À San Francisco, on va taxer les géants de la tech pour financer des aides aux SDF

11 novembre 2018 à 16h31
0
0258000008216482-photo-san-francisco-pixabay.jpg

Les géants de la tech installés en Californie, et plus précisément à San Francisco, vont devoir régler une nouvelle taxe. Par suite d'un vote massif des habitants, un nouvel impôt va frapper ces grands groupes, pour financer l'aide aux sans-abris de la ville.

Approuvée à 60% des voix, la « Proposition C » sur laquelle les électeurs devaient se prononcer est le fruit d'une bataille de nombreux habitants, et notamment de la « Coalition on Homelessness », qui défend les droits des personnes sans-abris.

La crise du logement au cœur des problèmes à San Francisco

La ville de San Francisco abrite des salariés aux revenus confortables, notamment grâce à la présence de plusieurs géants de la tech (Twitter, Uber, AirBnB, Salesforce). Mais la ville de 900 000 habitants est aussi en proie à une forte augmentation de sa population sans-abri.

Pour beaucoup, ce sont les grands groupes qui sont responsables de ce fléau. Avec des salaires très hauts, ils contribuent à faire grimper les prix des loyers et des biens disponibles sur le marché. Se loger devient un luxe. Certains défenseurs de cette taxe n'hésitent pas à parler d'une « crise humanitaire » au sujet des sans domicile fixe qui se multiplient dans la ville. Aujourd'hui, les données communiquées par la ville estiment à 7 500 le nombre de personnes qui sont sans domicile fixe, dont 1 300 enfants. Cette taxe pourrait rapporter jusqu'à 300 millions de dollars (260 millions d'euros).

Les géants de la tech divisés à propos de la taxe

Avant même qu'elle ne soit approuvée par le vote, la taxe divisait au sein des grands patrons de San Francisco. Le patron de Salesforce, Marc Benioff, était défenseur de cette taxe, contrairement à Jack Dorsey, le patron de Twitter. Le projet de loi avait opposé les deux hommes, sur les réseaux sociaux mais aussi dans les médias. Par le passé, le patron de Twitter avait menacé de quitter San Francisco si un cadeau fiscal ne lui était pas fait... ce que l'ancienne municipalité a accepté. Avec cette taxe, les menaces de départ pourraient bien refaire surface.

London Breed, actuelle maire de San Francisco, était elle-même opposée à cette taxe, la jugeant contre-productive pour l'attractivité de la ville sur la durée. Elle redoute également un phénomène d'attraction de nouveaux sans-abris...
17
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Les prix français du Mac Pro sont annoncés, et ils grimpent jusque 62 500€
Microsoft va encore vous inciter à passer de Windows 7 à 10, en plein écran cette fois
Windows 7 : il existe un hack pour obtenir les mise à jour de sécurité malgré la fin du support
En Chine, les premiers hybrides singes-cochons, conçus pour des transplantations, sont nés
Selon une étude, 46 % des Français envisageraient d'acheter une voiture électrique ou hybride
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Contrôle technique : le CNPA alerte sur d'importants retards en 2019
Démarchage abusif : 111 millions d'appels bloqués par Orange depuis septembre

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Abonnez-vous !

Vous n'avez pas le temps de venir nous lire ? Recevez notre newsletter quotidienne ou suivez-nous sur les réseaux sociaux !
scroll top