Un américain doit payer 1,5 million de dollars pour 10 films pornos partagés

0
Aux Etats-Unis, la cour fédérale de l'Illinois a condamné un internaute au versement de la somme d'1,5 million de dommages et intérêts. L'individu est ainsi reconnu coupable d'avoir partagé 10 films qu'il avait légalement acquis.

00FA000002658070-photo-justice.jpg
Flava Works, un producteur de contenus pornographiques gays vient d'obtenir de la justice la condamnation de Kywan Fisher. Ce dernier devra ainsi verser pas moins d'1,5 million de dollars pour avoir partagé via BitTorrent 10 films qu'il avait pourtant acquis légalement. Selon torrentfreak, il s'agit là de la plus grosse sanction financière pour un cas concernant BitTorrent.

L'ayants-droit a ainsi retrouvé la trace de cet acquéreur grâce à un code chiffré contenu sur chacune de ses œuvres. De plus, Flava avait précisé que toute copie de ses films est illégale, clause qu'avait signé l'internaute condamné. Pourtant, selon le producteur, ce partage a permis à l'œuvre d'être téléchargée « plusieurs centaines de fois » par la suite.

Pensant être de bonne foi, l'internaute s'est défendu seul au tribunal et a donc été condamné à une lourde amende (soit 150 000 dollars par film). De son côté, Flava n'en est pas à sa première attaque judiciaire. En août dernier, le cyberlocker FileSonic avait été attaqué par ce même producteur. Depuis cette initiative, le service ne répond plus visiblement victime de son programme de fidélisation récompensant les internautes ayant mis à disposition des fichiers très sollicités.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Alcatel Lucent, comme ses concurrents, publie une perte nette
Belkin NetCam : une caméra IP Wi-Fi facile d'emploi
Clubic Week 2.0 : Du riffiffi chez Apple
Revue de Web : Georges Lucas saborde Star Wars
Le Debug : numéro spécial Windows 8
Paypal : une faille donne accès aux données personnelles et bancaires
Waze 3.5 : l'application de guidage permet de jouer les taxis
Google : les perquisitions fiscales de 2011 étaient bien régulières
Smartphones : La FTC accuse Google de bloquer la concurrence
Résultats Panasonic :
Haut de page