capteurs permettant de surveiller la température et le rythme cardiaque du bébé. En cas de problème, le conducteur peut être alerté par un message. Enfin une caméra est également prévue pour que les conducteurs les plus anxieux. Grâce à un retour vidéo à l'avant, elle permet de rouler l'esprit tranquille lorsque le siège auto est installé dos à la route.

Enfin, toujours à l'intérieur, de nouveaux airbags permettent de sécuriser les passagers en cas de chocs avec de nouvelles protections assez impressionnantes. L'airbag conducteur enveloppe désormais toute la planche de bord devant lui. Le passager avant est lui totalement enveloppé par des airbags qui se déploient de chaque côté du siège.

Mercedes ESF
David Nogueira

Le passager arrière est lui aussi mieux protégé avec un airbag dont la structure tubulaire permet d'accueillir et d'entourer la tête du passager en cas de projection vers l'avant. Selon Mercedes, contraintes sur la tête et les cervicales seraient réduite de 30%.

Un robot prend soin de votre sécurité

Dernier pilier de la philosophie ESF, la sécurité des zones dangereuses. Imaginez la situation : en cas d'accident, vous êtes malheureusement trop sonné, en état de choc ou malheureusement, blessé et n'êtes pas en condition pour sécuriser votre position en plaçant un triangle de signalisation.

Et bien après la fonction d'appel d'urgence automatique désormais disponible sur les véhicules, il y a mise en sécurité à l'aide d'un robot. C'est en tout cas ce qu'à imaginer Mercedes en intégrant un petit robot autonome qui pourrait s'extraire d'un compartiment situé sous le coffre pour aller installer un triangle de signalisation plus en amont de l'accident sur la route.

Mercedes ESF

L'auto, de son côté, déploie également un triangle de signalisation sur son toit.

Tous ces dispositifs ne sont pas près d'arriver sur les véhicules en série, mais certains d'entre eux pourraient bien faire leur entrée sur la future Mercedes Classe S. On a hâte...
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top