Tesla lance ses propres assurances auto et cherche à casser les prix

Benoît Théry Contributeur
03 septembre 2019 à 11h20
0
Tesla_cropped_2666x2667_cropped_0x0
Shutterstock

Le programme d'assurance auto mentionné par Elon Musk en avril a été officialisé. Le P.-D.G. de l'entreprise le décrit comme « une assurance à prix compétitif, offrant aux propriétaires de Tesla des tarifs jusqu'à 20% plus bas, et même jusqu'à 30% dans certains cas ».

L'objectif clairement affiché par l'entrepreneur est de casser les prix. Mais ces offres ne devraient être disponibles qu'aux Etats-Unis, du moins pour le moment.

Le pilote automatique pour réduire les prix

En effet, le communiqué de la compagnie annonce que les formules d'assurance des véhicules Tesla seront d'abord proposées en Californie, puis dans les autres états américains. Pour la firme, l'ouverture à l'assurance low-cost est une façon de prétendre à de nouvelles recettes : et pour cause, Tesla a perdu 1,1 milliard d'euros au premier semestre 2019 (alors que ses ventes de véhicules ont accéléré durant le deuxième trimestre).

Pour justifier ses prix bas, qui doivent atteindre 30% de moins qu'un assureur tiers dans certains cas, Tesla avance différents arguments. Parmi eux, on trouve l'utilisation des fonctions de sécurité avancées, notamment le pilote automatique, qui réduiraient certains facteurs de risque. Le groupe affirme également avoir retiré les commissions que l'on peut rencontrer chez les assureurs tiers.

Mais l'essentiel de la posture de la marque est paradoxale. Elon Musk a affirmé en avril disposer « d'une grande quantité d'informations » permettant l'arbitrage et l'établissement du profil de risque de ses clients. « Tesla connaît, comme personne, ses véhicules, leur technologie, leur sécurité et les coûts de réparation ».

Or, dans le même temps, Tesla explique que ses véhicules ne recueillent pas les « données issues du véhicule, comme le GPS ou une caméra, pour chiffrer l'assurance ».

Elon Musk ajoute pourtant bien : « Si nos clients veulent souscrire à une assurance Tesla, ils devront accepter de ne pas conduire leur voiture de façon inconsciente. Ils le peuvent, mais les mensualités de leur assurance seront plus élevées ».

Le Model S, le plus cher à l'assurance

Un autre élément grève la posture de Tesla d'une ambivalence : même avec 30% de moins, ses véhicules risquent d'être toujours chers à assurer par rapport à des véhicules d'autres marques. Le site USAToday classe ainsi le Model S comme voiture la plus chère à assurer.

La concurrence, elle, ne semble pas croire au succès de Tesla dans le secteur de l'assurance auto. Warren Buffett, qui contrôle l'un des plus grands assureurs américains, en dit : « La réussite de constructeurs automobiles dans l'assurance semble aussi improbable que le succès de compagnies d'assurance dans l'automobile ».

Source : The Verge
14 réponses
9 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top