Taxe GAFA : la France « ne lâchera rien » sur la taxation du numérique, dixit Bruno Le Maire

05 juin 2020 à 08h39
19
Bruno Le Maire © Alexandros Michailidis / Shutterstock.com
© Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

Le ministre de l'Économie et des Finances a réaffirmé, mercredi, son intention de ne pas abandonner son idée de taxe mondiale sur les géants du numérique.

Avec la crise de coronavirus , on a presque tendance à avoir oublié la fameuse taxe GAFA. Mais l'idée de taxer les géants du numérique est toujours bien ancrée dans l'esprit de Bruno Le Maire. Le ministre de l'Économie et des Finances a rappelé, mercredi, qu'il comptait aller au bout de son idée de départ.

Les USA en remettent une couche….

Si vous n'êtes pas à jour dans le dossier de la taxe GAFA, rappelez-vous que Bruno Le Maire avait d'abord brandi la menace d'une taxation nationale des grandes entreprises numériques, de façon à mettre la pression - notamment sur les États-Unis - afin d'aboutir à ce que son idée de départ devienne réalité : une taxation mondiale des GAFA.

Alors qu'à plusieurs reprises, les ministres et présidents français et américains avaient affirmé être « proches d'un accord » ou avoir « adopté une position commune », rien n'a véritablement avancé et, on constate que le dossier commence à prendre la poussière.

Et l'un des principaux protagonistes de l'affaire, Donald Trump pour ne pas le nommer, a communiqué mardi sur cette dernière en affirmant avoir commencé à enquêter sur plusieurs pays (Indonésie , Royaume-Uni, Inde ou certains pays de l'Union européenne) prévoyant d'instaurer une taxation des géants numériques américains, en réponse à ce qui est considéré comme une « discrimination » envers les Google, Apple, Microsoft, Netflix, Uber, Amazon, etc.. Les USA, qui avaient menacé de taxer certains produits français jusqu'à 100% en fin d'année dernière, se disent désormais prêts à mettre en place des tarifs douaniers à l'encontre des pays qui ciblent ses entreprises. La tension, peut-être masquée un temps, est finalement toujours palpable.

…Bruno Le Maire n'a pas tardé à leur répondre

Quelques heures après la sortie américaine, Bruno Le Maire s'est empressé de réagir, relayant sur la toile le fond de sa pensée distillée lors d'une conférence téléphonique du G7. « J'ai appelé tous les États à accélérer le travail à l'OCDE pour aboutir à une solution internationale avant la fin 2020 », a indiqué le ministre français, toujours sûr de son fait, malgré des USA qui restent en marge.

