Le Japon travaille sur une application pour repérer les faux titres de séjour

13 janvier 2020 à 07h00
0
japon drapeau.jpg

Le gouvernement japonais a annoncé travailler sur une application visant à repérer plus facilement les documents officiels contrefaits, en particulier les titres de séjour des ressortissants étrangers.

L'application se destine d'abord aux employeurs potentiels de travailleurs étrangers. Elle permettra de lire la puce intégrée aux titres de séjour afin d'en vérifier l'authenticité.

Lecture de puce

Une fois la puce consultée, l'application renverra des informations telles que le nom de la personne ou son statut de résidence. L'utilisateur pourra ainsi s'assurer que ces informations correspondent bien à celles inscrites sur la carte. D'après l'agence nationale de l'immigration, si des cartes ont déjà été contrefaites, aucune de ces puces intégrées n'a été falsifiée avec succès jusqu'à présent.

Le pays a ainsi réservé 130 millions de yens (environ 1,08 million d'euros) au développement de cette nouvelle application, qui devra permettre de vérifier l'authenticité d'un titre de séjour uniquement avec un smartphone. Par le passé, l'agence avait déjà rendu publiques des données techniques permettant aux entreprises de concevoir par elles-mêmes un système de numérisation de titres. Mais peu d'entreprises avaient effectivement sauté le pas. La mise à disposition d'une application par le gouvernement doit inciter les petites et moyennes entreprises japonaises à vérifier l'identité de leurs nouveaux employés au moment de leur embauche.

Une immigration en hausse au Japon

La mesure doit être mise en place d'ici la fin de l'année 2020. Le Japon entend ainsi mieux contrôler son immigration, qui a augmenté ces dernières années. Le pays ayant instauré en avril dernier un nouveau système de visa devant faire face à une pénurie de main d'oeuvre, il s'attend à ce que les tentatives de fraudes augmentent. Le pays comptait en juin dernier 2,83 millions de ressortissants étrangers, contre 2,03 millions en 2012 d'après l'agence nationale de l'immigration. Le gouvernement s'attend à ce que sur cinq ans, plus de 345 000 personnes obtiennent son nouveau statut de résidence, qui leur permettra de travailler dans des secteurs comme la construction, l'agriculture ou les soins infirmiers.

La police japonaise a également déclaré avoir constaté une augmentation des utilisations de fausses cartes de séjour. Elle en aurait enregistré 620 en 2018, avec une augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente. Les fausses cartes de séjour sont généralement utilisées pour rester dans le pays plus longtemps que la période autorisée (celle-ci est directement indiquée sur le titre de séjour), ou pour prétendre à des emplois autres que ceux autorisés par le type de visa. Ils sont également falsifiés dans le but d'obtenir un prêt ou un logement.

Source : Japan Times.
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top