Ikea travaille sur des meubles robotisés pour optimiser l’espace des petits appartements

le 06 juin 2019 à 15h52
0
Ikea Ori meubles robotisés
© Ikea

Le célèbre fabricant de meubles suédois Ikea s'est allié à une start-up américaine pour créer du mobilier robotisé. Le but de la manœuvre : gagner de la place dans les logements de petite surface, en particulier dans les grandes villes où les citadins s'entassent.

Selon Ikea, chaque semaine, 1,5 million de personnes rejoignent une grande ville, pour habiter dans des appartements étriqués, où chaque mètre carré gagné constitue une victoire. Si vous lisez cet article depuis Paris, vous voyez certainement de quoi on parle...

Des meubles à roulettes mobiles


Pour optimiser le confort des citadins, l'entreprise suédoise a noué un partenariat avec Ori, une start-up située à Boston (États-Unis), et spécialisée dans la fabrication de meubles robotisés. Ensemble, les deux sociétés travaillent sur une nouvelle ligne d'équipements mobiles pour la maison, baptisée ROGNAN, dont le lancement est prévu pour 2020.

Des meubles robotisés, « cela ressemble à de la science-fiction ? » demande Ikea, « À vous de juger ! ». Eh bien, franchement, pas tellement. En réalité, le prototype présenté en vidéo ressemble plutôt à du mobilier monté sur roulettes, mais qu"il est possible de déplacer en appuyant simplement sur un bouton. Ici, selon la position de l'interrupteur, on le place donc en configuration « lit », « canapé » ou « espace de rangement ».


Rêvons plus grand


Le résultat de cette modularité serait de « permettre aux gens d'avoir de grands rêves dans de petits logements ». Dans le détail, avec ROGNAN, les particuliers devraient bénéficier de 8 m² d'espace de vie supplémentaire chez eux.

Dans un premier temps, la nouvelle gamme de meubles robotisés devrait être commercialisée à Hong Kong et au Japon, deux régions très densément peuplées. Malheureusement, pour l'instant, aucune date n'a été communiquée pour un éventuel lancement français.

Les futurs prix n'ont pas non plus été évoqués par Ikea. Mais si l'on se réfère aux tarifs pratiqués par Ori, ils pourraient être plus élevés que ceux affichés généralement par le fabricant suédois. En effet, sur son site, la start-up américaine ne propose aucun produit en dessous de 5 990 dollars (environ 5 320 euros).

Source : Engadget
Mots-clés :
Robotique
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Uber veut livrer des Big Mac par drone d'ici trois ans
IBM fait débattre une IA sur la légalisation du cannabis
Doom Eternal supportera aussi le Ray Tracing
Debian 10
Google Street View vous permet d’entrer dans la maison d’Anne Frank
Du sel découvert sur la surface d'Europe, la lune de Jupiter
Cyberpunk 2077 : le jeu pourra être terminé sans tuer personne
WhatsApp veut assainir l'utilisation de sa plateforme, en commençant par les entreprises
DJI se met aux robots de combat... éducatifs
Test E-Road Lytrot V3 : une excellente alternative à la trottinette Xiaomi
scroll top