Aux USA la publicité mobile devient plus personnalisée

0
0096000002774110-photo-logo-finance-statistiques-courbes-monaye-argent-euro.jpg
Selon le Wall Street Journal, les constructeurs de téléphones mobiles s'intéressent davantage à la publicité ciblée, un moyen d'attirer un peu plus finement les mobinautes à adopter leurs propres terminaux.

Ainsi, le finlandais Nokia a récemment lancé une campagne promotionnelle pour son nouveau smartphone : le Nokia Twist. Plutôt que de placarder les couloirs du métro ou d'afficher une publicité sur les principaux sites mobiles, Nokia a entrepris d'économiser quelques impressions en ciblant spécifiquement les utilisateurs du Motorola Razr. L'annonceur est ainsi en mesure de reconnaître les besoins et les préférences du mobinaute pour lui recommander un terminal de sa marque.

Le phénomène apparaît également chez le canadien Research in Motion qui déploie ses publicités à destination des utilisateurs de smartphones concurrents et des vieux Blackberry avec un message principal : Do more.

Pour ce faire, les annonceurs analysent la manière dont la publicité sera affichée sur chaque téléphone. Initialement, cette technologie visait à observer l'affichage d'une bannière les différents navigateurs mobiles de chaque terminal. Finalement il est donc possible de cibler véritablement les consommateurs et changer la nature du message de la bannière selon le type d'appareil utilisé.

Outre-Atlantique cette technique fait rage auprès des opérateurs mobiles et certains tentent alors de mettre en place plusieurs techniques visant à empêcher l'affichage des campagnes publicitaires de leur rivaux sur les téléphones de leur clients.

Reste à savoir jusqu'où iront ces pratiques et si un cadre juridique viendra réguler ces dernières.
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page