Les fusées de SpaceX vont transporter des équipements militaires et de l'aide humanitaire pour le gouvernement américain

24 janvier 2022 à 11h50
19
Starship © SpaceX

SpaceX vient de signer un contrat avec le département de la Défense des États-Unis vendredi dernier, s’engageant à livrer des cargaisons militaires avec ses fusées cargo.

Ce contrat, d’une valeur de 102 millions de dollars vise à acheminer des équipements militaires et des aides humanitaires partout dans le monde via le fret de fusée.

SpaceX au cœur de toutes les attentions

L'entreprise d'Elon Musk rencontre un certain succès auprès de l’armée américaine. Après avoir décroché un contrat de 149,2 millions de dollars avec la Space Development Agency pour la conception de satellites optimisés pour la détection et le suivi de missiles balistiques , SpaceX est cette fois-ci sollicité par l'US Air force pour développer un réseau spatial de fret militaire via l’orbite.

À noter que la NASA a aussi signé un contrat avec SpaceX afin d’utiliser le lanceur orbital Starship pour ses prochaines missions spatiales. Alors qu'Elon Musk destine cet équipement à des vols commerciaux de passagers à travers le monde, l'US Air Force pourrait tendre à remplacer les humains par des cargaisons militaires dans ce programme.

Le plus gros contrat accordé au fret de fusées

Greg Spanjers, le responsable du programme de fret de fusées de l’US Air Force, a déclaré à Space News que l’armée de l’air était « très intéressée par la capacité [de SpaceX] de livrer des cargaisons n'importe où sur Terre pour soutenir l'aide humanitaire et les secours en cas de catastrophe », affirmant en outre explorer « un large éventail d'options d'atterrissage pour les sites les plus austères ».

Pour l’instant, le contrat ne divulgue aucune information concernant les fusées qui seront utilisées, ou le programme des premiers vols de démonstration. Si les fusées Falcon 9 et Falcon Heavy ont déjà été utilisées pour des missions militaires dans le passé, on sait aussi qu'Elon Musk considère Starship comme le véhicule du futur…

De son côté, Greg Spanjers a ajouté que la livraison de ce type de cargaison depuis l’orbite restait une première et que d’autres sociétés de lancement de vaisseaux spatiaux pourraient se voir attribuer des contrats similaires.

