WinNY: le Japon juge innocent le créateur du service P2P

01 juin 2018 à 15h36
0
Isamu Kaneko vient de mettre fin à une procédure judiciaire de 7 ans. Depuis 2004, ce professeur japonais est accusé d'avoir permis de violer le droit d'auteur grâce à son service (WinNY) inspiré de Freenet.

00FA000002865348-photo-r-seau-p2p.jpg
La Cour suprême du Japon vient de supprimer l'ensemble des charges qui pesaient sur Isamu Kaneko, le créateur de WinNY. Cet outil permet en effet de s'échanger des contenus via le modèle du pair à pair. Sa particularité tient dans le fait qu'il a été conçu afin de garder une certaine confidentialité pour ses utilisateurs. Inspiré de Freenet mais développé en langage C++, WinNy avait été sévèrement critiqué par les autorités qui considéraient qu'il favorisait le viol des droits des auteurs.

En mai 2004, ce chercheur avait donc été arrêté par les services chargés du numérique de la préfecture d'Osaka. Depuis cette période, Isamu Kaneko a maille à partir avec la justice et cherche à prouver que le but de son service n'est pas de nuire à la création culturelle. Malgré ses arguments, il avait été condamné en 2006 au règlement de la somme de 19 200 dollars au titre d'amende.

Après plusieurs appels, la justice du pays devait se prononcer. Cette fois, la Cour suprême a tranché en faveur du chercheur puisqu'elle a reconnu qu'elle ne pouvait pas prouver que WinNY faisait la promotion du téléchargement illégal. Selon Torrentfreak, un énième appel serait envisageable mais peu probable.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Orange Suisse vendu pour 1,6 milliard d'euros
Dropbox met à jour son application pour Android
Intel Bordenville : un SoC Atom pour concurrencer ARM sur les micro-serveurs
Boxee 1.5 : dernière mise à jour pour ordinateur
Dropbox teste la sauvegarde automatique des photos
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page