Walmart veut faire polliniser ses récoltes par des abeilles-robots

15 mars 2018 à 10h14
0
Celles et ceux qui ont regardé Black Mirror, et notamment l'épisode « Haine Virtuelle » qui clôturait la saison 3 de la série dystopique sur les technologies, peuvent commencer à avoir des sueurs froides. Le scénario fou de cet épisode pourrait bien devenir réalité et il faudra remercier le géant Walmart si ça arrive. En toute discrétion, le géant a déposé un brevet pour des abeilles robots.

Deux brevets identifiés par le site CBInsights laissent supposer que Walmart soit en train de prendre un tournant ultra-technologique pour ce qui est de l'agriculture... afin de protéger les récoltes ?

Des champs remplis de drones pour plus de productivité ?

Le premier brevet déposé par Walmart n'est pas particulièrement innovant, surtout comparé à certains brevets loufoques déposés par Amazon. L'idée est de faire surveiller les champs par des drones qui seraient alors capables d'identifier les insectes dangereux pour les pulvériser de pesticides, ou encore de faire fuir les oiseaux qui trouveraient, dans ces champs, des festins de rois.

C'est le deuxième brevet qui pourrait inquiéter : celui sur les abeilles-robots. Le principe est simple : des drones de très petite taille qui seraient capables de polliniser les champs afin d'augmenter la production des récoltes. Ces drones transporteraient le pollen d'une fleur à l'autre tout en vérifiant grâce à un algorithme et des capteurs si la pollinisation a été un succès ou non. En terme de production, il est facile de voir l'avantage qu'une telle technologie pourrait apporter.

abeille


Les abeilles-robots : une solution étudiée pour le futur

Walmart n'est pas le premier à s'intéresser au développement d'abeilles-robots : en fait elles existent déjà. L'Université de Harvard a même présenté ses RoboBees en 2013 : des mini-robots qui ont bien évolué depuis. À l'époque, ils ne pouvaient que voler à basse altitude ; aujourd'hui, ils peuvent même « voler » sous l'eau.

D'une manière générale, la pollinisation par système robotique est étudiée à grande échelle afin de compenser la baisse du nombre d'abeilles dans le monde. Une baisse qui inquiète fortement les spécialistes, puisque les abeilles sont responsables d'un tiers de la production agricole mondiale, production qu'elles assurent grâce à la pollinisation.

Rappelez-vous qu'on prête à Albert Einstein cette phrase : « Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre ». Malheureusement, personne n'a pu prouver qu'Einstein a bien prononcé ces mots et l'attribution relève plutôt de l'intox... Mais la phrase a le mérite de faire réfléchir.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top