Source : Space News

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
12
Pierro787
Merci le contribuable américain ! Sans tous ces contrats publics, SpaceX seraient en bien mauvaise posture.
clockover
Bof c’est comme Ariane hin qui se goinfre de fond publique…
Proutie66
En résumé ils vont balancer les bombes et les pansements qui vont avec et cela, en même temps.<br /> C’est beau.
malak
«&nbsp;livrer des cargaisons n’importe où sur Terre&nbsp;»<br /> Faut oublier le Starship alors… lui a besoin d’une base pour atterrir et repartir…<br /> Ces 100 millions, c’est seulement pour financer des essais, pas de réelles livraisons… bref, encore une aide indirecte alors qu’ils savent très bien que rien ne se concrétisera derrière.
malak
Ariane n’est pas une entreprise privée… donc c’est assez logique… si tu ne saisies pas la différence… ^^
Nmut
Pas question d’atterrir, mais de balancer des trucs depuis une orbite basse. L’idée est sympa pour la vitesse de livraison (on peut «&nbsp;livrer&nbsp;» n’importe où sur Terre ou presque en quelques minutes), mais le temps de préparation et de lancement d’une fusée ne me semblent pas compatible avec un scénario d’urgence…<br /> Sans compter la difficulté technique de faire monter et redescendre des choses fragiles (secousses,accélération/décélération et température extrêmes du décollage et de la rentrée dans l’atmosphère).
Martin_Penwald
D’un autre côté, on n’entend pas souvent les dirigeants d’Ariane Espace vanter les vertus du capitalisme à outrance et à l’inefficacité de tout programme d’aides publiques. Difficile d’en dire autant de Musk et de ses fanboys.<br /> Le problème n’est pas de recevoir des aides publiques, le problème est d’être hypocrite sur le sujet. Ayn Rand, l’idole de ces libertariens, fervente opposante à tout programme d’aides sociales, n’a pas renoncé à celles-ci quand elle en a eu besoin.
clockover
Euh… Ariane Group est une SA donc bien une entreprise privée.
clockover
Sur ce point effectivement ça se discute.<br /> Mais cela va dans un sens comme dans l’autre.<br /> ArianeGroup fait l’aumône et pleure de ne pas avoir assez de contrat.<br /> Mais ont-ils vraiment anticipé les choses ? Ont-ils été innovants ? Ont-il saisi les signes du changement ?<br /> Bref on peut critiquer des deux côtés.<br /> D’un côté les «&nbsp;libertarien&nbsp;» qui se financent publiquement et de l’autre les assurés d’être financés qui trainent leur pied dans un bain à remoud.
clockover
Non l’idée derrière ça c’est bien de faire décoller et atterrir une charge dans les qq heures partout autour du globe. Mais oui ce n’est qu’une enveloppe pour travailler sur le concept par le réaliser.
Pierro787
Il y a un mois, Elon Musk disait que SpaceX était très mal en point financièrement en demandant à ses salariés de faire du rab pour Noël. La faute à Starlink qui est un boulet financier avec des abonnements déficitaires. Et comme les deux boites sont étroitement liées, les lancements SpaceX de Starlink sont sûrement réalisés à perte.<br /> Et aujourd hui, on annonce ce contrat plus ou moins bidon histoire de remettre un peu d argent dans les caisses de l entreprise.<br /> C est le capitalisme a l’américaine.
nikon561
oui et non.<br /> si il s’agit de parachuter des vivres ou medicaments sur une zone devastée par une catastrophe quelconque, ca peut etre malgré tout plus rapide que de le faire a partir d’avions.<br /> en effet il faut d’abord amener le fret a proximité de la zone, ce qui selon l’etat des infrastructures est plus ou moins possible, PUIS effectuer le vol de larguage…<br /> dans des catastrophes recentes, certaines populations sont restées des jours voir semaines sans aide quelconque, en raison de la logistique difficile / saturee.<br /> la capacité de projeter de l’aide en PLUS depuis plus loin, dans des zones difficiles d’accées n’est pas a ignorer
Nmut
L’atterrissage n’apparait pas dans ce que j’ai lu et les infos aéronautiques que j’ai eu, mais effectivement cela pourrait être le cas (curieux logistiquement et financièrement puisque le ré-utilisabilité des lanceurs ne sera plus possible, mais bon…).<br /> Air Force<br /> Department of the Air Force announces fourth Vanguard program<br /> Under the Rocket Cargo Vanguard, the Air Force Research Laboratory will lead a science and technology effort to determine the viability and utility of using large commercial rockets for Department of<br />
malak
C’est pas à ignorer mais pas vitale… les largages aéroportés sont globalement assez peu utilisés, la raison principale? on ne sait pas qui sera à la retombée et il faut une logistique au sol pour gérer les stocks.<br /> Quoi qu’il en soit, de toutes façons, ici on parle humanitaire juste pour enjoliver l’utilité première…
Nmut
En tout cas pour un satellite, la logistique complète d’un lancement prend plusieurs mois, peut-être qu’un lancement en orbite très basse est plus rapidement mis en place (ça, je ne connais pas). Reste que simplement le remplissage des réservoirs est très long et il faut avoir un lanceur dispo…<br /> Pour un avion, il est plus long de rassembler la charge utile que de l’affréter. On peut faire décoller un avion en alerte en seulement 1h. A froid, c’est 4h à 15h suivant l’engin, mais cela reste rapide. Je suppose que si la logistique du vol est très complexe (plusieurs escales et ravitaillement en vol par exemple), ça devient un casse tête bureaucratique probablement plus long à gérer (autorisations de survol, insertion dans le trafic civil, zone de sécurité pour le ravitaillement, …) mais rien d’insurmontable.
jo1244
pfffff, et toi tu ne saisis pas la différence entre une administration dont le but n’est pas commercial et qui est normalement financée par l’état ET une entreprise commerciale dont l’actionnaire est l’état qui n’a aucune raison de la subventionner avec des fonds publics. C’est de la concurrence déloyale
CENTiNEX
Ou comment filer du fric gratos a Musk…<br /> L’idée est juste stupide. Vous trouverez une explication en détail sur YouTube, «&nbsp;STARSHIP Ep16 - Air Force Point-To-Point Delivery&nbsp;», une video de Common Sense Skeptic.<br /> (j’aurais bien mis le lien, mais on peut pas mettre de liens -_-’ )
Gweegoo
Forcément il y a des incohérences dans le communiqué officiel … Entre ce que l’armée dit officiellement et ce qu’elle fait vraiment…
fabien00
Une idée du bilan carbone par rapport à un avion cargo ?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La capsule Starliner de Boeing s'amarre enfin à la station internationale
La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Boeing et la NASA sont prêts pour tester à nouveau la capsule spatiale Starliner
SpaceX défie les statistiques et passe (déjà) le cap des 20 décollages en 2022
Le plus gros séisme jamais détecté sur une autre planète a eu lieu sur Mars (et vous pouvez l'écouter)
Qu'est-ce donc que cette étrange forme rectangulaire découverte sur Mars par Curiosity ?
L'EHT présente la première image de Sagittarius A*, le trou noir au cœur de notre Galaxie
Haut de page