Walmart veut faire polliniser ses récoltes par des abeilles-robots

15 mars 2018 à 10h14
0
Celles et ceux qui ont regardé Black Mirror, et notamment l'épisode « Haine Virtuelle » qui clôturait la saison 3 de la série dystopique sur les technologies, peuvent commencer à avoir des sueurs froides. Le scénario fou de cet épisode pourrait bien devenir réalité et il faudra remercier le géant Walmart si ça arrive. En toute discrétion, le géant a déposé un brevet pour des abeilles robots.

Deux brevets identifiés par le site CBInsights laissent supposer que Walmart soit en train de prendre un tournant ultra-technologique pour ce qui est de l'agriculture... afin de protéger les récoltes ?

Des champs remplis de drones pour plus de productivité ?

Le premier brevet déposé par Walmart n'est pas particulièrement innovant, surtout comparé à certains brevets loufoques déposés par Amazon. L'idée est de faire surveiller les champs par des drones qui seraient alors capables d'identifier les insectes dangereux pour les pulvériser de pesticides, ou encore de faire fuir les oiseaux qui trouveraient, dans ces champs, des festins de rois.

C'est le deuxième brevet qui pourrait inquiéter : celui sur les abeilles-robots. Le principe est simple : des drones de très petite taille qui seraient capables de polliniser les champs afin d'augmenter la production des récoltes. Ces drones transporteraient le pollen d'une fleur à l'autre tout en vérifiant grâce à un algorithme et des capteurs si la pollinisation a été un succès ou non. En terme de production, il est facile de voir l'avantage qu'une telle technologie pourrait apporter.

abeille


Les abeilles-robots : une solution étudiée pour le futur

Walmart n'est pas le premier à s'intéresser au développement d'abeilles-robots : en fait elles existent déjà. L'Université de Harvard a même présenté ses RoboBees en 2013 : des mini-robots qui ont bien évolué depuis. À l'époque, ils ne pouvaient que voler à basse altitude ; aujourd'hui, ils peuvent même « voler » sous l'eau.

D'une manière générale, la pollinisation par système robotique est étudiée à grande échelle afin de compenser la baisse du nombre d'abeilles dans le monde. Une baisse qui inquiète fortement les spécialistes, puisque les abeilles sont responsables d'un tiers de la production agricole mondiale, production qu'elles assurent grâce à la pollinisation.

Rappelez-vous qu'on prête à Albert Einstein cette phrase : « Si l'abeille disparaissait de la surface du globe, l'homme n'aurait plus que quatre années à vivre ». Malheureusement, personne n'a pu prouver qu'Einstein a bien prononcé ces mots et l'attribution relève plutôt de l'intox... Mais la phrase a le mérite de faire réfléchir.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

API Google Maps : Google va aider les développeurs de jeux mobiles
BitDefender Box 2 : la box qui protège vos objets connectés revient
Ninja et Drake explosent le record de viewers sur Twitch
Slack ou Teams : à vous de voter !
P20 Lite : deux vidéos du smartphone Huawei viennent de fuiter
« Hey Alexa, paye mon loyer et envoie 100 euros à papa »
V-Rally 4 : la légende de retour en septembre sur consoles
AMD : 13 failles critiques découvertes dans les processeurs Ryzen et EPYC
Réalité virtuelle : l'écran OLED de Google et LG à 1443 ppi
Amazon Echo disponible en France dès 2018
Haut de page