Brevets Android/Chrome : Microsoft signe avec Compal

24 octobre 2011 à 11h58
0
Microsoft annonce la signature d'un nouveau partenariat avec le fabricant Compal Electronics pour son utilisation d'Android et de Chrome.

Après HTC, Samsung ou encore Quanta Computers, Microsoft se rapproche cette fois de Compal Electronics. Le fabricant taiwanais fait effectivement usage du système Android et de Chrome au sein de ses tablettes, ses smartphones ou ses liseuses de livres électroniques. Selon Microsoft les technologies de Google seraient en violation de plusieurs de ses propriétés intellectuelles et plutôt que de bloquer le développement de ces produits en ayant recours à un procès, Microsoft perçoit une opportunité pour commercialiser des licences d'exploitation. Compal devient alors le dixième fabricant adoptant Android acceptant de négocier avec Microsoft.

Dans un communiqué officiel Brad Smith et Horacio Gutierrez, respectivement executive vice-président et em>corporate vice-président, déclarent que la firme de Redmond a signé avec plus de la moitié des fabricants de terminaux Android et aurait conclu par moins de 9 accords au cours des 4 derniers mois. Ces dix dernières années Microsoft aurait dépensé 4,5 milliards de dollars dans l'obtention de brevets déposés avec au total 1133 partenaires exploitant une licence fournie par Microsoft.

0226000004677188-photo-microsoft-propri-t-intellectuelle.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Il va pleuvoir des radars tourelles, avec 1 200 installations supplémentaires d'ici 2020
Traçage numérique : Emmanuel Macron officialise l'arrivée prochaine d'une application
Porn : Macron veut
Trop chers, pas assez autonomes, les véhicules électriques n'intéressent qu'un français sur dix
Radars tourelles : on les croyait indestructibles, ils ne résistent pourtant pas à la colère de citoyens
Amazon suspend provisoirement l'activité de ses centres de distribution français
De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Le nucléaire provoque-t-il moins de morts que le solaire ou l’éolien ?
Convention citoyenne pour le climat : les propositions phares retenues, et leur avenir
Émissions de CO2 : l'Assemblée nationale vote l'augmentation du malus à 20 000 euros
scroll top