Espagne : les partis politiques pourront désormais exploiter les données personnelles

Bastien Contreras Contributeur
24 novembre 2018 à 20h01
0
Drapeau espagne

Le Sénat espagnol a adopté mercredi, à une large majorité, une loi relative à la confidentialité en ligne. Parmi les nouvelles dispositions, figure un article polémique sur la possibilité offerte aux partis politiques d'utiliser des données personnelles.

La loi votée par le Sénat, et préalablement approuvée par le Congrès des députés espagnol, s'inscrit à la suite du RGPD, réglementation européenne visant à protéger les données personnelles des internautes. Mais un amendement suscite de nombreuses critiques.

Légalisation de la propagande électorale

En effet, avec l'application de cette nouvelle loi, les partis politiques du pays seront autorisés à « utiliser des données personnelles obtenues sur des pages Web et d'autres sources accessibles publiquement pour réaliser des activités politiques en période (de campagne) électorale ». Ce qui a suscité l'indignation de plusieurs associations, malgré la possibilité laissée aux utilisateurs d'exercer un droit d'opposition.

Parmi les opposants à cette nouvelle réglementation figure la Plateforme de défense de la liberté d'information (PDLI). Celle-ci affirme qu'une telle loi ouvre la porte à la réalisation de profils idéologiques et à la mise en œuvre d'une propagande électorale, en toute légalité. Une polémique qui n'est pas sans rappeler le scandale Cambridge Analytica aux États-Unis, qui avait révélé l'exploitation de dizaines de millions de données personnelles issues de Facebook, durant la campagne présidentielle de 2016.

D'autres dispositions en faveur du respect de la vie privée

Du côté des partisans du texte, on se veut rassurant, en affirmant que la loi ne permettra pas d'élaborer des profils à partir des sensibilités politiques. Il ne s'agirait que de pouvoir « recueillir les inquiétudes des citoyens », afin de leur proposer les solutions les plus adaptées. On préfère de plus mettre en avant les autres éléments de la nouvelle législation, tels que la neutralité du Net, le droit à l'oubli ou le refus des publicités ciblées.

Il n'est cependant pas certain que cela suffise à calmer l'indignation des opposants. L'association de consommateurs FACUA et le parti Podemos ont déjà prévu de saisir le Tribunal constitutionnel espagnol en cas de statu quo.

Source : RTBF
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
L'iran coupe à son tour Internet pour enrayer les révoltes populaires
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées
La majorité des publicités anti-vaccins sur Facebook issue de seulement deux organisations

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top