Tails OS, le système d’exploitation live garanti « sans traçage » se met à jour

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
27 janvier 2021 à 11h03
4

Il a la préférence d’Edward Snowden, et de quantité d’activistes soucieux de protéger leur confidentialité en ligne. Tails OS (pour « The Amnesic Incognito Live System ») se met aujourd’hui à jour dans sa version 4.15 afin d’apporter un peu de fraîcheur à quelques modules préinstallés.

Dans sa dernière version publiée hier, Tails OS met notamment à niveau Tor Browser et son kernel Linux. Peu de correctifs au menu toutefois ; la liste des problèmes récurrents est toujours aussi longue qu’auparavant.

Une mise à jour assez mineure

Pour rappel, Tails OS n’est pas un système d’exploitation comme les autres. Il est « live », ce qui signifie qu’il démarre à partir d’un périphérique externe, comme une clé USB par exemple. Autre caractéristique propre à Tails : il est amnésique. Dès que votre session est terminée, toutes les données de l’utilisateur sont automatiquement détruites. À chaque démarrage une page vierge, en quelque sorte.

Avec Tails OS 4.15, Tor Browser passe à la version 10.0.9, et Thunderbird à la version 78.6.0. Le kernel Linux passe quant à lui à la 5.9.15, ce qui devrait selon le patch note améliorer le support des nouveaux composants comme les cartes graphiques de dernière génération.

Plus important pour les personnes utilisant Tails OS de manière nomade : le partage de connexion via USB (USB Tethering) sous iOS 14 est de nouveau disponible. Enfin, on peut aussi désactiver totalement l’affichage de l’avertissement de sécurité lorsque l’on démarre Tails OS depuis une machine virtuelle.

De gros chantiers à venir sur Tails

Évidemment open-source, Tails OS a encore une belle marge de progression pour faciliter son appréhension par des novices. Divers problèmes empêchent encore certains utilisateurs d’utiliser correctement le système d’exploitation, notamment à cause de l’incompatibilité de certains composants très spécifiques. La liste complète des problèmes connus est disponible sur la page Known issues du site Web.

Du reste, la feuille de route de Tails OS est chargée. Au cours de l’année, les programmeurs espèrent pouvoir sortir Tails 5.0, basé sur Debian 11. Diverses améliorations ayant trait à Tor sont aussi au programme. Et pour cause : l’intégralité du trafic Web d’un ordinateur sous Tails passe par un nœud Tor — garantissant ainsi l’anonymat des utilisateurs.

Régulièrement cité parmi les outils les plus puissants pour protéger ses données personnelles, Tails se partage la vedette avec Whonix ou QubesOS, également plébiscité par Edward Snowden. Fonctionnant sur un principe encore différent, ce dernier permet à l’utilisateur de compartimenter toutes les applications tournant sur le système.

Source : Tails

Modifié le 27/01/2021 à 11h13
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Bouygues Telecom augmente encore le prix de certains forfaits B&You
Le rachat de Bethesda par Microsoft validé par la Commission de Sécurité et d'Échange américaine
Le fondateur d'OVHcloud veut racheter Shadow
Samsung annonce son nouvel écran Odyssey G9 2021 en Quantum MiniLED
Chrome : le cycle de mise à jour va passer à quatre semaines entre deux versions
Apple brevète un nouveau connecteur magnétique, demain sur iPhone ?
Microsoft Surface : toute la famille Surface profite de belles promotions !
Xiaomi Redmi Note 10 : lancement exclusif et prix cassés chez AliExpress
Alors qu’il vient de lancer les Mi 11, Xiaomi dévoile un Mi 10S
Porsche lance Sport et Cross, deux vélos électriques à prix tout doux (c'est faux, ils sont chers)
Haut de page