Et Bruno Le Maire de poursuivre que « la France ne lâchera rien sur la taxation du numérique », histoire de définitivement nous convaincre que la taxe GAFA est bien en haut de la pile du côté de Bercy. Reste à voir désormais si la reprise d'une certaine normalité dans les semaines et mois à venir lui donnera l'occasion de transformer l'essai.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
14
arbor111
Je suis de tout cœur avec lui. Si Facebook ne veut pas payer de taxes, on lui interdit d’exercer en France (comme c’est le cas pour un médecin français qui frauderait la sécu, pour prendre un exemple concret). Quand un GAFA ne paie pas de taxes, c’est nous qui payons à leur place. Quand on est puissant, on montre l’exemple. Facebook est toxique à tous niveaux.
HoYoHoYo31
On va avoir une hausse de prix énorme … venant des USA
Judah
Il faudra taxer leurs produits en retour. C’est bien là l’importance d’une Europe unie, car la France seule, ça les fera rire.
RM59
Europe unie ? Elle n’est déjà pas unie sur sa propre économie…
Eths25
Je comprendrais jamais pourquoi l’état veux taxer Facebook &amp; cie, de 1 c’est pas Français et de 2 c’est pas physique…<br /> Au lieu de faire des taxes il faut faire du troc, comme de la création d’emplois.<br /> Une question bête, vu que nous sommes entièrement dépendant des US pour internet, il y’a t’il un président fou qui peut couper internet à un pays?
mrassol
Ces boites font de l’argent en France, avec de l’argence de Français, il est donc normal qu’ils payent des impots en France …<br /> et non, nous ne sommes pas dépendants des US pour internet
Blues_Blanche
Ah oui très bonne idée.<br /> Ca donnerait pour google : je cherche des infos sur «&nbsp;la centrale ITER&nbsp;» =&gt; je vais troquer chez mon voisin, il est trompetiste. Euh, je ne sais pas, mais je peux t’expliquer des choses en trompette. Ok je prend, ça fera qq chose à échanger. Etc… Bon l’info risque de prendre du temps. Pareil pour Android : je troc pour avoir l’OS fe mon téléphone…<br /> Je me demande quoi troquer pour Facebook…
cirdan
Pourquoi taxe GAFA ? Il ne s’agit pas d’une taxe spécifique aux GAFA, ça concernerait les entreprises qui ont certaines activités et un minimum d’audience et de chiffre d’affaires. Elles sont presque 30 concernées, dont la française Criteo, en majorité américaines mais pas toutes.<br /> PS: Entre ça et le cloud européen, il pète la forme, le ministre de l’économie
Eths25
Tu penses que le fric des taxes va venir dans ta poche? Je ne parle pas de troc au niveau utilisateur -&gt; entreprises/services, je parle au niveau des entreprises/services -&gt; état/taxes et surtout tu parle d’échanger une information contre quelque chose de physique…<br /> Faire un système comme l’isolation à 1€ ou les grosses entreprises payent les travaux… c’était une bonne idée.<br /> Pour ce qui est des recherches t’en fait pas que google prends tes informations, t’as pas besoin d’aller chercher une trompette…
trollkien
Ca serai bien de faire aussi une «&nbsp;Taxe Expat&nbsp;», pour toutes les sociétés francaises qui ne payent pas (ou si peu) d’impots en France.<br /> Mais ca bien sur faut pas en parler…
Eths25
Bha à ce compte la c’est aux français de payer une taxe, perso j’ai jamais donner 1€ à Facebook.<br /> Nous ne sommes pas dépendants des US? développe… Le minitel ça n’existe plus. Les câbles sous marin qui arrivent en france viennent d’où?
mrassol
toi tu n’as jamais donné, mais des société ont donné pour faire de la pub dessus.<br /> internet est un reseau maillé, pour aller du point A (chez toi) au point B (le site) tu empruntes des routes (même principe que l’autoroute). Tu ne passes pas toujours par le même chemin. Si un des nœuds ne réponds pas assez vite ou ne réponds pas tu es redirigé.<br /> Les câbles sous marins vont et viennent sur tous les continents, demain si un câble venait a casser, ca ne serait «&nbsp;normalement&nbsp;» pas bloquant, ca serait plus long pour accéder au site mais pas impossible. Pour aller sur des serveurs aux US, on pourrait par l’Amérique du sud via un rebond en Afrique. Il y a ensuite de a redondance, les GAFAM ont des infra un peu partout en Europe, les serveurs sont répliqués en permanence, quand tu vas sur facebook.com tu arrives peut être sur un datacenter pas loin de chez toi.<br /> Si tu as d’autres questions, n’hésites pas.
chaton51
oui de toute façon s’il y a taxes, elles iront dans les poches dont ne sait qui pour faire je ne sais quoi comme d’habitude et c’est le consommateur qui amortira le prix des taxes de toute façon… à moins de raser tout le système et de tout recommencer, bref, ca continuera et c’est pas prêt de changer. sauf si tout s’écroule rapidement et ca serait souhaitable d’ailleurs.
Blues_Blanche
Oui le fric des taxes va dans ma poche, ou pour être plus exact il y reste au lieu d’aller chez le taxé.<br /> Je ne comprends pas ton histoire de troc, à quelque niveau que ce soit. Peut-être est-ce une idée utopique ?<br /> Oui je parle d’échanger une information contre quelque chose de physique car l’Exemple est Google qui ne vend que des informations et pourtant a une valeur énorme qui peut être transformée en biens matériels. Le troc n’est possible que pour des biens/services produits produits en proximité, pas à l’échelle nationale et encore moins mondiale.
Eths25
Je me suis mal exprimé et du coup tu pense vraiment au troc mais je voulais plutôt dire un échange (service à service). Par exemple au lieu de taxer, et de ne pas savoir ou part l’argent, il faudrait obliger ces entreprises à investir en France (production d’électricité, du réseau internet/téléphonie…)<br /> Au moins on voit le résultat et l’argent ne part je ne sais où…
Blues_Blanche
Tu veux dire une contrepartie, plutôt que troc (au sens commun du terme). Je comprends mieux, même si je n’y crois pas. Merci d’avoir précisé en tous cas.
GeorgesC
avant de vous réjouir de l’état taxateur fou, commencez par exiger une traçabilité publique des dépenses publiques (très facile de nos jours grâces aux crypto monnaies publiques).<br /> peut être que l’on retrouvera comme par magie plus de financement sans avoir à taxer plus.
nathakzra35
Exactement, la France est le pays le plus taxé au monde depuis 2018. Les politiciens français ne connaissent que ça, les taxes. Et quand je lis que Bruno Lemaire veut instaurer une taxe mondiale, je m’étouffe de rire. C’est un peu comme Macron qui se soucie plus de l’europe que de la France elle meme.<br /> Ce sont les consommateurs qui vont manger. Car la taxe va être répercutée dans le prix, et donc augmentation globale des prix des services américains. Et si en plus Trump en rajoute une derriere … on va se retrouver avec du Netflix a 30e par mois, des iPhones a 2000e pendant que nos politiques se serviront de cette argent pour payer leur société écran sur des contrats bidons.
jeanlucesi
C’est vrai quand il s’agit de taxer «&nbsp;nos&nbsp;» socialistes sont les meilleurs.<br /> La caste n’en n’a jamais assez.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

À contre courant du marché des téléviseurs, celui des TV OLED devrait croître de plus de 25% en 2020
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Google va surligner vos mots clés dans les pages ouvertes depuis son moteur de recherche
Offre flash : le pack Xbox One X 1 To Edition Limitée Cyberpunk 2077 à prix choc
Le lancement de l'iPhone 12 serait bel et bien repoussé au
Facebook va signaler les publications des médias détenus par des gouvernements
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Des chercheurs ont mis au point une intelligence artificielle capable de découvrir de nouvelles étoiles
Total poursuit ses investissements dans l'éolien et devient partenaire d'un projet offshore géant écossais
Intel a du mal à tenir sa roadmap, ni Rocket Lake-S, ni Ice Lake-X cette année ?
Haut de page