Classement French Tech Next40/120 : on connaît les champions et la promo 2022

01 février 2022 à 13h40
0
La French Tech © Métropole French Tech
© French Tech

La composition de la promotion 2022 du programme French Tech Next40/120 a été révélée par le gouvernement, après une année 2021 marquée par des levées de fonds record.

Le secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, Cédric O, a annoncé mardi matin la composition de la promotion 2022 du programme French Tech Next40/120. Ce dernier accompagne les start-up françaises les plus performantes et les plus prometteuses pour les aider à devenir, à terme, des leaders technologiques de rang mondial dans leurs domaines respectifs. Faisons un point complet sur cette initiative gouvernementale lancée en 2019.

Un ticket d'entrée revu à la hausse pour la promotion 2022, la faute à des entreprises plus attractives

Le programme French Tech/Next est composé de 120 entreprises sélectionnées selon divers critères. Une fois retenues, elles bénéficient d'un accompagnement quotidien et sur mesure de l'État, qui s'érige en accélérateur de croissance pour elles. Les licornes valorisées à plus d'un milliard de dollars ou les entreprises ayant réalisé une levée supérieure à 100 millions d'euros au cours des trois dernières années intègrent le Next40. Des critères quantitatifs peuvent s'appliquer, comme avoir mené des levées de fonds parmi les plus importantes sur les trois dernières années.

Les 80 autres entreprises qui ne peuvent pas prétendre au Next40 sont ensuite reversées dans le programme French Tech 120. Il leur faut tout de même respecter certaines conditions : 40 sont sélectionnées sur le critère d'une levée de fonds (dans les trois dernières années d'au moins 20 millions d'euros), et 40 autres sur le critère du chiffre d'affaires (supérieur à 5 millions d'euros en 2020 et une croissance moyenne du CA qui doit être comprise entre 25 et 50 %, selon que ce CA soit compris entre 5 et 10 millions d'euros, ou supérieur à 10 millions d'euros).

Le classement 2022 vient en tout cas illustrer l'accélération de la French Tech. Avec l'attractivité des start-up du pays, le ticket d'entrée a été plus élevé que pour la promotion 2021 du French Tech Next40/120. La levée de fonds la plus faible dans le Next40 est passée de 22 millions d'euros en 2021 à 49,6 millions en 2022, et le phénomène est identique pour les start-up du FT120.

8 nouveaux entrants pour le Next40, qui a perdu 2 groupes introduits en Bourse

L'indice Next40 fait l'objet cette année de 8 nouveaux entrants : IAD (immobilier), Sorare (cartes de sport virtuelles), Dental Monitoring (soins connectés pour professionnels de santé), Loft Orbital Technologies (covoiturage satellitaire), Descartes Underwriting (assurance paramétrique), 360 Learning (apprentissage collaboratif), Malt (marketplace qui met en relation des entreprises et des indépendants), Spendesk (gestion de moyen de paiements pour les collaborateurs d'entreprises) et Lifen (e-santé).

Deux entreprises quittent en revanche le navire du Next40, mais pour une « bonne raison éliminatoire », pourrait-on dire. Il s'agit d'OVHcloud et de Believe, qui ont toutes deux été introduites en Bourse en 2021, avec plus ou moins de succès d'ailleurs.

French Tech Next40 120
© French Tech

D'autres start-up confirment leur bonne santé et leur présence dans l'indice Next40, comme Contentsquare, qui a vu sa croissance exploser de 98 % en 2021, ou Deezer, fier représentant français du streaming audio. Des petits nouveaux ont de leur côté intégré le FT120. C'est notamment le cas de la plateforme sociale assez singulière MYM, portée par ses 8 millions d'utilisateurs et un chiffre d'affaires de 60 millions d'euros en 2021, ou bien de l'unique nouvelle néo-assurance de la promotion, Leocare.

Les entreprises de la promotion 2022 tablent sur la création de 19 000 nouveaux emplois en France et à l'étranger en 2022, soit le double des prévisions de l'année précédente. Ankorstore, qui intègre le Next40 seulement 2 ans après sa création, prévoit par exemple de recruter 1 500 salariés en France d'ici 2023. Exotec va enrôler 500 ingénieurs R&D près de Roubaix, et la start-up industrielle (elles ne sont que 3 sur 120 d'ailleurs) Aledia prévoit 550 recrutements à Grenoble d'ici 2025.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

L'USB-C fait peau neuve pour enfin savoir facilement si un câble est rapide ou pas
Il vous reste moins de 12h pour profiter de cette TV LED 4K 50
Précommandez le nouveau Xiaomi 12T Pro et obtenez une Xiaomi Redmi Pad gratuite !
Domotique : le protocole Matter est enfin là, pourquoi est-ce une petite révolution ?
Cyberattaque en milieu hospitalier : comment le travail des soignants est affecté
Boostez votre bonne vieille config avec ce SSD de 500 Go à moins de 40 € !
Les Xiaomi 12T et 12T Pro officiellement annoncés : tout pour la photo ?
Google dévoile ses nouveautés pour la fin d’année 2022 : refonte de l’appli Google Home et Nest WiFi Pro
Huawei Watch D : la smartwatch va arriver en Europe plus vite que vous ne le pensiez
Cet écran PC gamer Gigabyte est 50€ moins cher ici !
Haut de page